30.07.2014

Réduire la quantité des ordures ménagères

Donnez un coup de pousse à votre jardin et à l’environnement avec le compostage domestique. Un geste éco-responsable.

millas, communauté de communes, roussillon conflent, ordures ménagères, crèche, la farandole, la rucheLes enfants des crèches de la Farandole de Millas et de la Ruche à Ille-sur-Têt entretiennent leur potager grâce à un compost fabriqué maison.

Avec déjà plus de 1000 composteurs individuels distribués gratuitement sur l’ensemble du territoire, la Communauté de communes Roussillon Conflent mène une politique volontaire en matière de traitement des déchets domestiques.

Programme de prévention

Engagé depuis 2010 dans le programme local de prévention des déchets aux côtés du Sydetom 66 et de l’ADEME, la collectivité multiplie les initiatives pour encourager un comportement éco-responsable et limiter la production de déchets. Fort de premiers résultats très encourageants, Roussillon Conflent persiste et signe avec une nouvelle campagne de sensibilisation sur les bienfaits du compostage individuel et partag

L’objectif ?

Réduire d’au moins 7% la quantité des ordures ménagères produites sur l’ensemble du territoire avant 2015. Chaque année, un habitant des Pyrénées-Orientales produit en moyenne 400 kg de déchets ménagers, dont 50 kg de matière organique. Le compostage individuel doit permettre de réduire considérablement cette part de déchets organiques.

Comment ?

En utilisant cette matière première comme un compost naturel comparable à l’humus. Ce terreau écologique d’excellente qualité favorise la croissance des végétaux, le renouvellement et l’enrichissement des sols.

Ceux qui l’ont testé, l’ont déjà adopté. « Nous avons souhaité nous équiper d’un composteur à la maison dans un but écologique témoigne Maryse. Mais nous nous sommes aperçus qu’en plus d’être un
formidable engrais naturel, cela nous permettait de réduire considérablement le volume de nos ordures ménagères ». Car, contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les fruits et les légumes que l’on peut recycler. « Lorsque nous avons fait la demande d’un composteur, un agent de Roussillon Conflent nous a indiqués comment tout cela fonctionnait et quels déchets nous pouvions mettre au composteur » explique-t-elle. « Nous avons été très surpris d’apprendre que les journaux, les cartons, les filtres à cafés ou encore nos sachets de thé pouvaient être traités ».

Convertir le plus grand nombre au compostage domestique, telle est la mission que se sont assignés Roussillon Conflent et le Sydetom 66 à travers cette nouvelle campagne. Et, comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, la collectivité a déjà équipé la plupart de ses structures. C’est ainsi que les enfants des crèches de la Farandole de Millas et de la Ruche à Ille-sur-Têt entretiennent leur potager grâce à un compost fabriqué maison. De quoi donner des idées à leurs parents…

Cinéma en plein air ce soir

millas, cinema, plein airAgrémenter sa soirée d’une séance de cinéma? Quelle bonne idée ! «Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu». Une programmation riche et tout aussi variée, à apprécier les pieds dans l’herbe, les fesses dans une chaise ou les jambes sous les couvertures, mercredi 30 juillet au parc municipal à 21 h30. L’histoire : Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale, sont des parents plutôt «vieille France». Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d’ouverture d’esprit… Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un Chinois.

29.07.2014

Les bons plans de l'A.D.T. : Força Réal

millas, força réal, agence de développement touristiqueSitué entre les communes de Millas, Corneilla-la-Rivière et Montner, Força Réal a toujours occupé une place singulière dans le paysage départemental. Culminant à 507 mètres et jouissant d’une grande proximité avec la mer, Força Réal a eu au cours de son histoire un rôle stratégique important. Força Réal fut d’abord un repère aux temps antiques, un repère naturel pour les marins qui longeaient les côtes. Tout au long du Moyen-Âge, le site joua tour à tour le rôle de vigie, de tour à signaux, de « conjurador » pour faire fuir le mauvais temps, le rôle de poste frontière entre la Catalogne et le royaume de France. Pour l’anecdote, sachez qu’entre 1792 et 1799 les astronomes Pierre Méchain et Jean-Baptiste Delambre mesurent la longueur du méridien terrestre selon un plan de triangulations successives. Une de ces triangulations prend
Força Réal comme pivot. Les mesures sont ensuite effectuées par François Arago. Aujourd’hui encore, Força Réal sert de relais pour les ondes hertziennes et de sentinelle dans la lutte contre les incendies. Situé à 30 minutes de l’agglomération perpignanaise, il constitue désormais, un des «poumons verts » de la plaine et de son bassin de vie. Sa vue panoramique à 360° surplombe toute la plaine du Roussillon. Elle s’étend du cap de Port-Vendres jusqu’à Leucate, de la vallée de l’Agly à celle de la Têt.

Renseignements au 04 68 57 16 68. Situation : Millas, à 14 km à l’ouest de Perpignan par la RN116.

Ce coup de coeur vous est proposé par l’Agence de développement Touristique « Pyrénées-Orientales Tourisme » : www.tourisme-pyreneesorientales.com. w w w . facebook.com/tourisme.pyreneesorientales

Remises du brevet routier

millas, brevet de sécurité routiere, damienne beffaraDernièrement, au centre socioculturel de Millas, a eu lieu la traditionnelle remise des brevets de Sécurité routière, par Damienne Beffara, maire, en présence du conseil municipal, aux heureux lauréats du brevet des collèges. Ce rituel traditionnel, passage entre le collège et le lycée, leur donnera les moyens d’acquérir les bases de la sécurité routière pour leurs futurs déplacements.

28.07.2014

Roussillon Conflent : aux 10 ans du Relais

millas, roussillon conflent, relais assistantes maternelles, anniversaire, ateliers créatifs, millas, ille-sur-tet, corneilla-la-riviere, saint-feliu-d'amontLes enfants ont bien sûr participé à la fête.

Voilà déjà 10 ans que le Relais Assistantes maternelles (RAM) Roussillon Conflent accueille les assistantes maternelles et les enfants du territoire. Un anniversaire célébré comme il se doit à la halle des sports de Millas en présence des élus de la collectivité, des familles, des assistantes maternelles et bien entendu des principaux intéressés, les enfants. Mais la fête avait commencé en amont puisque l’équipe du RAM avait concocté un véritable anniversaire itinérant durant toute la semaine. Chaque jour, les enfants ont participé à des ateliers d’éveil et de jeux sur l’ensemble du territoire : à Millas, à Ille-sur-Têt, à Corneilla-la-Rivière et à Saint-Féliu-d’Amont.

Une semaine pleine de surprises qui s’achevait dernièrement à Millas autour d’ateliers créatifs et de nombreuses animations. Le coin lecture de Florence ou encore le stand maquillage de Natacha rencontrèrent un vif succès tout au long de l’après-midi. Chaque enfant pouvait repartir, couronne d’été fait maison sur la tête et ballon décoré à la main.

25.07.2014

Hommage à Roger Roquefort, demain samedi

Au cours d’une opération organisée par le Maquis FTP Henri Barbusse, implanté dans la commune de Valmanya, le jeune Roger Roquefort fut grièvement blessé le 27 juillet 1944 et achevé par un membre de la Gestapo de Prades, dans la commune de Marquixanes. Chaque année, l’ANACR (association nationale des anciens Combattants de la Résistance) commémore son sacrifice et associe à cet hommage, le souvenir de toutes celles et tous ceux, qui ont donné leur vie dans la lutte contre l’occupant nazi et les collaborateurs, pour la libération et l’indépendance de notre pays, pour le retour à une France républicaine et démocratique. Cette année, cet hommage aura lieu le samedi 26 juillet, à 18h, à Millas : rassemblement devant la mairie, avant de nous rendre en cortège fleurir sa tombe.

L’ANACR invite toutes celles et tous ceux qui veulent perpétuer le souvenir de ces combattants de l’ombre, toutes celles et tous ceux qui s’élèvent contre la recrudescence d’idéologies négationnistes, toutes celles et tous ceux qui veulent perpétuer le souvenir de ce grand combat qui honore notre pays, à se joindre à cet hommage.

22.07.2014

Pascal Laffite, artisan à Millas

millas, pascal laffite, boucher-charcutier

Certes, la filière bat de l’aile. Mais tous les artisans ne sont pas logés à la même enseigne. Pascal Laffitte se réjouit en effet du choix de s’installer sur la commune de Millas. En reprenant la boucherie-charcuterie du village, il y a non seulement maintenu le lien socio-commercial si précieux et, au-delà, élevé le métier à un autre niveau. À un niveau d’excellence qui lui vaut un chapelet de récompenses. Et le salaire qui va avec. « Ce qui compte, c’est de montrer son savoir-faire. De se remettre en question, d’innover avec des produits nouveaux. D’être dynamique. De côtoyer d’autres artisans, de toute la France. C’est à ce prix que l’on arrive à percer, à se faire un nom et une clientèle. Aujourd’hui, je suis pleinement satisfait d’avoir repris cette boucherie. Ça marche et cela prouve que c’est la qualité qui prime. Je ne suis pas le seul dans ce cas et c’est rassurant. Mais c’est vrai que c’est un métier difficile qui demande des sacrifices. Certainement qu’il y a quelques années en arrière, je n’aurais pas fait ce choix parce que mes enfants étaient en bas âge. Aujourd’hui, je suis installé avec mon épouse et ce qui m’a décidé à me lancer aussi, c’est que mes garçons veulent poursuivre l’aventure et ils sont pour l’instant en apprentissage. Mais tous les métiers sont difficiles, c’est ce qu’il faut dire aux jeunes. Je travaille de 5h30 à 12h et de 16h à 20h, sauf une journée et deux demi-journées. Oui, il faut se lever. Il faut être passionné, mais c’est un métier qui a de l’avenir, j’en suis certain ». Martial Mher