15.05.2010

Millas a-t-il digéré la fête ?

Le titre de champion du Roussillon Honneur, et l'accession en Fédérale 3 qui en découle, décrochée face à Prades (28-10) le week-end dernier, sont venus récompenser l'extraordinaire saison réussie par Millas (27 victoires en autant de matches). Mais, dès cet après-midi, face à Olonzac (Aude), à Tuchan, c'est une autre compétition qui démarre pour l'USM. "On repart de zéro, estime Marc Juan entraîneur de Millas avec Lionel Rodriguez et Marc Adroguer. On va rencontrer d'autres équipes qu'on ne connaît pas ou peu et on va voir autre chose. Mais on ne prend pas le championnat de France à la légère." Les propos tenus par Olivier Allègre et Nicolas Ribes à l'issue de la victoire contre Prades ont dû rassurer leur coach. Pour le demi d'ouverture et le troisième ligne, le championnat de France est à prendre au sérieux. Marc Juan encore : "Tout le monde a envie d'aller le plus loin possible, c'est bien." Mais, Millas a-t-il les moyens d'aller au bout et de faire de ce parcours réussi une saison exceptionnelle ? "C'est difficile d'avoir le titre comme objectif, tempère Juan, il y a beaucoup d'équipes de qualité. On rêve d'être champions, ce serait magnifique mais il y a beaucoup d'étapes à passer..." A commencer par ce match contre Olonzac Minervois. "Visiblement, ils ont un bon 10, on va voir. De notre côté, on ne sait pas encore si on pourra compter sur Viellevigne, mais quoi qu'il arrive, on alignera une équipe pour essayer de gagner, on ne veut pas s'arrêter dès ce premier tour". Cela serait vraiment dommage.

06:02 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.