13.09.2010

Marine Le Pen achète à Millas : "Cela relève de ma vie privée"

433_@LEPEN345980.jpgMarine Le Pen et Louis Aliot, le couple fort du FN, achetant une maison dans le fief même du président PS du conseil général, cela peut prêter à sourire. Et susciter aussi des questions d'ordre politique que nous avons posées aux principaux intéressés.

L'achat d'une maison avec jardin à Millas, par Marine Le Pen et Louis Aliot, ne peut manquer de faire parler, supputer, envisager, imaginer, ce qui agace profondément M me Le Pen qui nous a déclaré : "J'ai été très fâchée de la divulgation de cette information. L'achat de cette maison participe strictement de ma vie privée, je viendrai y passer quelques week-ends et quelques vacances, il n'y a rien là d'extraordinaire et je ne contribuerai pas à nourrir une quelconque curiosité à cet égard." D'accord, reçu cinq sur cinq, on ne demandera pas la couleur du papier peint du salon.

Mais Marine Le Pen n'est pas la première people venue. C'est une femme politique, appelée - en principe - à succéder à son père au début de l'an prochain, et qui tout en suivant sans dévier le sillon frontiste n'en a pas moins modernisé et rendu plus accessible l'image de son parti. Par voie de conséquence, elle pourrait être amenée à jouer un rôle important dans les prochaines échéances électorales, et cela tout le monde le sait. Alors on peut bien vouloir faire dans la discrétion et la réserve, Marine Le Pen dans notre département, voilà qui n'est pas anodin !

Louis Aliot y habite Toutefois, la future première dame du FN est déjà nantie de mandats à l'autre bout de la France, dans le Nord Pas-de-Calais et ne manque pas de rappeler : "Je n'ai pas l'intention de me lancer dans quoi que ce soit dans votre département. Je suis conseillère municipale à Hénin-Beaucourt, conseillère régionale du Nord Pas-de-Calais, et députée européenne". Effectivement... Mais pas question d'oublier que l'acquisition de la maison de Millas s'est effectuée par le truchement d'une SCI, dans laquelle on trouve Louis Aliot, ex-secrétaire général du FN, qui milite activement pour que Marine prenne la suite de Jean-Marie Le Pen. Louis Aliot, qui reconnaît habiter la maison de Millas et vient d'installer son cabinet d'avocat à Perpignan, n'est pas un inconnu en ville (même si la ville est encore assez peu connue de lui). En effet, lors de l'élection municipale de 2008, il fut élu conseiller municipal d'opposition. Si l'élection de 2009 ne le vit pas en capacité de réintégrer les bancs de la salle Arago, en revanche il a mené la liste FN pour les P.-O. aux dernières élections régionales, et a été élu.

Cap sur les cantonales
Même si M me Le Pen n'a pas besoin de sa nouvelle résidence de Millas comme base de lancement politique pour elle-même, nul doute qu'elle lui servira de QG pour soutenir les combats électoraux à venir de son compagnon. Et le premier rendez-vous sera celui des cantonales de mars 2011, où M. Aliot confirme bien vouloir se présenter sur le Bas-Vernet à Perpignan. Un canton qui sera regardé avec attention, car face à Louis Aliot l'UMP a donné son investiture à Jean-Louis de Noëll. Or, pendant son bref passage au Front National dont il avait été secrétaire départemental (entre 1994 et 1997), Jean-Louis de Noëll avait cultivé un FN modéré, dans la ligne de Pierre Sergent, et avait frôlé l'Hôtel de ville aux municipales de 1995. Ralliant l'UMP dès sa création, malgré quelques années de silence De Noëll continue à bénéficier d'une image forte à droite, ce qui n'a pas échappé à l'UMP. Quant à la gauche, elle a toujours tiré avantage des triangulaires imposées par le FN. Le duel au Bas-Vernet sera donc serré, et déterminera sans doute l'avenir politique de Louis Aliot à Perpignan. Car, après les cantonales, il y aura aussi des élections municipales, et nul doute que le FN voudra faire autre chose que de la figuration comme en 2009. Là encore, il serait étonnant que Marine Le Pen en personne ne vienne appuyer Louis Aliot, s'il est tête de liste comme on peut le penser. "Je soutiendrai Louis Aliot comme je l'ai fait pour tous les autres candidats, c'est mon rôle, et si je suis présidente du Front National je serai d'autant plus à leurs côtés", acquiesce Marine Le Pen. Pas la peine de jeter des regards indiscrets par-dessus le mur de la maison de Millas, ni de faire de la politique fiction, pour penser que l'on devrait voir Marine Le Pen dans notre département, pas plus tard que bientôt. Josianne Cabanas

Commentaires

De noell avait cultivé un FN modéré !!! je suis mort de rire . quel journalisme !!!

Écrit par : Marcus | 13.09.2010

J'appelle cela du journaliste de caniveau !

Comment un journal comme l'Indépendant puisse chercher des informations violant l'intimité des gens ?

En effet, comment l'Indépendant a du chercher pas mal de temps pour avoir cette information : "l'acquisition de la maison de Millas s'est effectuée par le truchement d'une SCI dans laquelle on trouve Louis Aliot".

Il n'y aurait pas des informations plus importantes à publier ? M**, ce n'est pas un journal "people" ! En Une, en plus !

Est-ce que l'on demande à la journaliste si elle est propriétaire d'un logement et avec qui, si elle bénéficie ou non des dispositifs fiscaux dits également niches fiscales pour payer moins d'impôts, etc ?

Bref, ce journal devient de plus en plus au bottes des politiques en place...

Écrit par : ralbol13 | 13.09.2010

Moi ça ne me generais pas d'avoir Marine Le Pen comme voisine.

Écrit par : ET ALORS | 13.09.2010

aucun respect de vie privée ça me choque un peu ! de plus en faire une première page c'est quand même un peu fort !

Écrit par : sylvie B | 13.09.2010

C'est bien connu, comme le dit le dicton :
L'indépendant, ya rien dedans !
Alors il faut aller chercher, fouiller pour espérer pouvoir remplir quelques pages...

Écrit par : léa | 25.09.2010

coco et socio ,suffit,c'est du passé; et il est temps de penser à l'avenir !!

Écrit par : ROBERT | 10.10.2010

Un seul mot me vient à l'esprit : fouille-merde

Écrit par : Franck Belcastro | 17.01.2011

Comme réplique Marine Le Pen, cela relève de sa vie privée, et seulement de sa vie privée . En quoi cela va-t-il influer sur la vie politique française ?
Ces informations doivent réservées à la presse pipole ou pipeau, spécialistes des bâtons merdeux . Ce n'est pas du journalisme, et surtout du bon journalisme !

Écrit par : Gérardm47 | 01.02.2011

C'est ça, déroulons un tapis rouge aussi. Pays maudit. Qu'offres-tu à tes enfants ? la haine pour tout programme ?

Écrit par : Célestine G. | 12.03.2011

Ouais, pas terrible comme article.

Écrit par : Exploser | 20.03.2011

bonjour, encore un torchon qui a peur de la grande dame, aller jusqu'à gratter pour trouver quelque chose dans la vie privée de Marine,quelle bassesse et s'il aller gratter un peu chez tout les messieurs et dames poltique élus ou qui l'ont été que trouverait t il ..........je pense que ca serait la stupeur pour tous.

Écrit par : laurence | 28.03.2011

Soyez un tantinet un peu malin voyons, arrêtons un peu , elle comme les autres élus ou autoproclamés dictateurs de la politiques en France. tout parti confondu. une nantie. elle a un train de vie supérieur au votre et au mien. faut réfléchir un peu. sans mélanger avec les sentiments.
voilà elle s'installe dans la durée comme tous les autres pour au moins 40 ans.
et quoi qu'il arrive ( pour les citoyens français ) elle aura vécu riche. la réalité est d'arrêter de croire que ces gens sont là pour nous servir et trouver des solutions à nos problèmes. en 2011 on doit vraiment avoir compris que ces gens sont là pour servir leur intérêt : économique, financier , pouvoir ( sécurité ) , retraite confortable, bouffe dans des grands restaurants, habillement en grande marque ...etc. installés sur la durée pour construire leurs carrières "politiques". et le pauvre citoyen lui trime et rame et subit toutes les humiliations. la démocratie est une démagogie gigantesque qu'il faudra démanteler pour refaire une nouvelle plus saine, une refonte systémique doit se faire d'urgence. Ceci est étonnement comparable au dictature arabes.
cet article est certes une atteinte à la vie vie privée. mais marine est une élue et les citoyens ont un droit sur elle, qui est celui celui de la transparence sur ces revenus. et c'est un minimum . quand on est homme publics, on le sait .

Écrit par : jean paul | 28.03.2011

On peut critiquer l'approche journalistique contenue. Mais il faut reconnaitre que les critiques sont publiées - ce qui n'est pas le cas de tous les organes de presse. Faut pas être méchant. Le monsieur parle d'une personnalité appelée à de hautes fonctions, si ce n'est celle de Présidente de la Republique, en 2012 .
Voila.

Écrit par : Guillotin | 16.06.2011

et la clique socialiste tous des nantis on ne parle pas de ces porc bourré de fric qui font semblant d'aimé le peuple alors qu'ils s'en fout de nous mis a part ségolène qui est de famille modeste.

Écrit par : teveu | 16.02.2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.