17.11.2011

Le fils cadet aurait transporté les cadavres de l'Allemagne à Millas

OBJ2468197_1.jpgLes cadavres ont été découverts à plus de 1 000 kilomètres du lieu du crime.  ©  Photo Ph. Rouah

Le mystère du double meurtre de Millas semble en passe d'être levé Outre-Rhin où l'affaire a trouvé un écho retentissant auprès des médias.

Les cadavres des deux hommes, découverts le 25 novembre 2010 sur deux chemins isolés dans le secteur de Millas, un père et son fils exécutés à coups de calibre 7.65, tirés à bout portant, et abandonnés, emballés dans des tapis et des sacs plastiques ont, en effet été identifiés. De nationalité allemande, Heinz Mundo, un ouvrier métallurgiste à la retraite âgé de 68 ans et son fils Heiko Mundo, âgé de 41 ans, aveugle, sont ces victimes, dont les visages reconstitués sont restés sans nom pendant plus d'un an. Et dont la disparition a été signalée plusieurs mois après, par un autre fils de la famille, Markus Mundo, 40 ans, domicilié à Kelkheim, près de Francfort.

Or, celui-ci est passé de témoin à suspect principal tandis que l'affaire qui semblait relever de l'exécution mafieuse a viré subitement à une histoire de drame familial.

Le suspect reste muet
Un mandat d'arrêt international avait été lancé contre Markus Mundo qui a finalement été interpellé le 25 octobre dernier à son retour en Allemagne après un voyage à Chypre à la fin de l'été. Depuis, il est placé en détention provisoire.

Selon Doris Möller-Scheu, porte-parole du parquet de Frankfort, "l'homme est fortement soupçonné d'avoir tué" son père et son frère. Et de confirmer : "Il les aurait tués en Allemagne et les aurait déposés en France enroulés dans des tapis. Mais, il ne s'est pas encore exprimé sur le sujet". Effectuant des déplacements réguliers dans le Sud de l'Europe comme l'auraient confirmé les surveillances, l'auteur présumé se serait rendu en Espagne fin novembre 2010 afin d'aller au Canaries. Les enquêteurs lui reprocheraient d'avoir transporté les corps de ses victimes sur plus d'un millier de kilomètres, de s'en être débarrassés entre Millas et Corneilla, à proximité du Boulou où il aurait pris l'autoroute pour Barcelone. A-t-il agi seul ? Et pourquoi ? Markus Mundo vivrait dans la maison de son père, profitant des revenus de son frère. Et selon le parquet de Francfort, le mobile serait l'argent et la cupidité. Mais quel argent ? Sa famille cachait-elle des sommes si importantes ? Laure Moysset

Les commentaires sont fermés.