22.02.2012

Ils briguent l’Honneur

La phase de classement des poules Honneur et Promotion Honneur débute ce dimanche à 15 h.

millas, US Millas, Honneur, phase de classement, Billes et Millas avaient pris Le Boulou de Roigt de vitesse lors de la première phase

Les choses sérieuses commencent ce week-end pour les équipes engagées en Honneur et en Promotion Honneur. Après une première phase prometteuse mais finalement laborieuse, tout calcul est désormais à proscrire. "On se prépare depuis trois semaines pour ça", explique Jean-Michel Fernandez, le coach de Pollestres-Ponteilla. "Cette semaine et la dernière, on est passés à trois entraînements par semaine". C’est le vrai coup d’envoi du championnat", estime de son côté Christophe Perez, coentraïneur de la Salanque CR. "On s’est retrouvés lundi à l’entraînement et il n’y a pas eu besoin de rameuter tout le monde".

C’est que le menu s’annonce gratiné pour les équipes de la poule Honneur. Avec Millas, la Salanque CR, relégués de Fédérale 3 l’an dernier, Le Boulou et Pollestres-Ponteilla, la bataille promet de faire rage et chaque point vaudra son pesant d’or. « il faudra grappiller partout », reprend Perez. « Une défaite n’est pas la fin du monde mais cela peut aller vite. En tout cas tout le monde repart de zéro ».

Millas favori

Si tout est effectivement remis à plat à l’entame de la deuxième phase, l’US Millas a évolué un cran au-dessus de ses concurrents ces dernières semaines. Avec une seule défaite concédée en 1ère phase, face à Pollestres-Ponteilla, la bande à Paul Ribes est logiquement désignée favorite : « C’est l’équipe la plus complète que j’ai vue jusque-là », reprend Fernandez. « Millas a eu les meilleurs résultats », complète Oliver Toure . « Pour l’instant, mais ça va être compliqué pour tout le monde ». Un point sur lequel l’entraîneur boulounenc trouve de l’écho du côté de Millas justement : « Il n’y aura pas de match facile », lance marc adroguer, coentraîneur de l’USM. « On est trois équipes d’égale valeur (Millas, Salanque CR et Le Boulou) et je pense que Pollestres-Ponteilla aura son mot à dire. C’est d’ailleurs la seule équipe à nous avoir battus ».

Le championnat de France avant la montée

Est-ce le parcours difficile de la Côte Vermeille et elne cette saison en Fédérale 3 qui refroidit les clubs d’Honneur ? en tout cas, les entraîneurs de ces derniers évoquent l’échelon supérieur prudemment. « On s’est donnés deux ans pour monter. Ça serait bien d’y aller cette année. Mais si on va en championnat de France, la saison est sauvée », lâche Pérez. Même son de cloche à Millas : « L’objectif est d’aller en championnat de France. La montée vient après », pour Adroguer. Mais seulement deux tickets seront délivrés. Pour les finalistes du championnat Honneur. Laurent Morales

Les commentaires sont fermés.