14.03.2012

50e cessez-le-feu en Algérie

millas,fnaca,algérie,afrique du nord,anniversaire,50e,cessez le feu,19 mars 1962La section locale FNACA invite tous les adhérents et leur famille à la commémoration du cessez-le-feu ordonné le 19 mars 1962 en Algérie, lundi 19 mars. En ce cinquantenaire, hommage sera rendu, une fois encore, aux victimes tombées en Afrique du Nord : dépôt de gerbe au monument aux Morts, lecture du manifeste national et de l'ordre du jour du cessez-le-feu .Départ du cortège est prévu à 18 h, place de la mairie.

Commentaires

je souhaite que cet anniversaire soit une fois pour toute une reconnaissance de la France coloniale sur les méfaits de notre passage qui n'est pas resté sans provoquer une profonde déchirure chez nos amis Algériens.
Nous , les PN gardons toujours notre regard braqué sur le rétroviseur , nous nous lamentons sur notre passé alors que les Algériens que nous avons traités de tous les mots et de tous les maux , regardent l'avenir avec espoir.
Il est temps de tourner la page , de prendre le taureau par les cornes et de cesser de se lamenter sur cette page de 132 ans où nous avons traiter - ô Seigneur - d'autres individus faits de chair et de sang , exactement comme nous , des moins que rien.
La France doit reconnaitre son hideux passé , s'incliner devant le 1.5 million de victimes dont notre pays a été coupable.
Vive l'amitié entre les peuples.

Écrit par : Levy | 14.03.2012

Un texte véridique où une mamie s'éclate :
**********************************************
La Révolution Algérienne a été le fleuron et une école pour les pays vivant sous le joug colonial. D'ailleurs Nelson Mandéla a fait ses premières armes au sein de la vaillante ALN dans les maquis Algériens.
Comme dans toute compétition, il y eut un vainqueur : le peuple Algérien sous le commandement de l'historique et éternel F.L.N et , évidemment un vaicu : le colonialisme Français. Ce dernier venait à peine
d'être passé à la moulinette à Bien Dien Phu face aux Vietminh du général GIAP.
Les Algériens à l'aide de fourches et des fusils de chasse, ont mené un combat sans relache puisqu'ils savaient que toute liberté ne s'offre jamais sur un plateau d'argent mais elle s'arrache.

Dans cette guerre impitoyable livrée aux forces étrangères pendant 7.5 ans , les Algériens ont été tel un roc de schiste qui ne s'effrite guère.

C'est alors qu'une triste organisation de criminels extrémistes OAS prit naissance et alla compromettre la chance des PN de vivre dans la sérénité absolue auprès des Algériens. A ces Français d'Algérie, une rumeur émanant de l'OAS et collée au FLN comme quoi leur vie serait en danger. C'était la valise ou le cercueil. Cette ruse de l'OAS visait à créer un tsunami de fuyards vers les ports d'Algérie pour permettre aux assassins (ramassis de légionnaires criminels) de glisser parmi la foule afin d'échapper aux barbouzes, mandatés par De Gaulle, qui les recherchaient à la loupe.

Le million de PN tomberont malheureusement dans le piège.
Naïfs ils étaient et naïfs ils le resteront parce que ceux qui ont du sang des Algériens sur la conscience, ceux là - 50 ans après - continuent à les manœuvrer avec des fantasmes dignes des histoires du père Noel.

Au jour d'aujourd'hui, les PN comprenant leur erreur, acceptant mal le fait d'avoir été utilisés à des fins personnelles, ces PN par vagues successives retournent en Algérie pour effectuer des pelerinages dans leurs quartiers d'enfance. Les Algériens les accueillent avec chaleur, avec des youyous stridents et , comme disait un vieux PN : il faut avoir un cœur bien accroché pour résister à la chaleur de l'accueil et , d'ajouter : les Algériens et les PN sont un couple que rien ne peut les séparer , ils sont comme un couple avec ses hauts et ses bas.

Dans cette tragédie, il y eut un déchet nauséabond c'est celui des minables harkis qui ont vendu leur dignité, leur honneur, leur famille au profit d'une tiers personne. Ils sont à mettre au même niveau que les collabos du temps des nazis.

Si, de nos jours, les Algériens regardent l'avenir avec sérénité et espoir, il est regrettable de voir les yeux de la partie adverse braqués sur le rétroviseur.
Vive l'amour et la fraternité entre les 2 peuples : Algérien et PN
Saluons nos frères Algériens qui ont eu le courage d'offrir sur l'autel de la dignité et du courage 1.5 million de leurs meilleurs enfants.

Merci de la part d'une mamie PN de 88 ans.
**************************************************

Écrit par : Levy | 18.03.2012

Les commentaires sont fermés.