24.12.2012

Le FLHV passe en force contre Millas

En manque d'éléments expérimentés, Millas s'est logiquement incliné sur le terrain d'un FLHV accrocheur et volontaire hier (29-10)

millas, USM, FLHV,Les "rouge et noir" du FLHV ont dominé le combat des avants hier à Alcover Photo G.M.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point, dit la Fable. Hier, Millas l'a appris à ses dépens. Auteurs d'un démarrage canon, les coéquipiers de Fred Munoz, qui a rechaussé les crampons hier devant la cascade de blessures qui touche son équipe, ont réussi vingt premières minutes de très bonne facture. Derrière une bonne combinaison en touche, Munoz, justement, trouve Amrani qui décale Pelissier pour un essai d'école. L'ailier transforme lui-même sa réalisation et Millas semble sur de bons rails quand Pelissier, toujours lui, porte la marque à 10-0 sur pénalité (17e). Sauf que sur l'action précédente, Amrani, le demi d'ouverture de l'USM, a dû quitter ses partenaires suite à un claquage. "On a déjà pas mal de blessés et perdre Amrani, qui s'était préparé pour ce match, ça fait beaucoup", pestait Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas, après la rencontre. "On était venu faire le dos rond. On est tombé sur une équipe du Foyer intéressante, qui nous a posé des problèmes en touche". Un FLHV qui, après une entame délicate, s'est ressaisi sous l'impulsion, notamment, de son ailier perforateur Benhamou qui inscrit le premier essai de son équipe suite à un cafouillage de la défense visiteuse (5-10, 22e). La puissance et l'expérience du pack perpignanais font la différence par la suite. Le capitaine du FLHV Monteil signe un doublé plein d'opportunisme (25e, 76e) alors que les buteurs locaux, pourtant pas dans un grand jour, se chargent de faire gonfler le score. Trop tendre en conquête et privé de ballon, Millas n'avait pas, hier, les armes pour rivaliser.

Les commentaires sont fermés.