27.03.2013

Terminus pour la "boîte à tonnerre"

Ancien wagon de la SNCF des années 1920, la "boîte à tonnerre" trouve aujourd'hui de nouvelles destinées. Au village, il fera bon dormir dans cette chambre d'hôte insolite.

millas, boite à tonnerre, céline rosse, pierre lamonlinairie, sncf, gare, chambre d'h$ote, hachimette, alsace, garemillas, boite à tonnerre, céline rosse, pierre lamonlinairie, sncf, gare, chambre d'h$ote, hachimette, alsace, garemillas, boite à tonnerre, céline rosse, pierre lamonlinairie, sncf, gare, chambre d'h$ote, hachimette, alsace, garemillas, boite à tonnerre, céline rosse, pierre lamonlinairie, sncf, gare, chambre d'h$ote, hachimette, alsace, gareL'arrivée de ce convoi hors norme n'est pas passée inaperçue dans la commune. Délicatement la "boîte à tonnerre" a été déposée dans le jardin. Et les heureux propriétaires recevront avec plaisir leurs hôtes dans cet établissement d'un nouveau genre. PHOTO/© D.R

Ancien wagon de la SNCF des années 1920, la "boîte à tonnerre" trouve aujourd'hui de nouvelles destinées. Au village, il fera bon dormir dans cette chambre d'hôte insolite. La SNCF a reçu en 1945 au titre des dommages de guerre un important parc de voitures et fourgons à deux essieux allemands construits entre 1928 et 1930. Concentrées surtout dans l'est de la France, ces voitures assurèrent un trafic omnibus jusqu'en 1974. Elles ont un charme indéniable et sont surnommées "boîte à tonnerre" en raison de leur bruit de roulement caractéristique. Aujourd'hui, un de ces véhicules est dans la commune chez Pierre Lamolinairie et Céline Rosse qui ont racheté l'ancienne gare SNCF du village, une des plus vieilles gares du département datant de 1868.

Une nouvelle vie

Originaire de Cases-de-Pène, Céline était à la recherche d'une maison de caractère pour revenir dans la région avec son compagnon. Lors d'un repas au restaurant, elle aperçoit le panneau à vendre sur la façade de la gare. La chance faisant bien les choses et une personne s'étant désistée ce jour-là pour la visite, Céline visite les lieux. Ni une, ni deux, elle appelle son compagnon, ils ont tous les deux un coup de foudre pour le site. Des projets plein la tête, ils quittent leurs métiers et leurs régions pour assouvir leur rêve. Lui travaillait dans la sellerie nautique en Bretagne et elle était formatrice en Vendée. L'idée de respecter l'ambiance des lieux germe en eux. Dans son projet de réhabilitation du bâtiment, Pierre était à la recherche d'un ancien wagon pour l'installer dans son jardin. Ils trouvent sur Internet la perle qui leur manquait. Une "boîte à tonnerre" qui servait de syndicat d'initiative dans la commune d'Hachimette en Alsace. Aussi la traversée des villages et l'installation du wagon dans le jardin ont étonné et surpris plus d'un promeneur. Il faut avouer que le convoi était imposant et qu'un wagon traversant la voie ferrée et volant dans les airs est une vision assez rare de nos jours. Après l'achèvement des travaux, la gare et le wagon deviendront des chambres d'hôtes à l'esprit rétro, tout en gardant l'esprit ferroviaire des lieux. Un joli rêve qui se réalise.

Les commentaires sont fermés.