06.05.2013

Fin de parcours pour l'US Millas

millas, US Millas, avenir bleu et blanc, pelissier,guenoun, munoz, billes, Les Millassois ont été éliminés hier par l'Avenir Bleu et Blanc en barrage (14-13).Seul au milieu du terrain de Port-la-Nouvelle, Jean-Baptiste Pelissier ne peut retenir ses larmes. Ses coéquipiers, ses entraîneurs ont beau se presser pour le réconforter, le buteur de l'USM a bien du mal à digérer ses échecs au pied qui auraient pu permettre à son équipe de s'imposer. Pourtant, il serait franchement injuste de tenir le demi d'ouverture, qui a connu autant d'échecs que son homologue dans ses tentatives (trois), pour responsable de l'élimination de Millas par l'Avenir Bleu et Blanc (14-13). Une qualification de l'USM hier n'aurait pas été un hold-up mais les Héraultais, réduits à quatorze dès la quatrième minute de jeu (expulsion du seconde ligne Maurat pour coup de pied dans un regroupement), méritaient sans doute plus de passer ce barrage. Supérieurs en conquête, notamment en touche, conquérants dans le jeu au sol, les Capestanais n'ont rien réalisé d'extraordinaire mais ont intelligemment bâti leur succès. Avec l'appui du vent en première période, les Héraultais ont profité d'un mauvais placement défensif de Millas pour aller en dame (12e) avant de tirer parti de l'indiscipline catalane pour atteindre la mi-temps avec une avance confortable (14-3). Puis de mettre les barbelés en défense quand Millas a profité de l'appui du vent à son tour.

Malgré Billes...

Des Catalans qui auraient pu lancer idéalement leur course contre la montre si Guenoun n'avaient pas commis un en avant à quelques mètres de l'enbut à la réception d'une passe au pied subtile de Munoz (45e). Une grosse occasion d'essai avortée qui symbolise le manque de réalisme offensif de l'USM. Le temps file dangereusement et la qualification s'éloigne pour Millas. c'est le moment que choisit Eric Billes pour sortir de sa boîte. L'arrière "rouge et noir" place une première accélération impressionnante pour ramener son équipe à six points (14-8, 58e). C'est encore lui qui prend à revers toute la défense héraultaise pour offrir à Pelissier la transformation de la gagne (14-13, 76e). Mais le buteur, pas verni, ne trouve pas la cible. Les derniers espoirs de qualification de Millas viennent de s'envoler... Millas a buté sur la défense de l'Avenir Bleu et Blanc et voit sa saison se finir prématurément.

Les commentaires sont fermés.