30.05.2013

Première projection du film en hommage aux gitans

millas,andré soucarrat,philipe anglade,damienne beffara,joseph cargol,mario leme,mossa,la paya,ely puixeda,helene grayAndré Soucarrat (à droite) et les acteurs ont présenté le film. PHOTO/© D.R

Pas de paillettes, ni de tapis rouge, samedi dernier au centre socioculturel mais l'affluence était là comme à Cannes, pour la projection du 163e court-métrage d'André Soucarrat : "Hommage aux gitans, de Mossa à la Paya". La projection de ce film, dans la ville où le réalisateur André Souccarat fût sauvé de la noyade, en 1954, par Manuel Leme, avait quelque chose d'émouvant et de prenant. Le réalisateur désirait rendre hommage à cette communauté en témoignage de sa gratitude. Grâce à l'aide de Mario Leme (fils de Manuel) et de Joseph Cargol, Le réalisateur a pu monter son film, étayé d'articles, de photos, mêlant habilement galerie de portraits et interviews. Mais c'est sans nostalgie qu'il leur donne la parole et surtout filme leur culture musicale. Virevoltant habilement entre le passé, le présent et l'avenir, André Souccarat apporte une belle leçon de vie en développant les rapports humains, une belle tranche de vie sur plusieurs générations. Laissant la porte ouverte quant au lien entre les gitans et les "gadjés", il n'en est pas moins un film original sur une communauté qui n'est pas forcément très connue, mis à part les clichés ou les archétypes répandus dans la société.

Les commentaires sont fermés.