02.06.2013

Conilh rejoint Millas

L'ex cérétan sera coentraîneur avec Sébastien Lopez.Le deuxième ligne du Céret Sportif, Fabien Conilh, prendra place sur le banc de l'US Millas la saison prochaine aux côtés de Sébastien Lopez. L'ancien joueur de la Têt succède comme entraîneur des avants à Fred Munoz qui, lui, retrouvera les terrains, toujours sous les couleurs de l'USM. "J'ai quand même ramené ma licence de joueur à Millas, précise Fabien Conilh. Même si pour l'instant, me voir jouer n'est pas à l'ordre du jour. Ça dépendra des besoins".

Le désormais ex-cérétan, 35 ans, va donc connaître sa deuxième expérience d'entraîneur. Un peu plus de deux ans après s'être assis sur le banc de Toulouges-Canohès. "Je voulais entraîner mais le jeu me manquait trop. J'ai donc rejoué deux ans à Céret et Seb Lopez m'a proposé d'entraîner avec lui à Millas. Je comptais jouer encore un ou deux ans, mais je n'étais pas sûr d'avoir une opportunité à ce moment-là. Alors on s'est rencontré, et j'ai dit oui". Un autre Millassois n'est pas étranger au choix de Conilh. Il s'agit de Lamine Tourek. Le pilier a travaillé son ex-coéquipier et futur entraîneur au corps pour le convaincre de le suivre à Millas. "Ça faisait un petit moment qu'il m'en parlait, oui. Je n'ai jamais joué à Millas, mais c'est un club qui m'a toujours plu. Il y a de belles choses à faire".

Le parcours de Millas cette saison est prometteur. Malgré un effectif largement rajeuni, l'USM est parvenue en finale Honneur du Pays catalan et en barrages du championnat de France. "On va aller chercher deux ou trois gars expérimentés pour encadrer les jeunes, poursuit Conilh, sans dévoiler de noms. Le groupe de cette année est très intéressant avec une moyenne d'âge de 22 ans. Il faut faire fructifier le vivier de jeunes du club". Du côté des dirigeants, du mouvement est également annoncé avec la probable arrivée d'un nouveau président. Par ailleurs, Millas a prévu de remonter une équipe réserve, ce qui ne signifie par forcément que le club visera la montée en Fédérale 3. "L'objectif sera de faire au moins aussi bien que cette année", conclut un Fabien Conilh enthousiaste.

Les commentaires sont fermés.