18.06.2013

Confrérie des chevaliers du goûte boudin Pascal et Théo Laffitte médaillés

millas, pascal laffitte, théo laffite, confrérie des compagnons du gôut, médaille dérgent, chevaliers du goûte-boudin. boudin traditionnel, second apprentiPascal Laffitte, le très réputé boucher-charcutier de l'avenue Jaurès, collectionne les titres et les diplômes. Sa spécialité ? Le boudin noir élaboré selon une recette immuable – sang de porc additionné de gras et d’oignons - avec une palette d'assaisonnements dont il conserve jalousement le secret, on le comprend. Pas de colorants ni additifs, du porc du Languedoc uniquement. Tout au plus, il confesse y adjoindre un tour de main spécifique.

Tombé très jeune dans la marmite, il totalise un nombre d'heures hebdomadaires impressionnant, comme tous les artisans. « Pour me maintenir au meilleur niveau, je me place tous les jours en situation de concours, question de principe, par respect pour mes clients ». Une exigence de qualité qui satisfait les palais des gourmets.

Notre homme est un habitué des concours, d'ailleurs, comme en témoignent les multiples diplômes qui tapissent les murs du magasin, sacré par la confrérie des Compagnons du goût, sélectionné parmi les meilleurs artisans de France. Le dernier en date lui a été décerné par la confrérie des chevaliers du goûte boudin, une médaille d'argent, en catégorie « Boudin Traditionnel ». Cela fait maintenant trois générations qu'on est boucher charcutier chez les Laffite. Et la relève se prépare avec son fils Théo qui a obtenu le titre de Second Apprenti pour sa fabrication « Boudin Traditionnel ».

Les commentaires sont fermés.