14.10.2013

Millas sanctionne Pollestres

millas, us millas, us pollestres, artus, tourek, amrani,bertili, campa, rodriguezArbitrage : M Nicolas Artus (PC). Délégué : M Thierry Duffau (PC). Mi-Temps : 17 - 10.

Pour l’US Millas : 1 essai : Pelissier (2°) ; 7 pénalités : Sanchez (10°, 12°, 14°, 63°, 79°), Pelissier (37°, 59°).

Pour US Pollestres : 1 essai : Grellet (34°); 1 transformation : Coll (34°). 3 pénalités : Coll (39°, 43°, 60°)

Carton blanc : US Millas : Sanchez (25°), Pech (39°).

Carton Jaune : US Millas : Tourek (60°)

millas, us millas, us pollestres, artus, tourek, amrani,bertili, campa, rodriguezUS Millas : Sans, Pech, Amrani, Guenoun, Bertili, Pelissier, Sanchez, Cardon, Snaoui, Catala, Romano, Samoura, Campa, Khendoul, Rodriguez puis Torres, Tourek, Suro, Azaéis, Forcadell, Berdaguer.

US Pollestres : Cadene, Coll, Grellet, Martinez, Joly, Royer, Torres, Espiau, Alart, Kadi, Planteau, Urios, Thomas, Ferrer, Claveau puis Bourret, Perello, Burcet, Mostefa, Curto, Abadie, Calvo.

MATCH :

millas, us millas, us pollestres, artus, tourek, amrani,bertili, campa, rodriguezDes Pollestrencs ambitieux mais bien trop insuffisants durant la première période ont été logiquement sanctionnés par un Millas qui sortit sa  grosse cylindrée rouge et noir dès les premières minutes, laissant JB Pelissier inscrire le premier essai (5-0 ; 2°). Se montrant solides sur toutes les bases et constants dans l’effort, leur stratégie simpliste d’agression sans relâche et d’occupation du terrain a alors fonctionné à plein. Trois pénalités  de Sanchez, l’artificier, permis de scorer (14-0). Mais les Pollestrencs se ressaisirent et se mirent enfin à jouer. C’est d’ailleurs ce diable de Royer qui envoya le funambule Grellet déborder petit côté et redonner quelques couleurs aux siens (14-7). Chaque équipe scorant juste avant la pause (17-10). Le match fût d’abord étriqué et cuirassé en seconde période. Chacun se jaugeant, tentant de développer du jeu. Les visiteurs saisirent l’aubaine de la supériorité numérique pour tenter de revenir au score. Mais les nombreuses fautes de part et d’autres offrirent aux deux butteurs un terrain de jeu idéal d’où Millas sortit gagnant, se permettant d’enquiller deux pénalités successives, la dernière juste avant le coup de sifflet final (26-16).millas, us millas, us pollestres, artus, tourek, amrani,bertili, campa, rodriguez 

Les commentaires sont fermés.