29.10.2013

Oléiculture : du retard mais de la qualité

millas, huile d'olive, moulin St-Pierre, Monique et Joseph PlanesLe Moulin St-Pierre va récolter 200 tonnes qui donneront 20 000 litres d'huile.

Cette année, il en va des olives comme il en fut du raisin. Mais si les premières récoltes ont été tardives, les oléiculteurs captent une clientèle de plus en plus attirée par ce produit.

A l’instar de la vendange 2013, la récolte d’olives accuse un retard de 10 à 15 jours. Ce qui n’aura aucune incidence sur la qualité de cette production, comme l’expliquent Monique et Joseph Planes, oléiculteurs au Mas Saint-Pierre à Millas : « La production est belle et la météo de ces derniers temps nous est favorable. Il faut seulement faire preuve d’un peu de patience pour récolter les 200 tonnes d’olives qui nous permettront d’élaborer environ 20 000 litres d’huile. » Une huile qui semble séduire de plus en plus d’amateurs. Toujours selon ces « oliverons » reconvertis dans l’oléiculture, en 2003, après avoir été, pendant de nombreuses années, producteurs de pêches et de nectarines : « la variété « arbequine » est douce. Elle a su séduire un public quelquefois hésitant. Nous pensons notamment aux gens du Nord, aux Alsaciens et aux Bretons, qui sont de plus en plus nombreux à se servir chez nous. Nous notons également une augmentation sensible des achats chez les jeunes".

C’est du jus de fruit d’olive

Avec une récolte en production biologique, qui devrait durer environ trois semaines à raison d’une tonne et demie à l’heure, le Mas Saint-Pierre stocke l’huile dans des cuves àù il laisse décanter un mois avant filtrage et mise en bouteille dans les contenants qui vont de 100 ml à 2,5 l. une production qui trouve preneur en vente directe, sur place ou à Collioure, mais également à l’export et par internet. Et un prix de vente qui avoisine 18 euros le litre, largement justifié selon Joseph Planes : « Nous produisons en quelque sorte du jus de fruit d’olive. Sachant que rien n’est rajouté et qu’il faut 10 kg d’olives pour faire un litre d’huile, 18 euros, c’est le prix de trois paquets de cigarettes. En terme de santé, inutile, bien sûr, de rajouter le moindre commentaire. Quant au goût, et bien disons que notre huile est référencée chez le maître chocolatier Olivier Bajard. Là encore, nous n’en dirons pas plus ». Jean-Paul Pelras

28.10.2013

A la sauce catalane

Les « sang et or » obtiennent une victoire précieuse dans la lutte pour la qualification.

millas, challenge comité, pays catalan, billes, pech, snaoui, romarin, maincent, pelissierSnaoui et Romarin partent à l'attaque.

Le vestiaire catalan est une véritable ruche, chacun savoure cette belle victoire face au Béarn venu en Roussillon faire un résultat.

Ce succès bonifié permet aux coéquipiers du capitaine romarin d’occuper une flatteuse première place avant d’aller défier l’Armagnac Bigorre fin novembre. Les « sang et or » l’ont emporté mais les hommes du trio Champagnac-Aniel-Deprade ont eu très peur et ont même frisé la correctionnelle. Dans un premier acte à l’avantage des Béarnais dominateurs en touche et supérieurs en mêlée, les Catalans ont accumulé les fautes donnant l’occasion à Miro, d’une précision chirurgicale, de trouver la mire à trois reprises.

Entre-temps, Sanchez trompait l’arrière béarnais et donnait l’occasion à Madami d’aller aplatir au milieu des poteaux. Juste avant le repos Pecarrere réussissait un drop fortement contesté qui permettait aux « jaune et bleu » de mener à la marque, 12-10.

La victoire et le bonus

En deuxième période, la course-poursuite continue Sanchez et Miro se rendent la politesse. Lors des vingt dernières minutes, les Catalans trouvent des forces. Dans presque tous les secteurs de jeu ils rivalisent avec leurs adversaires et se montrent surtout beaucoup plus réalistes. Le tandem Millassois Pelissier-Billes se charge de scorer et de corser l’addition. A cela s’ajoute la réussite des buteurs qui ont apporté un capital point non négligeable dans un duel particulièrement équilibré. L’essai béarnais pendant le temps additionnel est anecdotique. Le Pays Catalan s’offre une victoire méritée et un bonus offensif qui fait énormément de bien. Jean-Louis Pallure.millas, challenge comité, pays catalan, billes, pech, snaoui, romarin, maincent, pelissier

Pays catalan : Billes, Pech, Madami, Grenet, Roure, Sanchez, Paloffis, Leclerc, Snaoui, Bouquin, Romarin, Burcet, Bili, Gracia, Aroun, Mira, Auté, Rosarde, Maincent, Bey, Torres, Pelissier

Assemblée Générale Vivre et Sourire

L'assemblée générale de l'association Vivre et Sourire, se tiendra le mercredi 30 Octobre 2013 à 18 heures à la mairie de Millas.

27.10.2013

Aujourd'hui, on est passé à l'heure d'hiver

millas, changement d'heure, heure d'hiverC'était cette nuit que l'on est passé à l'heure d'hiver. A 3 h, il était 2 h. Pensez donc à changer votre montre, votre réveil, votre four, l'horloge du salon, celle de la voiture, le radio-réveil de votre ado (très important ça), voire votre montre à gousset si vous vivez au 19e siècle.

Cela dit vous n'étiez pas obligés de vous levez en plein milieu de la nuit pour réaliser l'opération car alors le bénéfice d'une heure gagnée aurait été largement gâché par cette opération. Vous pouvez donc décider de changer l'heure (la reculer d'une heure, on répète !), en vous levant à 8 h (il sera alors 7 h) ou à midi (il sera alors 11 h).

Reculer d'une heure permet éventuellement de dormir une heure de plus, mais vous avez parfaitement le droit d'occuper cette heure supplémentaire comme vous le souhaitez (en sortant plus tard, en faisant un câlin à qui vous voulez ou en terminant ce fichu roman que vous ne trouvez jamais la force de lire).

En tout cas, forcez-vous à reculer votre montre avant lundi matin parce qu'arriver avec 1 h de retard au boulot ou à un rendez-vous ça la fout mal. Et l'excuse du changement d'heure ni fera rien. A moins que cela vous fasse arriver en avance. Holala, c'est compliqué !

D'ici là bonne fin de journée.

25.10.2013

Le club loisirs seniors a fêté ses 35 ans

millas, club loisirs seniors, 35 ans, anniversaire, carmen bolorinos, damienne beffara, segolène neuvilleLes aînés réunis avec les élus.

Le club loisirs seniors, a célébré, jeudi, ses trente cinq ans d'existence, en présence de nombreux élus. L'occasion de mieux connaître ce club en compagnie de sa présidente, Carmen Bolorinos.

" Le club de loisirs 3ème âge de Millas a une place entière dans la cité, son objectif est toujours resté le même : éviter la solitude par des rencontres régulières, créer et resserrer des liens d'amitié, en un mot, mener une action de solidarité et d'entraide dans l'intérêt des membres et de leurs familles ", a souligné la présidente. Pour cela, les adhérents se retrouvent à la maison du Parc pour des activités ludiques, tel le loto, et sous l'impulsion de sa présidente, le club propose également des voyages, repas, rifle, etc.

Pour l'occasion, ce sont plus de cent personnes qui se sont déplacées au centre socio-culturel, pour ce repas d'anniversaire en toute convivialité, et ainsi marquer leur participation et leur adhésion au club.

23.10.2013

L'US Millas organise son vide-greniers

Pour son premier vide-grenier, l'US Millas vous convie le dimanche 27 octobre à l'ancien camping. Pour s'inscrire, une permanence est assurée au stade jusqu'à ce vendredi de 18 h à 20 h. Rens : 06 08 34 30 92.

22.10.2013

Une exposition très remarquée

millas, atelier des couleurs, katia fondecave, expositionUn nombreux public présent lors du vernissage.

Le fruit d'une année de labeur, de création et d'expression, le petit monde des huiles et acryliques, des aquarelles, dessins et pastels était aux cimaises pour le plus grand bonheur des visiteurs. Ainsi, chaque année, les huiles et acryliques sont sèches, les aquarelles encadrées, les derniers coups de crayons à dessin sont tirés et la poussière des pastels envolée à l'approche de l'été pour les élèves formés par Katia Fondecave. Alors, pour que chacun puisse un peu rougir de bonheur ou pâlir d'inquiétude, le vernissage a été l'occasion de partager ce moment de bonheur et de convivialité avec un public nombreux et fidèle. Tout un chacun pouvait découvrir la facette des différents talents exposés. La qualité et la variété des tableaux ont été largement plébiscité par un nombreux public sur les deux jours réservé à cette exposition, car il y en avait pour tous les goûts : classique ou moderne, figuratif ou abstrait, formes épurées ou détails minutieux, couleurs éclatantes ou délicatement feutrées.