28.02.2014

Réunion « Ensemble pour Millas » ce soir

La maire sortante Damienne Beffara, à la tête de la liste « Ensemble pour Millas », organise, une réunion publique, ce vendredi 28 février, à 19 h, à la halle des Sports, en présence du sénateur et président de Région, Christian Bourquin, et de la député Ségolène Neuville.

«Le grand platane» ouvre à Millas

Troisième du nom, l’accueil thérapeutique de jour, destiné aux personnes touchées par la maladie d’Alzheimer, ouvre ce lundi 3 mars.

millas, le grand platane, jardin thérapeutique, alzheimer► C’est le troisième accueil de jour «Le Grand Platane».

Après Perpignan et Argelès-sur-Mer, l’accueil thérapeutique de jour Le Grand Platane ouvre lundi 3 mars, au 15 rue Hermès, zone Las Palaus, à Millas. Il présente des locaux de 120 m², ouverts sur un jardin de plus de 400 m² entièrement sécurisé, appelé à devenir le premier jardin thérapeutique du département, c’est-à-dire un espace interactif dédié au bien-être des personnes malades. Il peut accueillir 12 personnes par jour, du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, une ou plusieurs fois par semaine. Chaque personne accueillie peut bénéficier d’un suivi personnalisé : activités physiques et créatives, ateliers mémoire et de la vie quotidienne, musicothérapie et art-thérapie, psychomotricité, activités d’extérieur, repas thérapeutiques, ateliers de catalan... Avec, pour fil conducteur, le plaisir de faire, le plaisir de dire, le plaisir d’être.

Le Grand Platane, ce sont seize années d’expériences au service du binôme indissociable «personne malade/aidant » vivant à domicile. Un grand professionnalisme, allié à un esprit de famille et de convivialité qui privilégie savoir-faire et savoir-être des membres de l’équipe pluridisciplinaire : psychologue, psychomotricienne, infirmière, aides-soignantes, musicothérapeute et aide médico-psychologique. La prise en compte des proches dans le projet thérapeutique est une constante du projet, afin d’instaurer une relation triangulaire de soins.

Tél. 04 68 52 22 22.

27.02.2014

Nouvelles récompenses pour le Moulin Saint-Pierre

Les produits fabriqués au Moulin ont obtenu deux médailles lors du concours général agricole.

millas, joseph planes, monique planes, mas saint pierre, huile d'olive, Arlequine► Joseph et Monique Planes aiment faire partager leur passion.

Dès votre arrivée, Monique et Joseph Planes vous accueillent avec le sourire, dans leur vaste domaine de 30 ha d’un seul tenant autour du Moulin Saint-Pierre. Et le sourire, ils peuvent l’avoir, ils viennent de décrocher deux médailles d’argent au concours général agricole 2013 qui iront grossir leurs nombreuses récompenses. Quand ils parlent de leurs oliviers, c’est avec amour et passion pour ce nectar dédié exclusivement à une olive monovarietale : l’Arlequine, typiquement catalane. Avec ce précieux jus, présent sur les meilleures tables (Olivier Bajard, le champion du monde de pâtisserie, a même créé des macarons) ils ont su en quelques années, depuis le village de Millas, conquérir le vaste monde. Du magasin de luxe Harrod’s à Londres à Kaufhof, en Allemagne, l’équivalent de nos galeries Lafayette sans oublier localement, Christian Segui et Henri Poch, meilleurs ouvriers de France. Le fils, Victor, représentant la structure familiale à Vinisud dans le cadre de son BTS commerce agroalimentaire, est déjà fin prêt pour reprendre le flambeau familial.

A noter, chose rare, ces deux distinctions concernent deux cuves primées (4000 l et 5000 l) soit un total de 9000 litres. Une seule variété, l’Arlequine, dont le résumé, à lui seul, « fleur de genêt, amande en bouche, légère ardence » vous titille les papilles. La seule du département également à avoir obtenu cette récompense.

26.02.2014

Truites en rivière tout est prêt pour l’ouverture

Le 8 mars, les truites des rivières de première catégorie seront très sollicitées. Les 12000 pêcheurs du département attendent l’ouverture avec impatience. Bonne nouvelle, cette saison devrait être prometteuse.

millas, ouverture, pêche, rené patau, fédération départementale de la pêche, vallée de la rotja, rivière de mantet, lac de vinça► Dans un peu plus de 8 jours les pêcheurs seront sur le terrain, tout comme René Patau le président de la fédération.

René Patau, le président de la fédération départementale de pêche est un homme heureux. L’an passé l’organisme avait délivré 12000 cartes soit autant de pêcheurs déclarés. « A ce jour, explique-t-il, nous en avons vendu 2000, et comme l’ouverture de la truite est pour le 8 mars, la demande s’accélère ». Depuis 2010 les ventes de cartes se font exclusivement par Internet, un outil qui permet de suivre l’évolution des ventes au jour le jour. Un outil irremplaçable pour la fédération qui dispose d’une photographie en temps réel de la situation halieutique départementale. « On connaît même précisément la part des jeunes (25% des pêcheurs) ou encore celle des femmes (10%) », précise René Patau.

Attention à la maille

« La saison 2014 devrait être plutôt bonne, estime un spécialiste. Nous avons eu de l’eau avec des pluies et de la neige au bon moment, il fait bon depuis quelques semaines, le poisson devrait être là, et surtout il devrait être mordeur ». Pour préserver la reproduction, la taille minimum des truites est de 20 cm, de 23 cm pour la vallée de la Rotja et dans la rivière de Mantet, de 25 cm au lac de Vinça. Des tailles qui ne doivent rien au hasard, elles sont calées sur la biologie reproductive du poisson. Pour ce qui est des techniques de pêche, l’ouverture devrait faire la part belle au toc et aux appâts naturels. Les amateurs de pêche à la mouche seront eux aussi à la fête. Pour eux, la fédération met à leur disposition une dizaine de parcours “no kill”. « Le week-end de l’ouverture, est toujours très couru, confie encore le président. Nous aurons aussi près de 25 gardes qui vérifieront les cartes, ils seront épaulés par la brigade nautique côtière de Saint-Cyprien, des gendarmes avec qui la fédération a toujours de très bons rapports ». Gare donc à ceux qui auraient “oublié” de se munir de leur sésame, ou ceux qui auraient dans leurs paniers plus de huit poissons, le maximum autorisé. Mais au fait, où sera samedi et dimanche le président, le premier d’ailleurs à avoir commandé sa carte de pêche le premier jour de la mise en ligne de leur vente. « Depuis 52 ans, sourit-il, je fais l’ouverture à Baillestavy dans la Lentilla, il n’y a pas de raison que cela change »Denis Dupont

millas,ouverture,pêche,rené patau,fédération départementale de la pêche,vallée de la rotja,rivière de mantet,lac de vinçaQui aura la plus belle prise ?

Le jeu concours de L’Indépendant, en partenariat avec la Fédération de pêche, reprend du service cette saison. Vous aviez été nombreux à nous faire parvenir vos plus belles captures l’année dernière. Et comme l’heure est bientôt venue de livrer à nouveau bataille en lacs ou en rivières, n’oubliez pas de vous faire photographier avec votre plus belle prise et d’envoyer la photo à la Fédération de pêche ou à L’Indépendant *. Ce concours est ouvert à tous et les photos seront publiées d’ici le mois de juillet. Des articles de pêche seront notamment à gagner. La remise des prix aura lieu à l’automne. M. M.

► Envoyez vos clichés à redaction.dep@lindependant.com

24.02.2014

Rivesaltes a fait douter Millas

HONNEUR. Le SCAR a poussé le leader millassois dans ses derniers retranchements mais s’incline finalement (16-12).

millas, rugby, US Millas, SCAR, Billes, Guenoun, Amrani, Pelissier, Raspaud

► Les Millassois ont eu du mal à se défaire des Babaus. 

D’un côté, un Millas n’ayant pas droit à l’erreur et de l’autre, un Rivesaltes désirant une revanche pour effacer son dernier match. Et les traverses de Roquefort ont bien compris l’enjeu en accueillant une foule aux deux couleurs. Et elles méritaient bien ça, car d’emblée, l’affrontement s’annonçait terrible. Se lançant à l’assaut de la forteresse Millassoise dès les premières minutes. La tension était si forte qu’elle déboucha sur une pénalité qui ne pouvait échapper à Raspaud (0-3). Rivesaltes remis le bleu de chauffe et Raspaud idem (0-6). De quoi semer un vent de révolte dans les rangs millassois, il est d’abord venu des avants, mais sans succès, il faudra attendre que Billes lance la machine (3-6) par une pénalité avant de remettre en selle son équipe passant à Guenoun, allumant la charrette, avant qu’Amrani plonge le cuir dans l’en-but adverse (10 -6), remontant le moral des travées juste avant la pause.

Dès la reprise, Rivesaltes fait à nouveau plier la défense Millassoise, permettant à Raspaud de revenir à un minuscule petit point de Millas (10-9). Ce dernier revient s’installer près de la ligne sans la percer, lui permettant de faire la différence (13-9), mais c’était sans compter sur l’âpreté des Rivesaltais, derrière une touche, Raspaud sort sa spéciale, passe à Domenech qui enquille un drop net (13-12). Le suspens ne durera pas si longtemps, une balle de récupération dans un ruck, provoquant la défense des visiteurs permettant à Pellissier de marquer en coin et tenir la victoire (16-12) sur une dernière pénalité. Millas a eu chaud mais sort glorieux vainqueur d’un match à sensations.

23.02.2014

Millas veut confirmer face au SCAR

millas, rugby, pays catalan, rivesaltes, sébastien lopez, fabien conilh, escbacaspPAYS CATALAN. Une semaine après n’avoir fait qu’une bouchée d’Elne (0-26), Millas peut déjà prendre une belle option sur une place en demi-finale s’il vient à bout de Rivesaltes cet après-midi (15 h 30 à Roquefort). « On veut confirmer, mais on sait que Rivesaltes est une très bonne équipe, souligne Sébastien Lopez, coentraîneur de l’USM avec Fabien Conilh. Ils nous ont déjà battus deux fois. Et même s’ils ont perdu contre l’EscBacAsp (11-16), on sait ce qu’ils sont capables de faire. C’est une équipe très complète. Pour nous, c’est un gros test ». Que Millas passera sans Conilh, victime d’une déchirure à la cuisse. L. M

22.02.2014

Conseil municipal

Le conseil municipal se réunira, lundi 24 février à 20 h 30, en mairie.