14.03.2014

Les garde-pêches ont fait le point

millas, assemblée générale, AGPPPO, René Patau, Albert Pares, maison de la pêche, Jean-Pierre Pilart, Michel Comas, Antoine Ramos► Le bureau de l’association.

Après sa création en juin 2009, l’Association des garde-pêches particuliers des Pyrénées-Orientales (AGPPPO), a tenu son assemblée générale, au sein de la Maison de la pêche à Millas. C’est en présence de René Patau et Albert Pares, président et secrétaire général de la Fédération départementale de pêche, que Jean-Pierre Pilart, président de l’AGPPPO, a ouvert les débats devant plus de 40 participants. Tour à tour Michel Comas, secrétaire de l’AGPPPO et Antoine Ramos, trésorier de l’AGPPPO, ont rappelé la volonté des responsables de jouer un rôle efficace et tracé les missions dévolues aux garde-pêches. « L’esprit qui doit guider les gardes dans leurs missions c’est avant tout de conseiller, renseigner et informer les pêcheurs, ont-ils souligné. Nous rappelons à ceux tentés d’ignorer la réglementation qui s’applique, qu’ils sont compétents pour dresser procès-verbal. Le réseau de surveillance mis en place doit permettre de couvrir l’ensemble du département et permettre aux responsables associatifs de respecter leurs statuts ». La structure de ce réseau repose sur quatre gardes salariés de la Fédération départementale de pêche, huit garde-pêches particuliers bénéficiant d’un agrément départemental, dix-huit garde-pêches particuliers ayant un agrément de secteur et quarante garde-pêches particuliers intervenant librement sur le territoire dévolu à leur association de pêche. Cela permet également, pour les membres, de faire le point sur l’année écoulée, d'évoquer les quelque 30 PV dressés, de saluer les gendarmes de la brigade nautique de Saint-Cyprien qui les ont régulièrement aidés et de préparer et cadrer les sorties importantes de 2014.millas, assemblée générale, AGPPPO, René Patau, Albert Pares, maison de la pêche, Jean-Pierre Pilart, Michel Comas, Antoine Ramos

Les commentaires sont fermés.