17.03.2014

La Têt se refait une beauté

De Millas à Néfiach, les berges sont nettoyées dans le cadre du programme d’entretien des cours d’eau.

millas, berge, fédération, pêche, milieu aquatique► Les bénévoles s’activent sur les berges de la Têt.

La réflexion sur l’organisation de l’entretien des cours d’eau, reste une préoccupation pour les représentants des pêcheurs, les responsables politiques et les représentants de l’Etat. La Fédération de pêche et de protection du milieu aquatique accomplit aujourd’hui ce travail avec des bénévoles.

Le programme 2014 a prévu de réhabiliter les berges de la Têt, entre Millas et Néfiach, avec une alternance d’espaces dégagés et de couvert végétal.

Les bénévoles à pied d’oeuvre

Dernièrement dans l’air vif du matin, une vingtaine de bénévoles, répartis en quatre équipes, se sont activés, à nettoyer les berges de la végétation qui les encombre. Peupliers, saules et aulnes ont été tronçonnés, ébranchés et débités. Roseaux, buddleia et autres plantes envahissantes, ont été coupés ou broyés à la débroussailleuse.

La rivière disparaissait sous les arbres et les branches, après cette première journée, les résultats de l’opération deviennent visibles. Ils le sont depuis la voie sur berge, en favorisant une belle vue sur la Têt, en particulier sur le seuil de Millas et le passage à gué de Néfiach.

Un autre avantage est le libre passage de la lumière, nécessaire à la vie piscicole. Ses secteurs bien dégagés et éclairés, devraient devenir plus productifs et donner envie aux pêcheurs de retrouver les bords de rivière. Ces coupes sélectives de la végétation ont conservé caches et abris pour les poissons. L’intérêt majeur pour les pêcheurs est de leur permettre la pratique de leur activité en accédant aux berges de la Têt de Millas à Néfiach.

Après cette journée réussie, les équipes ont décidé d’accélérer le rythme de ce programme de réhabilitation et de se retrouver prochainement.

Les commentaires sont fermés.