29.04.2014

Les éoliennes de Força Réal sortent discrètement de terre

Le projet de construction d’un parc éolien de 35 engins autour de Força Réal, lancé en 2009, est entré en phase concrète de construction. En toute discrétion, semble-t-il…

Sans titre 1.jpg►  À Calce et Villeuneuve-de-la-Rivière, les socles des premières éoliennes du parc sont déjà en place.

Sans tambour ni trompette, les travaux d’installation des premières éoliennes sur les 35 que compte le projet de Força Réal ont commencé ces derniers jours. À Villeuve-de-la-Rivière où quatre engins doivent être implantés à terme, le socle de l’une d’elle est déjà bien en place. Une construction discrète au beau milieu des vignes qui ne devrait pas rassurer ceux qui s’étaient mobilisés contre le projet dès 2009.

Autorisations accordées en 2012

L’association Fracas, aujourd’hui en sommeil, avait effectivement déposé des recours et dénoncé à plusieurs reprises, le manque d’information à ce sujet. En vain.

Malgré la vague de protestation soulevée parmi les riverains et les actions en justice intentées par l’association, le projet a pu voir le jour. Tous les permis de construire ont finalement été accordés à EDF Energies nouvelles, maître d’ouvrage de ce projet éolien, en mars 2012, soit déjà deux ans après leur dépôt en préfecture.

Le promoteur a tout de même encore attendu près de deux ans avant de lancer les travaux. Selon nos informations, une deuxième éolienne sort également de terre actuellement à Calce, dans les environs de l’incinérateur. Là encore, le début du chantier n’a pas été annoncé officiellement et il semble que les promoteurs préfèrent jouer la discrétion.

Par ailleurs, la mairie de Corneilla-la-Rivière a déposé un recours. Bien qu’aucun projet ne soit en cours sur cette commune, sa municipalité voulait dénoncer l’implantation des engins à Pézilla et leur impact visuel pour une partie des habitants de Corneilla. Estelle Devic

Les commentaires sont fermés.