17.10.2014

Pêche: + 9,5% en plaine et Fenouillèdes

Les représentants de la plaine du Roussillon et du Fenouillèdes se sont réunis à Millas à l’invitation de René Patau, président de la fédération départementale.

millas,pêche,rené patau► René Patau (à gauche) est aujourd’hui à Font-Romeu avec les représentants du secteur.

Ce rendez-vous de travail a permis de faire le point sur la vente des cartes de pêche par Internet et a porté sur le projet de réglementation 2015.

■ +2% sur Internet

Le premier bilan rapide de la vente des cartes de pêche par internet sur le département enregistre une augmentation globale d’adhérents de 2%. Pour le secteur Plaine-Fenouillèdes c’est une embellie de 9,50 %, avec une hausse des ventes de cartes personnes majeures, des cartes personnes mineures et des cartes hebdomadaires. Ces résultats indiquent le retour de certains pêcheurs vers leur AAPPMA d’origine. L’apport de la nouvelle AAPPMA de Rivesaltes ainsi que l’effort consenti par les dépositaires pour relayer les pêcheurs qui ne disposent pas chez eux de connexion interne complètent efficacement le dispositif.

 La carte réciprocitaire interfédérale à 95 €

Pour 2015, le renouvellement de la carte « réciprocitaire interfédérale personne majeure » à prix unique devrait être portée à 95 €. Cela concerne la possibilité de pêcher, sans coût supplémentaire, avec le même produit, dans 89 départements. Cela concerne les 37 départements du club Halieutique, les 36 départements de l’Entente Halieutique du Grand Ouest et les 16 départements de l’Union Régionale du Nord Est. A peu de chose près, c’est l’équivalent d’une carte nationale.

■ Réglementation 2015

Concernant le projet de réglementation 2015, il nécessite quelques ajustements liés aux périodes d’ouverture de la pêche dans les rivières : du 14 mars au 20 septembre 2015. Sur les parcours pêche de loisir des plans d’eau de la deuxième catégorie piscicole pas de changements ainsi que sur les cours d’eau.

La capture du brochet sera interdite dans toutes les eaux du 26 janvier au 30 avril. Mais en plus, durant cette période, les modes de pêche au vif, au poisson mort ou artificiel, ainsi que les leurres, sont interdits dans le grand plan d’eau de Villeneuve-de-la-Raho et dans la totalitéde la deuxième catégorie piscicole de l’Agly et de la Désix. La réouverture du brochet aura lieu, comme dans toute la France le 1er mai.

Parmi les questions débattues : la préoccupation des pêcheurs au coup, à la recherche de secteurs favorables pour la pêche des poissons blancs, les exigences statutaires des ateliers pêche nature et les projets pour animer la pêche. En particulier la promotion de la pêche qui pourrait se développer auprès du public urbain, avec l’exploitation du parcours pêche sans panier, sur la Têt, dans la traversée de Perpignan. L’usage de leurres, avec toutes leurs variantes, devrait apporter de nouvelles possibilités et contribuer à adapter la pêche à de nouvelles attentes.

Prochaine réunion de secteur programmée le 17 octobre à Font-Romeu.

Les commentaires sont fermés.