01.02.2015

Les truites n’étaient pas au rendez-vous

millas, pêche à la mouche, float tube, Fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique Les jeunes et moins jeunes pêcheurs se sont retrouvés malgré le froid.

La Fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique multiplie les initiatives pour dynamiser la pêche. La mise en place du réservoir de pêche à la mouche à Millas et les premiers parcours en float tube viennent compléter les parcours labellisés et répondre aux attentes des pêcheurs. Le réservoir peuplé en black-bass et en truites, fait l’objet d’une réglementation particulière où toutes les prises doivent être relâchées.

On ne peut y pêcher qu’à la mouche fouettée en pratiquant le no-kill. Toutefois, par dérogation préfectorale la conservation des captures est autorisée, selon le règlement intérieur de la Fédération, sept journées dans l’année, les 24 janvier, 28 février, 28 mars et le 25 avril pour le premier semestre 2015.

L’année vient de débuter et illustre ces projets avec la première journée open. L’objectif d’une journée open est de rendre le réservoir accessible également à la pêche aux leurres et d’autoriser la conservation de trois truites pour chaque participant muni de sa carte de pêche. Les triples des leurres seront remplacés par un hameçon simple sans ardillon ou ardillon écrasé, exactement comme pour les mouches artificielles. Malgré une tramontane violente et un thermomètre affichant quelques degrés, tôt le matin, quatre pêcheurs étaient au rendez-vous et dans la journée quatre autres sont venus les rejoindre. Dans ces conditions défavorables, la pêche était difficile et les truites peu mordeuses. A l’inverse, en début d’après-midi, quelques surprises avec la capture de quatre ou cinq brochets près des bordures.

Les commentaires sont fermés.