11.02.2009

Reprise Club photo

1399439095.jpgDurant les vacances scolaires, le club photo est fermé. Il reprendra ses activités le mercredi 25 février à 20 h, salle du rez de chaussée, Maison du Parc.

07.02.2009

Défibrillateur de proximité

defibillateur--.jpgPrès de 110 personnes meurent chaque jour d'un arrêt cardiaque. Face à ce fléau, l'utilisation rapide de défibrillateurs permettrait de sauver de nombreuses vies. Encore faut-il pouvoir y avoir accès… C’est désormais chose faîte à Millas.

Dans le cadre d’un projet départemental porté par le Conseil Général, Mardi 27 février, de nombreuses personnes étaient présentes, pour la remise à la municipalité d’un défibrillateur externe, un appareil de premiers secours permettant de sauver des personnes ayant un arrêt cardiaque. Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe.

Une facilité d'utilisation : De faible poids et de taille réduite, les appareils sont capables d'analyser le rythme cardiaque avant la délivrance d'un choc salvateur possèdent un système prévenant d'éventuels dysfonctionnements et même une assistance aux gestes à effectuer par des consignes vocales. Une efficacité largement démontrée et connue du grand public.

Damienne Beffara rappela que ce sont les 10 premières minutes qui comptent pour une personne victime d’un malaise cardiaque, « il faut faire prendre conscience à la population que les témoins doivent être des acteurs, ils sont les premiers sur place, après, grâce à eux, la chaîne des secours sera opérationnelle ». Pour réagir vite et bien, une meilleure formation aux gestes de premiers secours et un accès rapide à un défibrillateur cardiaque externe simple d'utilisation sont indispensables. Des formations ont déjà été dispensés auprès du personnel communal et pourront l’être auprès des associations et de toutes personnes qui le souhaiteraient. De leur côté, les élus se sentent également extrêmement concernés.

Pour Christian Bourquin, Président du Conseil Général, l’enjeu est important, il y a Urgence ! Il rappela la simplicité d’utilisation de l’appareil « il n'y a aucune crainte à avoir en utilisant cet appareil. Vous ne ferez pas de bêtise, il contrôle tout et donne des informations précises sur la conduite à tenir». Si on est seul, on allume l'appareil, on suit les instructions une fois les électrodes posées et on peut appeler les secours pendant que l'appareil effectue les analyses et décide seul de délivrer le choc, explique Christian Bourquin. Si on est deux, l'un peut rester en communication automatique avec les pompiers car le message est simple “appeler, masser, défi briller” . Il rappela également que plus de 400 défibrillateurs allaient équiper les communes du département et surtout la facilité d’utilisation « Apprendre les bons gestes est simple, on peut les apprendre dès 10 ans »

06.02.2009

Voeux à la population : gendarmerie, collège...

672936645.jpgCérémonie de voeux traditionnelle suivie par de plus en plus de monde. Une foule qui a attentivement écouté le discours et les projets du maire.

Ce 30 janvier, la halle des sports était comble. En effet, les Millassois viennent de plus en plus nombreux à la cérémonie des voeux du maire. La chorale de l'école de musique millassoise ACTEM assurait l'animation musicale de ce début de soirée.

Ensuite, ce fut l'occasion, pour le maire, Damienne Beffara, de souhaiter ses meilleurs voeux à la population et d'annoncer les perspectives pour l'année 2009. Celle-ci verra s'ouvrir de nombreux et importants chantiers.

Ont déjà démarré : les travaux de protection de la population contre les inondations. De même, les travaux de construction d'un giratoire, d'une piste cyclable et d'un chemin piétonnier à l'entrée ouest de Millas (côté Néfiach) ainsi que la transformation en voie urbaine du chemin rural qui passe derrière Intermarché viennent de commencer. Une fois terminés, ces ouvrages desserviront, notamment, la nouvelle gendarmerie construite par la communauté de communes cette année et le collège construit par le conseil général dans 2 ou 3 ans. Au mois de mai débutera la reconstruction de la station d'épuration (2 700 000 euros) pour porter la capacité de l'équipement à 6 500 équivalents-habitants. Au début du 2 e trimestre 2009, l'électricité et le chauffage de l'église seront totalement rénovés.

foule.jpg
Et plus tard...

Un peu plus tard, suivront : l'embellissement de la traversée de Millas (amélioration de l'avenue Jean-Jaurès en concertation avec la population), la restauration de l'ancienne cave "Roca" avec l'aménagement de salles municipales supplémentaires et d'un accueil de jour ouvert aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, la rénovation des écoles (extension de la maternelle), l'aménagement d'un parcours de santé sur le 4 e lac, le recalibrage des chemins de garrigue servant également de piste de secours.

Puis Robert Olive, président de la communauté de communes Roussillon-Conflent et Christian Bourquin, président du conseil général, ont pris la parole pour témoigner du soutien qu'ils apportent à Millas, le premier en rappelant le rôle attractif de la communauté de communes et les divers transferts de compétences lui incombant, le second en rappelant que le conseil général sera toujours au côté de la commune pour le bien-être de ses habitants "en améliorant le confort des citoyens".

Etaient notamment présents, les bénévoles associatifs, les fonctionnaires, les partenaires économiques et financiers, monsieur le curé, les pompiers, les gendarmes... totalement rénovés.

05.02.2009

Réunion du Conseil Municipal

Le conseil Municipal se réunira le Jeudi 19 Février 2009, à 20 h 30, en mairie.

04.02.2009

Un défibillateur au service de tous

GMT_1396.jpgL'inauguration officielle du défibrillateur installé à la Mairie s'est déroulé mardi dernier. C'est devant un public attentif que Robert Olive, Maire de Saint-Féliu-d'Amont et Christian Bourquin, Président du conseil général ont insisté sur le fait qu'à cette installation, devrait suivre une formation dispensé par les pompiers du S.D.I.S. 66 permettant d'acquérir des automatismes face à une situation difficile. Car même en connaissant plus ou moins le défibrillateur, il faut pour plus de réussite, savoir faire un massage cardiaque en attendant les secours.

Robert Olive a  rassuré les personnes présentes à l'utilisation du défibrillateur : « il n'y a aucune crainte à avoir en utilisant cet appareil. Vous ne ferez pas de bêtise, il contrôle tout et donne des informations précises sur la conduite à tenir. » Idem pour les massages cardiaques : « apprendre à les faire c'est mieux, mais en attentant, même pas correctement effectués, c'est aussi mieux que rien. » Et de rappeler que ce sont les 15 premières minutes qui comptent pour une personne victime d'un malaise cardiaque : « apprendre les bons gestes est simple, on peut les apprendre dès 10 ans et ils seront , peut-être, bientôt enseignés dans les écoles. » précisa le président du conseil général.
Pour Robert Olive, s'adressant au public, l'enjeu est important : « il faut bien prendre conscience que les témoins doivent être des acteurs. Ils sont les premiers sur place, après, grâce à eux, la chaîne des secours sera opérationnelle. » Dans la commune, proche du centre de secours de Millas, la formation des habitants n'est donc pas un luxe, mais une nécessité. Merci de tout cœur à cette initiative porté par le conseil général. G.M.

01.02.2009

ASA du canal de Millas

    Afin de permettre la réalisation des travaux d'entretien du canal principal, l'Association Syndicale du Canal de Millas informe ses adhérents que le service sera interrompu du Lundi 2 Février 2009 au 27 Février 2009. Les propriétaires devront profiter de cette période pour procéder à tous les travaux d'entretien nécessaires sur les ruisseaux longeant leurs propriétés. Une période de remise en eau est prévue le 14,15,21 et 22 Février 2009.