10.08.2010

La Panoramique de Millas sourit à Ahansal

COURSE3.jpgLa Panoramique de Millas disputée jeudi dernier a vu le succès de Lahcen Ahansal alors que chez les dames, c'est Nadia Vetele qui s'impose.

Les 16,8 kilomètres : 1. Lahcen Ahansal 1h01'51'', 2. Bertrand Itjweire 1h03'35'', 3. Gregory Zieba 1h05'28'', 4. Boris Yvars 1h05'31'', 5. Stéphane Rabilloud 1h05'33'', 6. Fabien Wallers 1h05'55'', 7. Freddy Lapp 1h06'08'', 8. Olivier Guallar 1h07'55'', 9. Stéphane Iniesta 1h09'38'', 10. Yvan Haube 1h10'05'', 11. Emmanuel Savery 1h10'21'', 12. Christophe Pennec 1h10'33'', 13. Gilles Chiocca 1h10'34'', 14. Jean-Luc Maquet 1h10'44'', 15. Christian Vignaud 1h11'21'', 16. Jacky Paillard 1h11'26'', 17. Bastien Gourinchas 1h11'38'', 18. Pierre Loeillet 1h11'46'', 19. Jacques Pairo 1h11'55'', 20. Stéphane Baratte 1h12'23'', 21. Luc Brigatti 1h12'36'', 22. Franck Sabiols 1h12'46'', 23. Robert Ratier 1h12'48'', 24. Rémy Indians 1h13'32'', 25. Franck Nicolle 1h13'52'', 26. Antony Firon 1h14'40'', 27. Lionel Hole 1h14'54'', 28. Francis Morales 1h14'57'', 29. Enri Bruzy 1h15'09'', 30. Cédric Picot 1h15'15'', 31. Régis Lanneau 1h15'21'', 32. Bruno Grosdidier 1h15'28'', 33. Philippe Mongabure 1h15'42'', 34. Xavier Neuville 1h15'52'', 35. François Burgos 1h16'18'', 36. Stanislas Mazacz 1h16'40'', 37. Antoine Cenci 1h16'44'', 38. Eric Marty 1h16'52'', 39. Dominique Penarguear 1h16'59'', 40. Alfredo Fernandes 1h17'21'', 41. Adrien Ribere 1h17'50'', 42. Laurent Coiffier 1h17'57'', 43. Christophe Rosey 1h18'02'', 44. Toni Champenois 1h18'09'', 45. Michel Maurette 1h18'51'', 46. Marc Villa 1h18'59'', 47. Michel Rabat 1h19'01'', 48. Denis Dequenne 1h19'07'', 49. David Hervoit 1h19'11'', 50. Christian Roig 1h19'36'', 51. Thierry Dubois 1h19'46'', 52. Pascal Fraud 1h19'52'', 53. Raphaël Pied 1h19'55'', 54. Bernard Lesage 1h20'01'', 55. Jean-Pierre Vilardell 1h20'11'', 56. Hervé Salami 1h20'25'', 57. Mickaël Bonnevide 1h20'38'', 58. Sébastien Loubersac 1h20'49'', 59. Herminio Rodriguez 1h21'04'', 60. Yves Yemsi 1h21'48'', 61. Claude Chavanette 1h22'00'', 62. Nicolas Casadesus 1h22'01'', 63. Éric Gauteul 1h22'02'', 64. Gilbert Baixas 1h22'04'', 65. Nadia Vetele 1h22'14'', 66. Philippe Marchand 1h22'15'', 67. Mathilde Batailler 1h22'28'', 68. Pascal Glaas 1h22'50'', 69. Jean Philippe Gourinchas 1h23'05'', 70. Sémir Belkhiri 1h23'07'', 71. Bernard Peyronnet 1h23'15'', 72. Patrice Kerremeur 1h23'50'', 73. Georgette Pairo 1h24'02'', 74. Didier Gaucher 1h24'11'', 75. Cathy Jampy 1h24'23'', 76. Patrick Mouche 1h24'27'', 77. Jean-Luc Pol 1h24'29'', 78. Daniel Nelis 1h24'39'', 79. Christophe Salva 1h24'50'', 80. François Horcas 1h24'53'', 81. Jean Louis Reynal 1h24'55'', 82. Stéphan Fondin 1h25'12'', 83. Anthony Guichard 1h25'13'', 84. Laurent Fournet 1h25'16'', 85. Cédric Villaret 1h25'28'', 86. Raymond Garric 1h25'43'', 87. Goulwenn Tristant 1h25'45'', 88. Cyril Meley 1h25'47'', 89. Olivier Larguilliere 1h26'01'', 90. Zaidi Zerrougui 1h26'14'', 91. Maxime Fournet 1h26'25'', 92. Jean-Louis Lopez 1h26'26'', 93. François Clastres 1h26'28'', 94. Sylvain Gourbal 1h26'37'', 95. Patrick Tusch 1h26'42'', 96. Emmanuel Druart 1h26'46'', 97. Guy Massat 1h26'50'', 98. Corentin Favennec 1h26'56'', 99. Georges Lair 1h26'59'', 100. Abdeslem Ben 1h27'05'', 101. Vincent Morlegheim 1h27'14'', 102. Frédéric Soulere 1h27'15'', 103. Jean-Marc Ligi 1h27'25'', 104. Nicolas Bureau 1h27'26'', 105. Jean-Pierre Joly 1h27'39'', 106. Olivier Gomez 1h27'42'', 107. Serge Rossignol 1h27'46'', 108. Didier Casenobe 1h27'48'', 109. Nicolas Bacquet 1h27'50'', 110. Emmanuel Cazes 1h28'15'', 111. Carlos Sanchez 1h28'31'', 112. Michel Guimart 1h28'43'', 113. Cécile Gourinchas 1h28'45'', 114. Jean Baptiste Reig 1h29'02'', 115. Thierry Jolibert 1h29'04'', 116. Pascal Lecocq 1h29'05'', 117. Emmanuel Lion 1h29'33'', 118. Luc Orengo 1h29'35'', 119. Gwenola Adam 1h29'41'', 120. Franck Tusch 1h29'45'', 121. Jean-Michel Castaillet 1h29'50'', 122. Patrice Didia 1h29'52'', 123. Elisabeth Mesnage 1h30'00'', 124. Freddy Bertrand 1h30'16'', 125. Michel Rousseau 1h30'24'', 126. Stéphane Bolte 1h30'28'', 127. Guy Bernard 1h30'29'', 128. Claude Boulais 1h30'31'', 129. Jean-Noël Freixinos 1h31'21'', 130. Martine Navarro 1h31'30'', 131. Patrick Vuillemin 1h31'37'', 132. Éric Strohmaier 1h31'49'', 133. Joël Landri 1h32'05'', 134. Jean-Marc Pertoldi 1h32'08'', 135. Bruno Beaux 1h32'10'', 136. Sylvie Perrot 1h32'20'', 137. Jean-Louis Moles 1h32'28'', 138. Lucien Roig 1h32'49'', 139. Bruno Fichet 1h32'51'', 140. Luc Coudronniere 1h32'54'', 141. Sebastia Auvergne 1h32'56'', 142. Joël Tornato 1h32'59'', 143. Lionel Bureau 1h33'11'', 144. Jean-Claude Gouhier 1h33'39'', 145. Éric Verdes 1h33'40'', 146. Philippe Gau 1h33'47'', 147. Isabelle Chuimert 1h34'01'', 148. Patrice Rosello 1h34'10'', 149. Eve Laparra 1h34'12'', 150. Félix Etogo 1h34'13'', 151. Jean-Jack Regade 1h34'15'', 152. Guillaume Prunier 1h34'22'', 153. Wilfried Villalongue 1h34'25'', 154. Christian Eck 1h34'26'', 155. Philippe Baro 1h34'41'', 156. José Benkasour 1h34'47'', 157. Laurent Letestu 1h35'02'', 158. Marc Le Boulair 1h35'08'', 159. François Charrieau 1h35'17'', 160. Eric Savine 1h35'29'', 161. Olivier Lavaysse 1h35'30'', 162. Frédéric Lavaysse 1h35'45'', 163. Michaël Kemp 1h36'15'', 164. Yoann Oliger 1h36'19'', 165. Jean Farines 1h36'23'', 166. Carbasse 1h36'28'', 167. Jacky Narbonne 1h36'31'', 168. Christophe Teste 1h36'33'', 169. Gilbert Foinel 1h36'34'', 170. Bruno Alexandre 1h36'35'', 171. Francine Schamp 1h36'40'', 172. Pierre Monforte 1h36'48'', 173. Christian Erard 1h36'49'', 174. Guy Beaulieu 1h36'52'', 175. Vincent Valette 1h36'57'', 176. Michel Granizo 1h37'01'', 177. Francine Garric 1h37'07'', 178. Christophe Gardella 1h37'11'', 179. Vincent Carreras 1h37'12'', 180. Antony Luce 1h37'14'', 181. Loik Dupré 1h37'19'', 182. Anne Boyer 1h37'20'', 183. Guillaume Paillisse 1h37'22'', 184. Michel Sarda 1h37'49'', 185. Charles Labourasse 1h38'05'', 186. Patricia Olive 1h38'12'', 187. Jean-Paul Julie 1h38'16'', 188. André Foulquier 1h38'22'', 189. Jean-Pierre Meirotti 1h38'25'', 190. Jonathan Doutres 1h38'27'', 191. Cédric Ardid 1h38'29'', 192. Florence Isebe 1h38'30'', 193. Eveline Coudronniere 1h38'46'', 194. Pierre Galy 1h39'02'', 195. Mathieu Tarrius 1h39'07'', 196. Sophie Nivet 1h39'10'', 197. Alan Mattingly 1h39'12'', 198. Christine Bruzy 1h39'15'', 199. Jean-Michel Verhaeghe 1h39'23'', 200. Pascal MochéÉ 1h39'28'', 201. Didier Clamens 1h39'38'', 202. Danielle Ribère 1h39'45'', 203. Nathalie Tassel 1h39'49'', 204. Amir Malekzadeh 1h39'53'', 205. Christelle Yvars Bornot 1h39'57'', 206. Yohann Le Boulair 1h40'02'', 207. Yolande Marty 1h40'06'', 208. Eric Vidal 1h40'15'', 209. Mohamed Haneche 1h40'18'', 210. José Quesada 1h40'20'', 211. Danièle Rolland 1h40'21'', 212. Philippe Duplan 1h40'25'', 213. Gilles Bouillon 1h40'27'', 214. Gilles Lopez 1h40'28'', 215. Monique Loquet 1h40'32'', 216. Isaac Hernandez 1h40'34'', 217. Jean Michel Badie 1h40'58'', 218. Nicolas Cheriot 1h41'04'', 219. Élodie Lopez 1h41'07'', 220. Xavier Grapart 1h41'29'', 221. Marcel Olive 1h41'31'', 222. Claude Penot 1h41'33'', 223. Benjamin Cayro 1h41'37'', 224. Erminio Olmo 1h41'38'', 225. Amel Ben Daas 1h41'47'', 226. Stéphane Naudy 1h42'10'', 227. Jean-Pierre Banet 1h42'17'', 228. Sandra Guerin 1h42'46'', 229. Monique Mehats 1h43'16'', 230. Robert Franquesa 1h43'32'', 231. Georges Perez 1h43'56'', 232. Yvon Rogé 1h44'09'', 233. Marcel Bobe 1h44'13'', 234. Monika Bellas 1h44'14'', 235. Patrick Reverte 1h44'21'', 236. Boris Faigt 1h44'51'', 237. Claude Person 1h45'20'', 238. Carole Martinez 1h45'21'', 239. Paul Rivere 1h45'24'', 240. Claude Dupont 1h45'28'', 241. Ahmed Djazout 1h45'39'', 242. Patrice Buisan 1h47'09'', 243. Christine Bernok-darder 1h47'12'', 244. Nicole GalvÈs 1h47'13'', 245. Stéphane Jules 1h48'06'', 246. Robert Piquet 1h48'22'', 247. Myriam Wyder 1h48'40'', 248. J Francois Serradell 1h49'03'', 249. Caroline Tahar 1h49'14'', 250. Armel Briand 1h49'15'', 251. Denis Toix 1h49'23'', 252. Eulalie Tuffi 1h49'42'', 253. Patricia Penas 1h50'18'', 254. Robert Tomas 1h50'30'', 255. Marie-Luce Mercier 1h50'31'', 256. Christine Olivet 1h50'33'', 257. Renan Wurmser 1h51'48'', 258. Céline Luby 1h51'50'', 259. Jean-Francois Mercier 1h51'54'', 260. Jean-Pierre Bourjac 1h52'02'', 261. Sybille Charles 1h52'31'', 262. Jacques Auriol 1h52'35'', 263. Nadine Roig 1h52'40'', 264. Alice Lauret 1h53'09'', 265. Karine Capell 1h53'43'', 266. Alain Roig 1h53'45'', 267. René Sarda 1h53'51'', 268. Véronique Ponsa Vidal 1h54'29'', 269. Mickaël Lannes 1h54'55'', 270. René Respaut 1h54'57'', 271. Jean-Pierre Mersak 1h55'24'', 272. Emma Margalef 1h55'30'', 273. Christophe Payrou 1h55'42'', 274. Juan Huesca 1h56'52'', 275. Christophe Wallon 1h57'47'', 276. Jean-Philippe Fabie 1h57'50'', 277. Abdelkader Bouaziz 1h58'24'', 278. Guillaume Lucquet 1h59'10'', 279. Virginie Ferrer 1h59'11'', 280. Samuel Carbasse 2h01'44'', 281. Patrick Buisan 2h04'54'', 282. Karine Jules 2h06'08''.

09.08.2010

Millas : elle est géante la Feria !

jordibarrefanal.jpgJordi Barre et le Fanal de Sant-Vicens : une magnifique interprétation du Virolal de Montserrat, chant catalan qui clôture la messe.

bourquin.jpgComme chaque année, Christian Bourquin préside à la transformation de l'eau de la Font del Rey en liquide anisé.

apero.jpgLe moment de l'apéritif, très convivial, est attendu par la population et les "estrangers" qui trinquent sous le soleil du midi.

Hier matin, la Feria de Millas était placée sous le signe de la fête catalane et de la tradition. Avec, en premier acte la messe. Suivie d'une invasion de Gegants dans les rues, tous attirés par la célèbre Font del Rey où se déroulait un peu après midi un apéritif qui, lui aussi, était absolument géant.

jordibarre.jpgUn grand merci à Jordi Barre de si bien chanter l'amour du Pays Cataln, et de le faire partager. Un des moments émouvants de la feria.

eglise.jpgLes Millassois sont maintenant rompus à cet exercice difficile qui consiste à faire coexister le sacré et le profane. Le profane, ce sont les Gegants dans l'église, même si l'ancienneté de cette tradition en Catalogne lui confère des droits.


Les Millassois y tiennent et n'hésitent pas à le dire. Si la Feria est un grand moment de débordement festif, il faut aussi qu'elle laisse place au recueillement religieux et à ce que la foi recèle de plus traditionnel. C'est pourquoi la messe en l'église Sainte-Eulalie est une authentique messe catalane, dite et chantée dans la langue du pays. Hier, c'était le Père Louis Masachs, Clarétain de Saint-François d'Assise à Perpignan, qui célébrait l'Eucharistie en catalan, assisté du diacre permanent des paroisses du Riberal Henri Arpajou. La partie musicale était assurée avec talent et entrain par Alain Camps, et rehaussée par Jordi Barre et le Fanal de Sant-Vicens. La messe ouvrit sur la chanson "Nosaltres aqui parlem català": une chanson profane qui parle tant d'amour et de fraternité qu'elle a toute sa place dans une église. Ferveur religieuse et ferveur catalane régnaient donc sur une messe où le public occupa jusqu'à la dernière chaise de la belle église Sainte-Eulalie. La célébration s'acheva sur l'hymne roussillonnais, chanté par Jordi Barre et repris par l'assistance, un émouvant "Muntanyes Regalades".

En marche les Gegants

Les Gegants de Tautavel, qui se trouvaient déjà dans le choeur, furent rejoints dès la fin de la messe par les "colles geganteres" de Perpignan et Thuir, mais également par leurs homologues sud catalanes de Moià, Alella, Sabadell et Mataro. Royaux ou grotesques, les Gegants se livrèrent à leurs habiles pas de danse dans le transept. Les Gegants ne sont pas toujours... géants : quelques-uns, venus de Catalogne du sud, rappellent plutôt les facétieuses "grosses têtes" du Carnaval d'antan.

Tous à la fontaine

La Font del Rey est le lieu de rendez-vous de midi. Les Gegants s'y rendirent donc, drainant avec eux un public enthousiaste. Les Diables i Bruixes del Riberal jouèrent aux Trabucaires à grand bruit, faisant éclater des coups de "trabuc" qui amusèrent la foule et effrayèrent enfants et animaux. Les bandas Els Companys, Els Tirons, celles de Céret et d'Aigues-Mortes, et les inimitables Salanc'aires avec leurs cornemuses, assuraient l'ambiance musicale. Les Canaillous locaux, qui ne désemparent pas depuis le début de la Feria, ne laissaient leur place à personne.

Toutefois, ils acceptèrent comme chaque année de prêter leur hélicon à Christian Bourquin, conseiller général du canton, qui après avoir assisté à la messe procédait au baptême du pastis avec l'eau de la Font del Rey. Le président du conseil général remplit lui-même nombre de timbales, avant de souffler dans l'hélicon, puis de prendre place sous les ombrages pour le repas dominical en plein air, un autre acte incontournable de la Feria.

Échauffourée entre anti et pro corrida

Le ton est monté dimanche lors de la feria entre un groupe de protestataires anti-corrida qui traversaient Millas et le président du comité d’animation culturelle du village. S’en est suivie une bousculade entre les protagonistes sans qu’aucun ne se voit prescrire d’interruption temporaire de travail. Une personne, parmi les anti-corrida, a toutefois déposé une plainte auprès des services de gendarmerie. Un arrêté municipal avait été pris interdisant toute manifestation à moins de 500 mètres des arènes.

Feria : 14 retraits de permis et 41 infractions constatées

L’Escadron départemental de sécurité routière a procédé lors de la feria, à des contrôles routiers. Aux petites heures de la nuit de vendredi à samedi, dimanche à l’aube et dimanche soir à la clôture de la feria, les gendarmes ont procédé à 860 dépistages du taux d’alcoolémie.

Lors de ces contrôles, 41 infractions à la législation ont été constatées, un chiffre stable par rapport à l’an dernier. Les gendarmes ont constaté une forte diminution du nombre de ces infractions entraînant une rétention immédiate du permis de conduire: 14 pour l’ensemble des trois jours, contre une vingtaine l’année précédente. Par ailleurs, une vingtaine d’infractions diverses au code de la route ont été constatées tout au long de la feria. L’EDSR avertit que des contrôles nocturnes seront effectués du 14 au 18août, à l’occasion des fêtes de la Saint-Vincent, à Collioure.

08.08.2010

Bernard Sales expose à la pâtisserie

b.Salles-vernissage2010.jpgJusqu'à mardi, les amateurs de peinture tauromachique pourront admirer les oeuvres de l'artiste Bernard Sales. Le vernissage de l'exposition s'est déroulé en prélude de la feria de Millas. Pour cette exposition, Bernard Sales a sorti toute l'étendue de son oeuvre, pour l'exposer sur presque toute la totalité des murs de la pâtisserie Lopez, exposition que les nombreux invités et habitués ont pu parcourir, et pour certains découvrir des oeuvres moins connues du peintre. Bernard Sales propose au spectateur une facette de son travail ou de sa personnalité. Cette exposition dévoile la part intime de l'artiste, celle du taureau, du jeu de l'homme et de la bête. Force et puissance de l'animal, adresse et fluidité du torero, ombre et lumière sur la piste de sable. Cette présentation magistrale telle une arène permet de montrer chaque oeuvre, s'offrant dans sa singularité, dans un dialogue avec le spectateur, la présentation magistrale devient l'espace de toutes les libertés.

07.08.2010

Que la Feria continue...

UNE.jpgTop départ en fanfare, jeudi soir, pour ces quatre jours de fête consacrés à la feria. Voici donc un bilan de ces deux premières journées (et soirées) de liesse en attendant un week-end au programme alléchant qui accompagnera les aficionados.

La ville de Millas s'apprête à vivre ce samedi sa 3e nuit de fête. La feria 2010 a démarré "al dente" jeudi, le public étant au rendez-vous, avec les premières bodegas animés par les Alchemists vous entraînant sur les chemins du «Dallas», DJ tito et Obsession, les concerts de bandas et une foule en liesse.

Hier, certains taquinaient le cochonnet sous les arbres du camping, les autres (catalanité oblige) assistaient à un concert de musique catalane ou participait à la «battlada de sardanes». Le soir les festayres, avant l’entrée en lice dans les bodegas, avaient le choix entre l’intercanton pour défendre leur esprit de clochers. Les festivités organisées par le Comité d'animations culturelles de la ville vont monter progressivement en puissance jusqu'à dimanche.

Le prix à André Viard

Aujourd'hui, on ouvre avec la "feria du livre" dans le patio de la mairie. Au menu un débat sur la tauromachie animé par Robert Berard avec en invités d’honneur l'artiste cérétan Jean Le Stum et le poète Roger Blandignères De 11h à 17h Feria des enfants au parc municipal animation et spectacles à 11h00 et 15h00 par le Théâtre du Réflex. L'après midi à 18h, André Viard, recevra le prix "feria 2008" pour l'ensemble de son oeuvre.

L'Abrivado cet après-midi et ce soir.

Plus physique, l'abrivado sera l'occasion d'un lâcher de toros dans les rues par la manade « notre dame » animé par les bandas, à 16h, puis à 21h30. Les traditions catalanes seront elles aussi à l'honneur avec la construction de tours humaines, les " catellera" à 17 heures, plus de 300 participants seront présents pour ces pyramides vivantes. Les plus affamés pourront également se rendre à 21h dans la cour de l'école maternelle pour se délecter d'une "gigantesque paëlla" préparée de main de maître par les Noïs de Força Réal.

Tout comme jeudi soir les spectateurs pourront voir évoluer à 22h30 "le toro de fuego" et ses gerbes d'étincelles en attendant l'ouverture des bodegas, sans oublier sur le podium central de la musique et de l'ambiance mega danse avec Obsession. Ce sera vers 22h45 que « Les Méditéranéens », le plus grand orchestre de danse du sud de la France animera la célèbre bodega de la Font del Rei. La fête se poursuivra jusqu'à tard dans la nuit. Et rebelote demain dimanche.

Le feu menace une ligne moyenne tension

Un incendie s'est déclaré hier vers 17 h 30 au lieu-dit Cami -Ralet, au sud de la cave coopérative et s'est rapidement propagé sur un front de 100 m au départ. Une trentaine de pompiers, renforcés par l'hélicoptère bombardier d'eau, ont été mobilisés sur les lieux et ont été contraints de couper temporairement la ligne moyenne tension qui était menacée ainsi que la voie SNCF afin d'accéder au sinistre. Le feu, qui était maîtrisé à 20 heures, a détruit 5 000 m2 de broussailles.