21.05.2014

Réunion publique

Demain, présentation du PCS (plan communal de sauvegarde) risques majeurs, à 17 h, à la halle des sports.

20.05.2014

Quand la pêche se décline au féminin

La 2e manifestation pêche réservée aux femmes a réuni, dimanche, quarante participants : vingt-cinq femmes et quinze enfants.

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journéemillas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journéemillas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

► Bien sûr, les dames étaient à l’honneur de cette journée. Mais les enfants ont profité de sérieux conseils aussi.

Placée sous le signe de la bonne humeur, cette manifestation récréative a une portée symbolique forte : faire découvrir un loisir de pleine nature. « Elle intervient dans un contexte où la pêche innove, crée des produits pêche et doit rester ouverte à tous, expliquent les organisateurs. Trois espaces étaient réservés. Le premier pour l’apprentissage de la pêche à la truite aux appâts naturels, le second pour la pêche aux leurres et le troisième réservé aux enfants pour l’initiation de la pêche au coup ». La pêche s’annonçait dimanche favorable, sous des conditions météorologiques agréables. Les poissons et les truites en particulier se sont montrés discrets.

► Une journée familiale

Au total une quinzaine de truites ont été prises, ainsi qu’une vingtaine de gardons, une belle carpe, une jolie tanche et deux perches. Toute la matinée, deux jeunes pêcheurs pointus ont effectué une démonstration de pêche aux leurres, installés sur leur float tube. Dans le même temps Nicolas Procacci, le responsable du centre piscicole de Sahorre a proposé une démonstration de pêche en barque et a offert quelques baptêmes de pêche. Puis, la Fédération départementale de pêche a offert, sur place, une restauration rapide et bienvenue. Pour terminer, le tirage de la tombola a permis d’attribuer des lots de matériels de pêche et des cartes de pêche aux dames et aux enfants. Mention bien à toutes les participantes et aux enfants. Un grand merci aux animateurs salariés de la Fédération et bénévoles des associations agrées de pêche.

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

19.05.2014

Remise de passeports

millas, damienne beffara, passeport► Ces jeunes promus ont reçu des mains du maire Damienne Beffara entourée du conseil municipal, la précieuse clé pour une nouvelle étape de leur vie.

A dix-huit ans, on passe un nouveau cap. On accède à la vie civile et politique, la majorité est synonyme de responsabilité. La ville marque ce passage en offrant un passeport. Un pot de l’amitié a clôturé la cérémonie.

17.05.2014

L’opposition n’a pas voté le budget

Le groupe d’opposition au conseil municipal communique. Lors du conseil municipal portant sur le vote du budget 2014, nous avons voté contre. Que l’on ne se trompe pas sur notre démarche. À travers notre vote, il ne s’agit pas de sanctionner les dépenses faites par la commune de Millas pour l’aménagement des rues, des écoles ou l’amélioration du cadre de vie, et certainement pas de pénaliser les nombreuses associations sportives ou culturelles qui ont besoin de subventions pour exister et animer notre ville. S’il n’était que de ces questions-là, nous aurions sans doute voté pour…

Notre intervention ne se situe pas non plus sur le front ridicule de l’opposition systématique, mais entre autre au niveau des conséquences financières locales de décisions prises au niveau national. Mais aussi parce qu’il nous semble que les économies sur le budget de fonctionnement n’ont pas été complètement étudiées (...).

Même si cela semble avoir été fait, nous pensons qu’il valait mieux étudier plus précisément les économies possibles au lieu d’augmenter les impôts.

Contrairement à ceux que prétend Mme Le Maire, nous ne serons pas systématiquement contre les projets, nous avons pour objectif de défendre au mieux l’intérêt de nos citoyens dans une opposition constructive

16.05.2014

L’école de musique fait son show demain

millas, école de musique, spectacle, ACTeM, EnllàLes jeunes de l’école de musique démontreront leur talent.

Samedi 17 mai, à 21h, au centre socioculturel, les élèves de l’école de musique présenteront leur 32e spectacle. Et un de plus, pourrait-on dire tant il est devenu difficile de se projeter sur le long terme. C’est par l’investissement et la fidélité, le soutien entre autre pour le programme publicitaire, de nombreuses personnes et sponsors que le voyage continu. Mais aussi grâce à l’ensemble vocal ACTeM et au groupe Enllà qui contribuent par leur investissement bénévole lors de leurs concerts à aider l’école, qui ainsi peut survivre. « Et bien sûr, précise-t-on à l’école de musique, c’est grâce à ceux qui, par diverses actions, se battent pour que continue d’exister notre structure et que la culture avec un grand “C” soit à la portée de tous. Sans oublier le soutien de notre action par la municipalité depuis plus de trente ans ».

Ce spectacle bénéficie d’une sonorisation de qualité grâce à « ABC électronics ».

Entrée 5 euros, gratuit pour les enfants.

14.05.2014

Un dimanche de pêche au féminin au plan d’eau

millas, pêche, féminin, maman, initiation► La pêche féminine a ses adeptes.

La première édition de la journée de pêche réservée aux dames, en 2013, organisée par la Fédération départementale de pêche avait remporté un petit succès. « Pour la saison 2013, dans le département et pour la pêche de loisir, le public féminin représente 9% des adhérents. Voilà pourquoi le rendez-vous est renouvelé », expliquent les organisateurs.

Toujours fixé autour des plans d’eau de la commune, cette journée est prévue dimanche 18 mai. Le public féminin et en particulier les mamans, qui souhaitent participer, peuvent venir accompagnées de leurs enfants. Une manifestation gratuite, avec le matériel mis à disposition et la formation assurée par les animateurs de la Fédération et des accompagnateurs bénévoles venus des quatre coins du département.

Les dames et les enfants qui n’ont pas leur carte de pêche seront dotés d’un « pass-pêche » autorisant cette activité le temps de la manifestation. La journée se déroulera autour de trois ateliers permettant de tester les différentes techniques de pêche proposées (pêche de la truite aux appâts naturels et pêche aux leurres) et de bénéficier d’un baptême de pêche en barque. Un espace pêche sera réservé pour les enfants. A midi l’ensemble des participants se retrouvera pour une tombola et un casse-croûte sur le terrain. L’après-midi, pour celles qui le souhaitent, la pêche et l’initiation continueront de 14 h 30 jusqu’à 16 h.

► Accueil et inscription de 8 h 30 à 9 h ; pêche de 9 h  à 12 h 30 pêche. Les inscriptions préalables sont vivement conseillées au 0468 66 88 38 ou par mail : federationpeche66@wanadoo.fr

Autopsie d’une hécatombe

Les clubs catalans n’ont pas brillé en championnat de France le week-end dernier avec deux qualifiés pour huit éliminés...

millas, championnat de france des séries, rugby, bernard mira, sorède, olivier allègre, EscBasAsp, eric caulo, St-Cyprien Latour, Sébastien lopez, USM► Le Millas de Samoura a buté sur Saint-Girons, un adversaire lourdement armé.

Le week-end dernier, sur dix clubs catalans engagés en championnat de France, huit ont baissé pavillon. Mais pour certains acteurs interrogés, cette berezina est due à un concours de circonstance. « On était pas mal diminués et on est tombés sur une belle équipe, note Bernard Mira, président de Sorède, éliminé par Thèze en 4e série (44-20). Et peut-être n’avons nous pas mis le même investissement qu’avant la finale régionale (gagnée face à Cabestany) ».

La décompression après le titre ?

En gros, brandir un planxot de champion du Pays Catalan suffirait à satisfaire les ambitions des joueurs. « On a eu trois semaines de repos entre notre finale et le championnat de France, explique Olivier Allègre, troisième ligne de l’EscBacAsp battu par Maubourguet en Honneur (22-14). Je pense qu’on a manqué de rythme et on n’a pas forcément mis les ingrédients. Ils n’étaient pas plus forts, on est juste passés à côté. Est-ce que notre championnat est plus faible ? Je ne sais pas. Après notre titre, on a peut-être plus pensé à faire la fête et on n’y était pas ».

Un championnat pas assez compétitif ?

Eric Caulo, entraîneur de St-Cyprien Latour battu par Lezat-sur-Leze (22-9) en 1re série, parle également de décompression. « La logique voudrait que le championnat de France soit motivant. On a un peu laissé la tête à Aimé-Giral (où St-Cyprien Latour a battu Bompas) et on est tombés sur une bonne équipe avec des décisions arbitrales qui nous ont porté préjudice. Si la formule du championnat y est pour quelque chose? Peut-être, mais quelle est la solution ? Les clubs Honneur pourraient se rapprocher du Languedoc ». Pour Sébastien Lopez, entraîneur de Millas battu par Saint-Girons en Honneur (19-12), c’est la faiblesse du championnat qui plombe les clubs roussillonnais. « On n’est pas du tout préparés au championnat de France. On prend le premier du Midi-Pyrénées qui ressemblait à une équipe de troisième division. Eux, ils ont vingt-quatre équipes en Honneur. Nous, quatre dont une fantôme. Alors l’année où tu n’as pas un niveau élevé comme il y a deux ans avec Le Boulou et la Salanque (champion de France et quart-de-finaliste), tu n’es pas prêt. La solution ? Peut-être se rapprocher des clubs de l’Aude ». En attendant de trouver la solution miracle, Ponteilla et le Vallespir, qui ont survécu à l’hécatombe, vont se sentir bien seuls ce week-end. L.M.