07.10.2014

C’était la fête des familles

millas,résidence força réal, fête des famillesA la résidence « Força Réal » a eu lieu la traditionnelle fête des familles. Le thème choisi cette année était « Les années disco » autour d’un menu gourmet concocté par les cuisiniers et les résidents. L’orchestre « Eden » a participé au succès de cette journée par ses airs endiablés. Les résidents, leurs familles et tout le personnel ont été ravis de partager, danses, rires et joie de vivre.

Du côté de Força real

● Exposition « Histoire de voir » et rencontre avec Jean Rifa. Mercredi 8 octobre, la médiathèque communautaire proposera une grande journée consacrée au patrimoine, dans le jardin et les salles de la Maison du Parc.

Dès 15h, exposition « Histoire de voir », un parcours visuel autour des contes et des légendes des Pyrénées, réalisé avec l’accueil de loisirs et les associations Mill’As en herbe, DD le Piaf et le Hang’Art.

A 18h30, Jean Rifa fera remonter le temps, la vie d’antan dans les villages du département et à Millas. Auteur, chroniqueur et conférencier, il est l’auteur des quatre tomes de « L’Histoire de nos villages » chez Alliance éditions. Conférence suivie d’une séance de dédicaces. Entrée libre.

Rens. au 04 68 57 81 97.

●  Permanence. Robert Olive, député de la 3e circonscription, assurera une permanence parlementaire vendredi 10 octobre, de 15 h 30 à 18 h 30, place de l’Hôtel-de-Ville.

Prendre rendez-vous au 04 68 85 80 34.

06.10.2014

La peña du Real Madrid a été officialisée

La bonne nouvelle vient d’arriver. Le Real Madrid a validé la «Peña madridista Força Réal».

millas, real madrid,Peña madridista Força RéalLe mercredi 1er octobre a 15h, la «Peña Madridista Força Réal» a été officialisée par le club du Real Madrid. Elle devient la quatrième peña madridista en France et la première en Catalogne nord. Si vous désirez intégrer la peña, une seule adresse : penamadridista66@gmail. com

Des soirées sont organisées pour divers matches ainsi qu’un déplacement à Madrid.

03.10.2014

L’USM ne retrouvera pas ses seniors cette saison

La réunion de la dernière chance n’a débouché sur rien : les seniors de l’équipe de rugby de Millas ne repartiront pas en Honneur.

millas, USM, école de rugbyReverra-t-on les joueurs de l’USM affronter Elne comme la saison dernière ?

Cette saison, l’équipe de rugby de Millas a été mise en sommeil. Alors qu’elle a été finaliste Honneur la saison dernière, l’USM n’aura pas d’équipes seniors en championnat cette année. La réunion qui s’est tenue le 19 septembre dernier entre le président du comité Pays catalan et le maire de Millas n’a pas permis de trouver de solution, notamment en raison du départ de 29 joueurs dans d’autres clubs et de 6 autres en “retraite” sportive.

Après cette douche froide, et la météo de circonstance ces derniers jours, comment réagissent les habitants de Millas.

Ce qu'ils en pensent

millas,usm,école de rugbyMadeleine, une habitante

« Que dire… C’est catastrophique. Mon fils y faisait du rugby. Mais, on n’a plus de soutien. Cela apportait beaucoup aux commerçants et à la vie de la commune. Le village a gros à perdre ».

millas,usm,école de rugby
David, garagiste à Saint-Féliu-d’Amont

« Ancien joueur jusqu’en junior, cela me “fout les boules”. Déjà l’année dernière, il n’y avait pas de cadets et de joueurs. il devait y avoir un souci, mais quoi ? Pour l’avenir, j’espère que quelqu’un, ancien joueur ou dirigeant, quelqu’un de vaillant et qui comprenne les jeunes, puisse relancer le club pour jouer comme à l’époque pour le clocher ».

millas,usm,école de rugby
Pascal, boucher-charcutier à Millas

« C’est très dommage, vraiment très dommage. Cela donnait de l’animation et de la vie le dimanche, les jours de matchs, c’était bon pour le commerce et le village. Pour une ville de 4000 habitants, c’est vraiment dommage, surtout qu’on a été surpris : on l’a appris au dernier moment alors que pourtant en fin de saison dernière, on nous laissait augurer des jours meilleurs. D’où le choc ».

millas,usm,école de rugby
Hugo, ancien joueur de l’US Millas

« Je suis dégoûté, Millas, c’est un club mythique connu dans tout le département pour son école de rugby et sa première. Que vont faire les anciens le dimanche ? Avant, ils pouvaient voir les jeunes jouer et suivre leur évolution et surtout se retrouver pour l’après-match. Étant, pour des raisons professionnelles, joueur à Bompas, cela m’aurait permis de jouer contre mes anciens copains. Si le club remonte l’année prochaine, il faudra que ce soit avec des potes à moi avec qui j’ai fait mon école de rugby et que d’anciens joueurs partis reviennent ».

millas,usm,école de rugby
Geneviève, boulangère

« C’était convivial, chacun donnait un coup de main, on se sentait bien. Autant de départs de joueurs, ce serait dû à une mauvaise entente entre dirigeants et joueurs, d’après ma clientèle. On a une désagréable sensation d’inachevé. On a rien fait pour la garder ».

millas,usm,école de rugby
Bernard, client de la boulangerie

« Le dimanche, c’était la sortie, on s’amusait, une sorte de 3e mi-temps, quand un village perd son rugby et sa pâtisserie, ce n’est pas bon signe. J’espère que cela repartira avec des joueurs de Millas, ayant l’esprit de clocher, car cela nous manque énormément ».

Du côté de Força Réal : du bridge aux retraités des collectivités

Reprise du bridge Les cours de bridge pour débutants complets reprennent dès aujourd’hui, sur Néfiach le soir et les après-midi, les mercredi à 14 h. Rens. auprès de Michel au 0613800476.

Élections CNRACL des actifs et retraités de la fonction publique territoriale du 4 décembre Le vote de la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales se déroulera par correspondance ou par internet. Le matériel nécessaire de vote sera adressé au domicile. Les listes électorales des actifs et des retraités sont visibles en mairie aux lieux

Le Conseil Général peut basculer à droite

Renouvelée en totalité dans six mois après un redécoupage qui rebat les cartes politiques, l’assemblée départementale pourrait donner toutes ses chances à une nouvelle majorité, de droite.

Le règne de la gauche quai Sadi-Carnot est-il sur le point de s’achever ? Dix-sept ans après l’accession du socialiste Christian Bourquin au perchoir, c’était au printemps 1998 et ça c’était joué à un canton, le Département peut revenir à droite. (Extrait de l'article de l'Indépendant du 03/10/2014)

Ex-canton de Millas (privé de Pézilla/Rivière) + Montalba et Ille
- Sortante : Françoise Bigotte (PS)
- A gauche: Françoise Bigotte, Damienne Beffara (PS) en binôme avec Robert Olive (PS)
- A droite : Jack Garsau (UDI) Et: François Pelras (FN)
Successeur de Bourquin sur son canton historique de Millas, Françoise Bigotte pourrait être “remerciée” au profit du binôme Damienne Beffara et du député Robert Olive, maires de Millas et St-Féliu-d’Amont. L’UDI Jack Garsau, en «grosse réflexion», est encore loin d’être partant.