14.04.2013

A la découverte des musiques celtiques

Une journée de sensibilisation aux musiques celtes a eu lieu dernièrement à l'école de musique de la commune.

millas, musiques celtiques, bodhran, deirdre steven-ferrier, the shakespirits, markus henry, gigue, reel, hornpipe, plka, gavottes, école de musique, pays terres romanesPercussions, guitares, violons et autres instruments de musiques au son des musiques celtes. PHOTO/© D.R

Dans le cadre des Journées de sensibilisation soutenues par l'Union des écoles de musique en terres romanes, une dizaine d'enseignants s'est réunie dernièrement à l'école de musique de la commune pour approcher un instrument de percussion très particulier : le bodhran. Sous la houlette de Deirdre Stevens-Ferrier, professeur de musique et musicienne, notamment dans le groupe "The Shakespirits" (irish music et compositions), épaulée par Markus Henry aux guitares et banjos, les divers instrumentistes présents à la flûtes guitare, piano, percussions, saxophone et violon, ont pu expérimenter la partie percussive de la musique celtique. Sans pouvoir maîtriser le sujet en une seule journée, cela a permis de donner un caractère plus authentique aux gigue, reel, hornpipe, polka et gavottes, joués dans un contexte joyeux et cependant très productif.

Projet d'établissement

Une meilleure compréhension de l'esprit à donner à cette musique festive pour mieux le transmettre aux élèves. Tout aussi impliquée en faveur du public, l'Union des écoles de musique poursuit la mise en œuvre de son projet d'établissement et travaille actuellement à la création d'une offre culturelle pour le territoire du Pays Terres Romanes (organisation de stages de musique, montage d'un spectacle itinérant, etc.).

A noter les dates de spectacle de fin d'année des écoles de musique de l'"Union". L'école de musique de Millas sera le samedi 1er juin. En Capcir Haut-Conflent, le samedi 8 juin, aux Angles. Le dimanche 16 juin à Casteil. A Vinça, le dimanche 23 juin.

12.04.2013

Du côté de Força Réal

« Caquetage d'histoires» à la médiathèque communautaire de Millas. La communauté de communes Roussillon-Conflent vous informe que demain de 10 h 30 à 11 h 30, la médiathèque communautaire de Millas vous invite à découvrir "Caquetage d'histoires", une heure du conte proposée par Céline Bertault, pour les enfants à partir de 3 ans. "Entendez-vous les cloches ? C'est Titan le mouton qui est monté au clocher ! Et voilà que tous les animaux accourent, le lièvre, la chèvre et le petit poulet jaune... Dans la basse-cour, ça caquette des histoires à plumes et à poils, ça gratte la terre pour réveiller le vers de terre". Autant de contes à picorer ! L'entrée est gratuite. Venez nombreux. Renseignements au 04 68 57 81 97 ou sur le www.roussillon-conflent.fr facebook et twitter.

Conférence : "les fleurs de Bach". L'association "Sous les ailes des cygnes blancs" vous propose une conférence animée par Mme Dominique Borgia et dont le thème est : "Les fleurs de Bach". Elle se tiendra dans la salle du Parc (derrière la fontaine) ce dimanche, à 15 h. Participation : 5 €, 4 € pour les adhérents et les élèves de l'école d'astrologie.

23.03.2013

Jonathan Bonnet défendra le club de savate boxe face au champion 2012

millas, savate, jonathan bonnet, aziz abdelahoui, la catalaneLe club de savate boxe française Millassois sera présent aux demi-finales élite A organisées ce samedi 23 en soirée à Ille sur Têt. Après un parcours sans faute pour sa première saison en élite, Jonathan Bonnet  s'attaquera samedi à un adversaire redoutable : le champion de France 2012, Aziz Abdelahoui de Strasbourg. Une victoire lui ouvrirait la porte des finales qui se dérouleront  le 27 avril à Paris. Son frère Jérémy est lui aussi en demi-finale mais il boxera le 13 avril à Châtellerault. 

Samedi soir, la salle la Catalane à Ille accueillera un plateau exceptionnel avec l'élite de la Savate Boxe Française. Pas moins de 6 champions et une championne du monde  disputeront leur place pour les finales.

Nous comptons sur le public local pour venir encourager Jonathan, notre champion millassois. Ouverture des portes à 19H00.

22.02.2013

Des Millassois à l'assaut des remparts de La Fabrica

millas,vdqs,aoc,yves marty,alexi auffret,jean torres,thierry tixier,pierre-louis marin,gérard jacquetLe groupe sera réuni à la "Fabrica" d'Ille sur Têt.

Demain soir à partir de 21 h à la Fabrica, le groupe "VDQS" (Vieux de qualité supérieure) se produira. "VDQS" est un petit clin d'oeil au groupe "AOC" (Appellation d'origine celtique). il faut savoir que dans ce quatuor, trois joeunt sur les deux tableaux. Jean Torres à la basse, Yves Marty à la guitare et solo, Alexi Auffret, harmonica, guitare, biniou, Mais la nouveauté réside avec l'auteur-compositeur-interprête Thierry Tixier. Ce Clermontois musicien d'origine, mais aussi médecin le jour, a toujours eu la passion de l'écriture musicale, un de ses talents cachés. Cette année, le groupe s'est enrichi d'un batteur d'exception, en la personne de Pierre-Louis Marin, de l'Auberge du celiier à Montner, passé maître pour partager ces deux passions au travers de mandoline, batterie et mixeur-batteur. De répétition en répétition, le groupe est né et s'est donné pour but de passer à la phase supérieure.
Leur répertoire varié apporte cette frénésie, mélange accoustique de blues, Brassens, Slam, de titres évocateur, en hommage à sa femme ou "Maillol", hymne à ce catalan d'exection.

Texte et mélodie en totale adéquation, "tu ne l'imagines pas, cela prend forme, cela se fait tout seul".

Gérard Jacquet à "La Fabrica"

Gérard Jacquet chante, demain, à 21 h à la Fabrica, suivie de VDQS (vieux de Qualité supérieure, lire ci-contre). On l'a connu rocker, poète, conteur, animateur et linguiste. Mais il n'a jamais cessé de chanter. Avec ses musicients, il nous livre un beau bouquet de compositions très personnelles de ces dernières années.

L'artiste est rare sur les plaches. Sans oublier les VDQS qui ne manqueront pas à leur réputation en vedettes américaines. Tarif: 8 à 10 €.

02.02.2013

Il était une fois la Rumbera : « La Paya »

millas,la paya,la rumbera,andré souccaratHabitué à la scène depuis sa plus tendre enfance, « La Paya », c'est à dire la « non-gitane » est tombée dans les bras de la musique gitane. L'émotion à l'état pur !

Est-ce le prochain buzz musical venu de la rumba ? la chanteuse « La Paya », de son vrai nom Lauriane Guillaumond, bénéficie d'un bouche-à-oreille galopant dans les Pyrénées-Orientales. Ses chansons, sa voix pure sur lignes aériennes de guitare, s'écoutent comme des titres qu'on aime ressasser en bouche; sous ses cheveux blonds, « La Paya » a encore un visage d'ange. le contraste est saisissant avec l'énergie positive qu'elle dégage. de passage à Millas, elle s'est confiée, avec son charisme incomparable.

millas, la paya, la rumbera, andré souccaratTrois ans ! C'est l'âge qu'a « La Paya » lorsqu'elle découvre son premier instrument de musique : le violon. A 12 ans, après 9 années d'études classiques de violon, elle ressent le besoin et l'envie de découvrir d'autres sonorités, telle que la harpe, le piano ou la guitare. Influencée alors par diverses cultures musicales européennes, elle se tournera finalement vers la rumba flamenca. La rencontre avec cette musique s'est faîte un jour, par hasard et sans rendez-vous, la veille de la fête de la musique en 1995 dans les rues de Saint-Etienne, lors d'un concert de rue. Elle l'a ressentie alors comme une évidence.

Dès lors, elle se forme durant 15 années aux sources même de la rumba au sein de la communauté gitane et catalane, et n'a cessé d'accroître ses compétences et ses connaissances du flamenco à travers diverses rencontres musicales et humaines. Elle a su se faire une place dans ce « monde à part », au sein des « rumberos » et a pu ainsi se produire aux côtés de grandes personnalités impressionnées par sa maîtrise du « compas ».

millas,la paya,la rumbera,andré souccaratA ce jour, « La Paya » s’affirme en tant qu'auteur, compositeur et interprète avec la préparation de son premier album... produit par Manuel Malou, le compositeur de la musique du film « gazon maudit », une référence.

Après son incroyable ascension, c'est les Pyrénées-Orientales qui craque pour la rumbera. « La Paya » a fait une entrée fracassante dans le paysage artistique local. Cette artiste à multiples facettes étonne de par sa richesse et laisse chaque fois un public conquis et sans voix, surpris par le contraste entre la douceur angélique qu'elle dégage et la puissance et l'énergie qu'elle déploie. 

En résumé,  Auteur, compositeur, interprète, « femme orchestre », musicienne de talent et maintenant actrice dans le dernier film d'André Souccarat, cette égérie saura vous charmer et vous surprendre par sa richesse et son charisme. Avec « La Paya », tout ce qui n'est pas partagé ou donné est perdu à jamais...

24.12.2012

Un « bœuf » improvisé

millas,boeuf,andré soucarrat,la paya,barry guard,elie buxéda,marie-ange hermann,hélène legraisLe "bœuf" réuni autour du saxophone d'Ely Buxeda. PHOTOS/© D.R

Le cinéaste et réalisateur, André Soucarrat était de passage dans la commune le temps de quelques prises de vue pour son nouveau film "La Paya", dans la salle de la Cantalyre, avec la blonde Lauriane "La Paya" (notre édition du 21 décembre). Une journée ponctuée d'un final magique, avec un "bœuf" improvisé par Elie Buxéda au saxo, qui n'a rien perdu des années Trio d'Espagne, Barry Guard au piano, La Paya la Rumbera à la guitare, accompagnée par Marie-Ange Hermann, en présence d'Hélène Legrais, écrivain et journaliste.

millas, boeuf, andré soucarrat, la paya, barry guard, elie buxéda, marie-ange hermann, hélène legrais

17.12.2012

Plus de 300 convives au spectacle cabaret des aînés

millas,spectacle,aînésLes aînés lors du spectacle cabaret. PHOTO/© D.R

Plus de trois cents convives ont honoré ce rendez-vous traditionnel organisé par la ville pour les plus de 60 ans, conviés à partager un moment agréable avec un spectacle cabaret et un goûter. Au centre socioculturel, les attendait un spectacle digne des grands cabarets avec la troupe "Eden". Meneuse de revue toute en plumes, rire, french cancan, strass, paillettes et féerie se succédèrent tel l'aparté avec Charlot, entrecoupés de chansons interprétées avec talent par des artistes, jusqu'au délicieux goûter "avalé" avec appétit. Un grand bravo au comité d'animations culturelles pour le choix de cette excellente représentation et un grand merci à la municipalité pour ce goûter, agréable, prélude aux fêtes de fin d'année.