15.06.2014

La médiathèque communautaire Robert-Avril fait peau neuve

Élus et équipe communautaire ont célébré le nouvel aménagement de cet espace plus ouvert, au mobilier tout neuf avec de nouveaux équipements informatiques et multimédias.
millas, médiathèque, robert avril, réaménagement, cdc roussillon conflent, mairie, conseil général, région, dracRéaménagement médiathèque communautaire.

Quelques-unes des nouveautés ont donc été présentées aux élus de la CdC (communauté de communes) Roussillon-Conflent, à l’occasion d’une réception organisée par l’équipe de la médiathèque communautaire Robert-Avril de Millas. Un réaménagement salutaire, porté par la CdC et réalisé grâce au soutien de la mairie de Millas, du conseil général, de la Région, de la DRAC et de la médiathèque départementale, qui devrait permettre de donner un nouveau souffle à ce lieu, qui a fêté ses dix ans à l’automne dernier.

De nouveaux atouts

Pensée comme un véritable lieu d’échanges et de partage, la structure communautaire nouvelle version est déjà plébiscitée par les abonnés. « L’espace est vraiment bien conçu, plus ouvert, plus agréable aussi, indique Robert, un habitué des lieux. Les collections sont mises en valeur et invitent à la découverte ». L’autre nouveauté, c’est l’espace multimédia qui comprend désormais deux postes informatiques et une platine pour offrir aux abonnés un meilleur service.

Cette nouvelle dynamique initiée par le service lecture publique de Roussillon Conflent, porte déjà ses fruits puisque l’on constate une augmentation de 23% de nouveaux inscrits depuis que la médiathèque a rouvert ses portes et un nombre d’abonnés actifs en augmentation de plus de 12% par rapport à 2013.

Des plus

Par ailleurs, la programmation des animations proposées a été revue et étoffée. « Nous voulons organiser le plus d’animations possibles dans nos murs, afin de fidéliser les abonnés et transformer une simple visite en une fréquentation et une utilisation régulière de nos services, explique la responsable de la médiathèque. C’est pourquoi, nous privilégions des animations interactives et conviviales, tels que les ateliers créatifs, les après-midi jeux de société ou encore l’initiation au scrapbooking. L’objectif est vraiment de passer d’un mode de fréquentation très consumériste, à un comportement participatif de nos abonnés ».

Mention spéciale donc à l’équipe de la médiathèque, et notamment à ses fidèles bénévoles, Françoise Hervé et Monique Hérant, qui ont travaillé d’arrache-pied pour offrir aux habitants de Millas et de Roussillon-Conflent, un véritable lieu de vie et de rencontres dédié à la culture.

A la Maison du Parc, 19 rue de la Fontaine. Ouvert : mercredi de 9 h 30 à 12 h30 et de 14 h à 18h ; vendredi de 15h à 18 h ; samedi de 9h 30 à 12 h30. Informations et abonnements : 04 68 57 81 97.

04.06.2014

Randonnée de printemps à l'école maternelle

Les pitchouns ont troqué leur tenue d’écolier contre la parfaite panoplie du randonneur : sacs à dos, chaussures de marche, gourdes, casquettes…

millas, école maternelle, randonnée, pitchouns, thierry dorandeu, El veïnat de SahorlaC’est en parcourant de magnifiques sentiers aux alentours du hameau de Sahorle, à Vinça, que chacun a pu découvrir les richesses saupoudrées par la nature : arbres fruitiers, fleurs, hautes herbes, chevaux, sauterelles, insectes et bien d’autres splendeurs. Et rien de tel que le sommet d’une « montagne », après une ascension digne des plus grands alpinistes, pour admirer un superbe panorama sur fond de Canigou, en partageant un pique-nique bien mérité. Après tant d’efforts, est venu le moment du retour, chacun pensant
déjà à tout ce qu’il allait pouvoir raconter de retour à la maison. Félicitations aux petits randonneurs, sans oublier Thierry Dorandeu, président de l’association El Veïnat de Sahorla pour son accueil et sa collaboration à la préparation de cette sortie.millas,école maternelle,randonnée,pitchouns,thierry dorandeu,el veïnat de sahorla

20.05.2014

Quand la pêche se décline au féminin

La 2e manifestation pêche réservée aux femmes a réuni, dimanche, quarante participants : vingt-cinq femmes et quinze enfants.

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journéemillas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journéemillas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

► Bien sûr, les dames étaient à l’honneur de cette journée. Mais les enfants ont profité de sérieux conseils aussi.

Placée sous le signe de la bonne humeur, cette manifestation récréative a une portée symbolique forte : faire découvrir un loisir de pleine nature. « Elle intervient dans un contexte où la pêche innove, crée des produits pêche et doit rester ouverte à tous, expliquent les organisateurs. Trois espaces étaient réservés. Le premier pour l’apprentissage de la pêche à la truite aux appâts naturels, le second pour la pêche aux leurres et le troisième réservé aux enfants pour l’initiation de la pêche au coup ». La pêche s’annonçait dimanche favorable, sous des conditions météorologiques agréables. Les poissons et les truites en particulier se sont montrés discrets.

► Une journée familiale

Au total une quinzaine de truites ont été prises, ainsi qu’une vingtaine de gardons, une belle carpe, une jolie tanche et deux perches. Toute la matinée, deux jeunes pêcheurs pointus ont effectué une démonstration de pêche aux leurres, installés sur leur float tube. Dans le même temps Nicolas Procacci, le responsable du centre piscicole de Sahorre a proposé une démonstration de pêche en barque et a offert quelques baptêmes de pêche. Puis, la Fédération départementale de pêche a offert, sur place, une restauration rapide et bienvenue. Pour terminer, le tirage de la tombola a permis d’attribuer des lots de matériels de pêche et des cartes de pêche aux dames et aux enfants. Mention bien à toutes les participantes et aux enfants. Un grand merci aux animateurs salariés de la Fédération et bénévoles des associations agrées de pêche.

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

millas, pêche, nicolas procacci, baptême, barque, truite, journée

13.05.2014

Les pompiers mis à l’honneur

millas,pompiers,nominations,formation,fabien fernandez,michaël lebiez,fflorian raynal,florence escalle,stéphane redondo, mélanie ruiz,adrien farines,  steven legrand, bruno legrand,alexandre quinet,jean-baptiste olive► Des nominations très remarquées.

Après la cérémonie du 8-Mai, les pompiers ont été mis à l’honneur devant Damienne Beffara, son conseil municipal et le public venu nombreux.

Voici les récipiendaires: le caporal Fabien Fernandez est nommé sergent ; le caporal Michaël Lebiez, formation feux de forêt niveau 2 ; le caporal Florian Raynal formation feux de forêt niveau 2 ; 1er Cl Florence Escalle, formation conduite tout terrain niveau 2 ; 1er Cl Stéphane Redondo, formation feux de forêt niveau 1 ; sapeur-pompier Mélanie Ruiz formation feux de forêt niveau 1 ; sapeur- pompier Adrien Farines, formation feux de forêt niveau 1 et équipier sapeur- pompier volontaire ; sapeur- pompier Steven Legrand, formation feux de forêt niveau 1, équipier sapeur-pompier volontaire et premier secours niveau 2; sapeur-pompier Bruno Legrand formation feux de forêt niveau 1 et équipier sapeur-pompier volontaire ; sapeur-pompier Alexandre Quinet formation premier secours niveau 2 ; sapeur-pompier Jean-Baptiste Olive, formation premier secours niveau 2.

22.04.2014

Lauriers pour Durbiano et Martinez

La bruine et la brume ont accompagné hier les 170 partants. On est venu de partout affronter les pentes de Força-Réal.

millas, course cycliste, força réal, Miguel Martinez Semino,claude soubielle

►  Le poing rageur du Catalan Miguel Martinez Semino. Photos Sport Imagen

Il se parle toujours catalan sur la route de l’ermitage. Hier encore ces Catalans du sud ont écrasé la course, plaçant dix sept des leurs dans les vingt cinq premiers. Miguel Martinez Semino (Bicicletes Esteve) s’impose dans le circuit long au terme d’une course d’usure. La bonne échappée naît tout à fait en bas du barrage de Caramany, alors que la route recommence à s’élever pour se diriger vers Latour-de-France. Aux commandes se retrouvent huit hommes dont quatre maillots rouges de Bicis Esteve, deux de Tarragona, Dani Reyes de Sant Antoni et le Carcassonnais Kaggestad. Les huit vont grimper Cassagnes puis rouler de concert jusqu’au pied de Força-Réal. A partir du sommet du col de la Bataille, la sélection s’établit progressivement. Tarragona attaque et aussitôt Palafrugell répond et ainsi jusqu’à l’amorce de l’épingle à cheveu annonçant le dernier kilomètre. Le pourcentage à 10% finit de départager ces valeureux guerriers, comme l’indique le classement.

Les Roussillonnais ont tout de même bien résister avec Francis Roger (CC Le Boulou) 13e et ses 46 ans, tout comme Vincent Guedon (CC Rivesaltes) 14e et 41 ans. Des hommes qui n’ont pas à rougir face à une adversité beaucoup plus jeune. Romain Durbiano (VS Narbonnais) déjà vainqueur sur le circuit court en 2011, renouvelle son exploit et l’emporte facilement. Là, les ‘’Français’’ dominent et occupent neuf fauteuils dans le top dix. Jordi Ramon 4ème (VTT Club de Thuir) se classe premier des Roussillonnais, suivi de Mickaël Devilliers (Canohès) 6e, Joël Gimbernat (VTT Thuir) 7e, Jann Nowakokski (Le Boulou) 9e. Claude Soubielle

14.04.2014

Força-Réal, déjà 36 ans !

Le lundi de Pâques, la colline de Força-Réal donne son rendez-vous habituel aux passionnés.

millas,grand prix de força-réal,vélo,claude soubielle► Un peloton très coloré avant le départ à Millas.

Une année encore, le Grand Prix de Força-Réal se déroule sous forme de cyclosportive.

Deux parcours sont proposés au choix de chacun (67,3 km et 106,6 km), avec pour tout le monde un départ à 11 heures de Millas (altitude 100) et une arrivée au perron de la chapelle de Força-Réal (altitude 500).Un final difficile qui s’ajoute aux autres difficultés.

Nouveauté: la montée du col de la bataille

Le sens du parcours dans la plaine reste inchangé par rapport à celui de l’édition précédente qui du centre de Millas se dirige vers le rond-point du toréador, vire à droite vers Thuir, ensuite toujours à droite vers Corbère, et ainsi de suite vers Néfiach et Millas. C’est-à-dire une mise en jambes de trois boucles dans la plaine avant d’aller affronter les difficultés. Depuis Millas la course se dirige vers Corneilla et franchit le col de la Dona avant de plonger vers la vallée de l’Agly. Nouveauté cette année avec la montée du col de la Bataille par Estagel. Au sommet de celui-ci, les deux parcours divergent. Pour les adeptes du circuit court, il faut enchaîner les quatre derniers kilomètres qui mènent au sommet de Força-Réal.

Pour les autres, il reste alors quarante trois kilomètres à accomplir, direction Bélesta, Caramany, Rasiguères, Planèzes, Latour-de-France.

Dès la sortie de ce dernier village débute la troisième ascension du jour, celle de Cassagnes, qui se prolonge jusqu’au col de Bélesta. Restent à négocier les raidillons qui mènent au sommet de la Bataille et le final jusqu’à l’arrivée au pied de la chapelle. Les portions de récupération sont pratiquement inexistantes, et les prétendants à la victoire, devront être patients avant de se dévoiler. Claude Soubielle

09.03.2014

Municipales : D. Beffara présente son équipe

La maire sortante a tenu une réunion publique.

millas,municipales,damienne beffara,ensemble pour millas,damienne beffara : enseignante en détachement,joseph vendrell : fonctionnaire ddtm,ginette moral: retraitée de l’education nationale,michel hoët: retraité du privé,jacqueline albafouille : retraitée du privé,rené santalo : retraité de l’artisanat,nadine sales: agent hospitalier,gilbert bosc: retraité de la fonction publique,laurence noguera: conseillère technique,henri adroguer : retraité de la fonction hospitalière,nathalie mouret: professeur du secondaire,hervé carle : retraité du privé,brigitte baches: retraitée de la fonction publique,alain pelissier : agriculteur,renée cremaschi: retraitée du privé,denis bru: taxi ambulancier,eve pelous : infirmière libérale,serge ruiz : assistant technique de l’oph66,isabelle forcadell : secrétaire comptable,régis bienaimé: conducteur de travaux,meriem beloufa: professeur du secondaire et technique,jean-françois navarro: contremaître maçon,aurélie minet : auxiliaire de puériculture,alvaro bretones : retraité de la police nationale,sandrine poirot : vendeuse indépendante chez des particuliers,franck franceries : directeur général du centre de gestion de la,stéphanie brial : en formation.► Damienne Beffara a évoqué son bilan et présenté son équipe.

millas,municipales,damienne beffara,ensemble pour millas,damienne beffara : enseignante en détachement,joseph vendrell : fonctionnaire ddtm,ginette moral: retraitée de l’education nationale,michel hoët: retraité du privé,jacqueline albafouille : retraitée du privé,rené santalo : retraité de l’artisanat,nadine sales: agent hospitalier,gilbert bosc: retraité de la fonction publique,laurence noguera: conseillère technique,henri adroguer : retraité de la fonction hospitalière,nathalie mouret: professeur du secondaire,hervé carle : retraité du privé,brigitte baches: retraitée de la fonction publique,alain pelissier : agriculteur,renée cremaschi: retraitée du privé,denis bru: taxi ambulancier,eve pelous : infirmière libérale,serge ruiz : assistant technique de l’oph66,isabelle forcadell : secrétaire comptable,régis bienaimé: conducteur de travaux,meriem beloufa: professeur du secondaire et technique,jean-françois navarro: contremaître maçon,aurélie minet : auxiliaire de puériculture,alvaro bretones : retraité de la police nationale,sandrine poirot : vendeuse indépendante chez des particuliers,franck franceries : directeur général du centre de gestion de la,stéphanie brial : en formation.Près de 350 Millassois participaient à la réunion publique de la liste « Ensemble pour Millas », équipe de la maire sortante Damienne Beffara. Étaient également présents Christian Bourquin, Sénateur, président de la Région Languedoc-Roussillon, Ségolène Neuville, députée, et Robert Olive, président de la Communauté de Communes Roussillon-Conflent.

► Bilan du mandat

« L’écoute est la première qualité d’une élue de proximité, estime la maire sortante à l’heure du bilan. Mes relations directes et cordiales avec les Millassois sont précieuses ». Les services de proximité se sont développés : soutien aux associations culturelles et aux associations d’aide à la personne, organisation du pôle enfance jeunesse de la crèche au PIJ. L’aménagement du territoire et la maîtrise de l’urbanisme : approbation du PLU (Plan local d’urbanisme) en janvier 2013, projet du collège, nouveau quartier à l’entrée ouest de la ville.

Le maire a ensuite donné la parole aux adjoints qui ont développé les actions menées dans le domaine de leurs compétences respectives .

► Le programme

Défendre les services publics de proximité, embellir et sécuriser nos rues, concevoir le développement urbain et le maîtriser, protéger l’environnement.

Un apéritif convivial clôtura cette belle soirée emplie d’échanges chaleureux.

► Liste-bilan-programme présentés sur le site www.ensemblepourmillas.fr

Les membres de la liste : Damienne Beffara : enseignante en détachement, Joseph Vendrell : fonctionnaire DDTM, Ginette Moral: retraitée de l’Education Nationale, Michel Hoët: retraité du privé, Jacqueline Albafouille : retraitée du privé, René Santalo : retraité de l’artisanat, Nadine Sales: agent hospitalier, Gilbert Bosc: retraité de la fonction publique, Laurence Noguera: conseillère technique, Henri Adroguer : retraité de la Fonction Hospitalière, Nathalie Mouret: professeur du secondaire, Hervé Carle : retraité du privé, Brigitte Baches: retraitée de la Fonction Publique, Alain Pelissier : agriculteur, Renée Cremaschi: retraitée du privé, Denis Bru: taxi ambulancier, Eve Pelous : infirmière libérale, Serge Ruiz : assistant technique de l’OPH66, Isabelle Forcadell : secrétaire comptable, Régis Bienaimé: conducteur de travaux, Meriem Beloufa: professeur du secondaire et technique, Jean-François Navarro: contremaître maçon, Aurélie Minet : auxiliaire de puériculture, Alvaro Bretones : retraité de la Police Nationale, Sandrine Poirot : vendeuse indépendante chez des particuliers, Franck Franceries : directeur général du Centre de Gestion de la FPT66, Stéphanie Brial : en formation.