02.06.2013

Conilh rejoint Millas

L'ex cérétan sera coentraîneur avec Sébastien Lopez.Le deuxième ligne du Céret Sportif, Fabien Conilh, prendra place sur le banc de l'US Millas la saison prochaine aux côtés de Sébastien Lopez. L'ancien joueur de la Têt succède comme entraîneur des avants à Fred Munoz qui, lui, retrouvera les terrains, toujours sous les couleurs de l'USM. "J'ai quand même ramené ma licence de joueur à Millas, précise Fabien Conilh. Même si pour l'instant, me voir jouer n'est pas à l'ordre du jour. Ça dépendra des besoins".

Le désormais ex-cérétan, 35 ans, va donc connaître sa deuxième expérience d'entraîneur. Un peu plus de deux ans après s'être assis sur le banc de Toulouges-Canohès. "Je voulais entraîner mais le jeu me manquait trop. J'ai donc rejoué deux ans à Céret et Seb Lopez m'a proposé d'entraîner avec lui à Millas. Je comptais jouer encore un ou deux ans, mais je n'étais pas sûr d'avoir une opportunité à ce moment-là. Alors on s'est rencontré, et j'ai dit oui". Un autre Millassois n'est pas étranger au choix de Conilh. Il s'agit de Lamine Tourek. Le pilier a travaillé son ex-coéquipier et futur entraîneur au corps pour le convaincre de le suivre à Millas. "Ça faisait un petit moment qu'il m'en parlait, oui. Je n'ai jamais joué à Millas, mais c'est un club qui m'a toujours plu. Il y a de belles choses à faire".

Le parcours de Millas cette saison est prometteur. Malgré un effectif largement rajeuni, l'USM est parvenue en finale Honneur du Pays catalan et en barrages du championnat de France. "On va aller chercher deux ou trois gars expérimentés pour encadrer les jeunes, poursuit Conilh, sans dévoiler de noms. Le groupe de cette année est très intéressant avec une moyenne d'âge de 22 ans. Il faut faire fructifier le vivier de jeunes du club". Du côté des dirigeants, du mouvement est également annoncé avec la probable arrivée d'un nouveau président. Par ailleurs, Millas a prévu de remonter une équipe réserve, ce qui ne signifie par forcément que le club visera la montée en Fédérale 3. "L'objectif sera de faire au moins aussi bien que cette année", conclut un Fabien Conilh enthousiaste.

01.06.2013

Les apprentis musiciens sur scène ce soir

millas, école de musique, ACTeM, Lluis Llach, Al voltant en Llach, EnllàLes musiciens démontreront tout leur talent. PHOTO/© D.R

Au centre socioculturel les élèves de l'Ecole de musique présenteront ce soir, à 21 h, leur 31e spectacle. Plus de trois décennies se sont écoulées depuis la création de cette structure à vocation culturelle, plus particulièrement tournée vers l'enseignement de la musique avec toutes ses composantes. Un investissement total "C'est par l'investissement de nombreuses personnes que le voyage a pu continuer jusqu'à aujourd'hui, expliquent à cette occasion les responsables. Pourtant, malgré l'engouement qu'elles suscitent et les demandes grandissantes, les écoles associatives sont dans des situations de plus en plus délicates et parfois même critiques. Pour preuve, certaines d'entre elles dans le département sont en faillite et sur le point de stopper leurs activités". C'est donc grâce à cet engagement citoyen que l'école millassoise permet à des élèves petits ou grands de s'initier, de pratiquer, de développer et de s'épanouir dans une discipline artistique. Ce spectacle comme d'habitude bénéficie d'une sonorisation de qualité grâce un partenaire professionnel pour que tous les participants puissent travailler dans des conditions optimales. "Cela fait partie de notre démarche depuis 31 ans", précisent les organisateurs. Il faut souligner l'investissement également bénévole des six musiciens (dont quatre professeurs) du groupe 'Enllà' et de l'ensemble vocal 'ACTeM' qui seront en concert le 16 juin à Mosset, à 16 h 30 pour une prestation, hommage à Lluis Llach, 'Al voltant d'en Llach', au bénéfice de l'école. Entrée 5 euros, gratuit pour les enfants.

Une école intercommunale

Les écoles de musique sont devenues, au fil des ans, de petites entreprises qui permettent à de nombreuses personnes de vivre sur le territoire. Mais gérées par des bénévoles, elles ont de plus en plus de responsabilités. C'est pour faire face à cette situation complexe que depuis quelques années l'Union des écoles de musique du Pays Terres Romanes travaille sur un projet de création d'un groupement d'employeurs qui permettrait de décharger les bénévoles de la gestion des écoles. Ce projet devrait voir le jour à la rentrée prochaine. 

31.05.2013

La Paya ne fait pas l'unanimité

millas,andré soucarrat,la paya,hommage aux gitansSuite à la projection du film réalisé en hommage aux gitans, dernièrement, au centre culturel de Millas, les nombreuses réactions du "public gitano-payo", obligent le réalisateur André Soucarrat, à effectuer des modifications au long-métrage documentaire qui s'intitulera : "Hommage aux gitans : de Manuel Leme à Mossa". Effectivement, ce jour-là, une partie de la communauté gitane a quitté la halle des sports. Le principal problème qui soulève les critiques ? La Paya ! Critiquée par les uns, fortement jalousée par les autres, difficile pour une "payo" de se frayer une place convoitée par les hommes, enviée par les femmes. Le producteur-réalisateur, André Soucarrat, reconnaît l'erreur de "casting". Le montage est remanié. De nombreuses prises de vues sont prévues dans la communauté gitane de Millas, de Nîmes, d'Arles-Rhône et de Lyon. Le nouveau film en hommage aux gitans, est attendu pour octobre-novembre 2013.

30.05.2013

Première projection du film en hommage aux gitans

millas,andré soucarrat,philipe anglade,damienne beffara,joseph cargol,mario leme,mossa,la paya,ely puixeda,helene grayAndré Soucarrat (à droite) et les acteurs ont présenté le film. PHOTO/© D.R

Pas de paillettes, ni de tapis rouge, samedi dernier au centre socioculturel mais l'affluence était là comme à Cannes, pour la projection du 163e court-métrage d'André Soucarrat : "Hommage aux gitans, de Mossa à la Paya". La projection de ce film, dans la ville où le réalisateur André Souccarat fût sauvé de la noyade, en 1954, par Manuel Leme, avait quelque chose d'émouvant et de prenant. Le réalisateur désirait rendre hommage à cette communauté en témoignage de sa gratitude. Grâce à l'aide de Mario Leme (fils de Manuel) et de Joseph Cargol, Le réalisateur a pu monter son film, étayé d'articles, de photos, mêlant habilement galerie de portraits et interviews. Mais c'est sans nostalgie qu'il leur donne la parole et surtout filme leur culture musicale. Virevoltant habilement entre le passé, le présent et l'avenir, André Souccarat apporte une belle leçon de vie en développant les rapports humains, une belle tranche de vie sur plusieurs générations. Laissant la porte ouverte quant au lien entre les gitans et les "gadjés", il n'en est pas moins un film original sur une communauté qui n'est pas forcément très connue, mis à part les clichés ou les archétypes répandus dans la société.

20.05.2013

La pêche au féminin

La fédération amis en place un programme d'initiation à la pêche et à la découverte de l'environnement, destiné aux futurs pêcheurs.

millas, fédération de pêche, casa de la pesca, ségolène neuville, damienne beffara, casa de la pescaDémonstration de pêche à la truite pour les dames. PHOTO/© D.R

Ce programme s'accompagne de diverses manifestations destinées à promouvoir de manière festive ce loisir masculin et de renouveler l'image de la pêche, encore trop désuète et qui traîne une image quelque peu démodée. Donc, dernièrement, seul le public féminin était invité à la pratique de la pêche autour des plans d'eau. Une occasion d'abord de conforter la carte promotionnelle "découverte femme" qui bénéficie de la réciprocité gratuite dans 73 départements adhérents au club Halieutique ou à l'entente Halieutique du Grand Ouest.

A l'honneur

Mais aussi la volonté de satisfaire un public qui représente 10 % des effectifs de la Fédération de pêche des P.-O. Les femmes, méritaient donc largement d'être mises à honneur. La journée s'est déroulée autour de trois ateliers animés par des moniteurs bénévoles venus des quatre coins du département et des salariés de la Fédération. Vingt-trois femmes étaient au rendez-vous et ont testé les différentes techniques de pêche proposées : pêche à la truite aux appâts naturels, pêche à la mouche et pêche aux leurres artificiels. Mmes Ségolène Neuville députée et Damienne Beffara, maire de la commune étaient présentes. Comme presque toutes les participantes elles ont eu le plaisir de prendre une ou plusieurs truites, de découvrir le loisir pêche et surtout un état d'esprit. A midi l'ensemble des participants s'est retrouvé dans les locaux de la Maison de la Pêche et de la Nature, autour d'une succulente paëlla cuite au feu de bois. L'accueil, la cuisine, le service et le rangement ont été assurés par les hommes. Toutes les participantes ont reçu un tee-shirt, un diplôme de pêche et une tombola récompensant cinq dames a terminé l'après-midi. Une journée de détente et de bonne humeur qui en appelle d'autres. Le rendez-vous est pris pour l'année prochaine.

19.05.2013

Remise de passeports

millas, passeport, damienne beffara,majoritéUne nouvelle étape pour les jeunes de la commune. PHOTO/© D.R

A dix-huit ans, on passe un nouveau cap. On accède à la vie civile et politique, la majorité est synonyme de responsabilité. La ville marque ce passage en leur offrant un passeport. Ces jeunes promus ont reçu des mains du maire Damienne Beffara, entourée du conseil municipal, la précieuse clé pour une nouvelle étape de leur vie. Un pot de l'amitié a clôturé la cérémonie.