14.12.2011

Succès du marché de Noël

millas,marché de noelDu monde autour des stands.

Le village revêt ses plus beaux atours en décembre. Pour s'en mettre "plein les mirettes", évoluer dans une véritable féerie et s'adonner aux plaisirs du shopping, rien ne vaut un marché de Noël. Le public de plus en plus présent arrivait par petits groupes sans discontinuer. Une décoration pour votre table de Noël ? Un joli habit ? Des bijoux ? Des cadeaux ? Direction le centre de la cité. C'était un itinéraire pour vivre pleinement la magie des fêtes de fin d'années. Et à Millas, ville de traditions, on a droit à deux marchés de Noël ! Tout d'abord celui des allées Henri-Barbusse, où une promenade à cheval attendait parents et enfants. Et puis celui de la halle des sports dont les chalets rivalisent d'originalité et dont la décoration lumineuse nous plonge dans une atmosphère chaleureuse.

Comme pour se mettre en appétit avant les fêtes, les marchés de Noël sont de véritables sources d'inspiration pour petits et grands. On y va pour flâner, rêver, trouver des idées de cadeaux, goûter des spécialités… Mais surtout, on aime l'ambiance conviviale et familiale qui y règne. C'était un avant-goût des fêtes de fin d'années. La magie de Noël se répandait sur le marché et dans l'imagination de chacun.

Magie n'est pas un vain mot pour décrire l'atmosphère qui s'emparait du marché, vous étiez déjà dans l'esprit de Noël !

09.12.2011

La Sainte Eulalie fait la part belle au septième art.

La Sainte-Eulalie fait la part belle au septième art avec la projection de "Millas, objectif feria" dernière réalisation d'André Souccarat
millas,andré souccarat,objectif feria,bernard lopez,comité d'animation,claude sabathié,mairieLe dernier film d'André Soucarat sera présenté ce soir.


Phénoménal ! s'est écrié Bernard Lopez, le président du Comité d'Animation Culturelles de Millas. Visionné en avant-première en septembre avec Claude Sabathié, président des arènes de Millas, ni une, ni deux, Bernard Lopez, le président de la Féria, décide de faire partager son bonheur pour la Festa Major. Ce film, concocté avec amour et professionnalisme par le réalisateur André Souccarat, originaire de Millas, retrace des prises de vues des années 1999, 2000, 2003 et 2011.

Séduit par ce film, Bernard Lopez avec le concours de la mairie de Millas organise ce soir à 21 h à la Halle des sports, une projection publique. Des moments de joie et d'émotion, en retrouvant le temps d'un film beaucoup de souvenirs et quelques "figures emblématiques" de Millas. Une véritable bouffée d'oxygène, à consommer sans modération, en cette période festive.

04.12.2011

Un sentier de découverte pour d'agréables balades

millas,sentier de découverte,christian bourquin,hermeline malherbe,françoise bigotte,claude moret,robert oliveCouper le ruban : un vrai plaisir pour Christian Bourquin, Claude Moret et Hermeline Malherbe.  © Photos G. M.

C'était jour de fête dans la garrigue de Néfiach dernièrement. Le sentier de randonnée et de découverte était inauguré. Même les oiseaux n'en revenaient pas de voir autant de monde rassemblé sous un chapiteau dressé pour l'occasion sur l'aire de pique-nique, juste après le passage à gué, au cas où le beau temps n'aurait pas été au rendez-vous. Mais il y était, tout comme étaient présents le nouveau sénateur, président de la région Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin, avec la présidente du conseil général Hermeline Malherbe, la conseillère régionale et générale du canton de Millas Françoise Bigotte, ainsi bien sûr que Claude Moret, maire, Robert Olive, président de la communauté de communes Roussillon-Conflent et de nombreux maires du territoire. Sans oublier tous les partenaires qui sont intervenus pour le bon aboutissement de ce dossier. Un dossier qui tenait en particulier au coeur de quelques conseillers municipaux qui, depuis trois ans, étaient fortement impliqués et qui avaient hâte de voir ce grand jour.

Pour une activité simple et bon marché

Il y eut bien sûr une partie officielle et protocolaire, avec des interventions rappelant la genèse de ce dossier, son intérêt, puisqu'il s'agit, entre autre, de permettre à tous les promeneurs et randonneurs de pratiquer une activité simple et bon marché, dans un cadre naturel entretenu.

Certes, ce sentier n'est ni le premier, ni le dernier. Mais il existe maintenant et vient compléter un dispositif qui permet de se déplacer en campagne en ayant la possibilité de mieux connaître l'environnement, la faune, la flore, grâce à l'implication par exemple de l'ONF (Office national des forêts), la Fédération française de randonnée et également la Charte intercommunale de Millas.

Puisqu'il était question de déplacement, qualifié de doux dans le cas présent, Christian Bourquin a saisi l'occasion pour étendre le propos et rappeler tout le travail fait par le conseil général avec le bus à 1, opération qui a permis une augmentation de fréquentation de plus de 300 %. Il confirmait aussi le travail entrepris par la région avec la SNCF et qui doit déboucher très rapidement sur la ligne de train à 1 aussi entre Perpignan et Prades-Villefranche. Occasion pour lui, en clin d'oeil, de dire qu'il faudrait peut-être rouvrir la gare de Néfiach. Et la boucle était ainsi bouclée.

Randonnée de 8 km

millas,sentier de découverte,christian bourquin,hermeline malherbe,françoise bigotte,claude moret,robert oliveLes officiels, qui n'avaient pas revêtu le costume cravate mais la tenue décontractée et les chaussures de marches, passèrent à la coupe des rubans tricolore et catalan. Après quoi, un long cortège joyeux s'engagea dans la garrigue pour une belle randonnée de 8 km, avec quelques belles pentes à gravir. Et comme il se doit, en tête de ce long ruban humain, on trouvait encore Christian Bourquin, au mieux de sa forme et très à l'aise dans l'exercice pédestre. Nul doute que vous le reverrez passer certainement à la saison des figues. Mais ce ne sont la que quelques-unes des nombreuses richesses de cette garrigue qui a le grand mérite d'être surtout belle quand on la traverse et que l'on s'intéresse à elle.

Du côté de Força Real

Révision des listes électorales. La révision annuelle de la liste électorale prévue par le code électoral se déroule jusqu'au 31 décembre inclus. Afin de s'inscrire sur les listes électorales, se présenter en mairie muni des pièces suivantes : carte d'identité ou passeport, en cours de validité, justificatif de domicile (EDF, France Télécom, Régie des eaux, etc.).

Les personnes déjà inscrites sont invitées également à signaler tout changement intervenu depuis les dernières élections : adresse, état civil ou autres avant le 31 décembre. En dehors des heures d'ouverture habituelles, une permanence sera assurée en mairie, service élections, le samedi 31 décembre de 9 h à 12 h.

Loto du "Club loisirs seniors". Le prochain loto du Club loisirs seniors aura lieu le mardi 6 décembre dès 14 h, à la Maison du Parc.

Que la garrigue est belle !

millas,charte intercommunale du canton de millas,clade moret,hermeline malherbe,christian bourquin,jean-claude rivière,guide du sentier de découverteTous les amoureux du patrimoine naturel n'auraient donc pour rien au monde raté cette occasion de parcourir un si beau territoire, qui ne manque pas d'inspirer les artistes. Ainsi Claude Moret a offert à Hermeline Malherbe et à Christian Bourquin (ci-dessus) une magnifique lithographie de la garrigue de Néfiach, une reproduction d'une aquarelle réalisée par Jean-Claude Rivière, un amoureux du village. La mairie avait mis pour l'occasion les petits plats dans les grands, avec un petit-déjeuner revigorant offert aux marcheurs avant de découvrir les richesses de la garrigue et son histoire, à travers les pupitres d'agrément disposés le long du sentier.

Les élus ont confié à la Charte le projet d'aménager des sentiers de randonnée sur l'ensemble du territoire, qui relieront entre elles les communes membres. Ces chemins balisés mettront en valeur leur patrimoine commun : l'histoire, les clochers, la garrigue, les vergers, les canaux, les celleres, les vignobles, les casots, les terrasses, les fontaines, etc.

Le guide du sentier de découverte et d'agrément de Néfiach est à la disosition du public en mairie mais aussi au syndicat d'initative de Millas. tél. 04 68 57 16 88

02.12.2011

Les repas des cantines préparés avec soins

C'est à la cuisine centrale que les menus des 6000 repas distribués dans les cantines scolaires du département sont préparés.

millas,restauration scolaire,udsis,nicolas nègre,hermeline malherbe,françoise bigotte,damienne beffar,régis vidal,liaison froideNicolas Negre et Regis Vidal.

Éducation au goût, qualité des produits cuisinés, équilibre et sécurité alimentaire. Tel est le leitmotiv journalier de la cuisine centrale de Millas. L'unité, inaugurée en 2003, élabore 6 000 repas par jour, distribués dans les restaurants scolaires. Dernièrement, Nicolas Nègre, directeur de l'UDSIS (Union départementale scolaire et d'intérêt social) et ses collaborateurs accueillaient Hermeline Malherbe, présidente du conseil général, Françoise Bigotte, conseillère générale, Damienne Beffara, maire et une délégation de parents d'élèves.

De la Sécurité...

Les visiteurs ont pu découvrir les installations et comprendre le système de la liaison froide en restauration grâce à Régis Vidal, le chef de cuisine, servant de guide et décrivant les étapes où est élaboré avec soin le contenu des assiettes des enfants, provenant principalement des producteurs et éleveurs locaux. Les étapes à la réception puis à la transformation des produits sont extrêmement contrôlées. "Dès la réception de la marchandise, avec la traçabilité du produit, la sécurité sanitaire est renforcée", explique Régis Vidal, le chef de cuisine. "Les aliments stockés et séparés par lots vont ensuite être cuisinés. Ce n'est qu'après cette étape qu'intervient la liaison froide. La préparation étant refroidie rapidement de 63 °C à 10 °C".

millas,restauration scolaire,udsis,nicolas nègre,hermeline malherbe,françoise bigotte,damienne beffar,régis vidal,liaison froide

... à la qualité

A la sécurité alimentaire s'ajoute la qualité des produits. Interrogé par les parents d'élèves et les élus, le directeur de l'UDSIS annonçait que 92 % des produits utilisés proviennent de la région. Pour le département, il s'agit essentiellement de la viande et des fruits et légumes. Les produits "bio" représentant 13 %. Par ailleurs, offrant des repas à thème, bio ou divers, les papilles des enfants sont sollicitées. En effet, l'objectif de la restauration collective est de préserver la santé de tous les petits demi-pensionnaires avec des repas variés, équilibrés et savoureux, en offrant à chacun un repas composé d'un hors-d'oeuvre (crudités, charcuterie, feuilleté…), d'un plat principal protidique (viande, volaille, poisson) accompagné en alternance de légumes verts ou de féculents, d'un laitage, d'un dessert pâtissier ou d'un fruit. Il s'agit d'éduquer le goût des élèves, de valoriser le patrimoine culinaire et de promouvoir des produits de bonne qualité gustative et nutritionnelle. Et c'est à l'occasion d'échanges comme celui-ci, entre les multiples acteurs, que peut être mise en avant cette trilogie. Une belle initiative.
millas,restauration scolaire,udsis,nicolas nègre,hermeline malherbe,françoise bigotte,damienne beffar,régis vidal,liaison froide

30.11.2011

Conférence-débat

La communauté de paroisses du Ribéral reprend ses conférences "Aujourd'hui, écouter et entendre".

Ce vendredi, "Le retour du Christ... et la fin du monde ?" sera animé par le père Jean Marcheval, de 18 h 30 à 20 h, à la salle Saint-Jean, 19 rue J.-J.-Rousseau.