01.04.2013

Le bien nommé Truitathlon est relancé

millas, truitathlon, rené dibal, préfet, jean bonnet, fédération de la pêcheJean Bonnet et son fils se souviendront de leur sortie.(Photo par © D.R)

La prise d'un poisson hybride inquiète autant qu'elle intéresse la Fédé qui y voit un bel outil de promotion.

"Il a tiré fort, ce cochon !". Et il s'y connaît en la matière Jean Bonnet, fier comme au jour de sa première prise. Pourtant, ce pêcheur émérite qui arpente depuis plus d'un demi-siècle les berges de la Têt en a ramené des poissons, des pleines bourriches ! Mais un tel spécimen, jamais ! "Il était coriace et j'ai pensé à un carnassier, peut-être un black bass...".

Après 51 minutes de lutte acharnée, la surprise ne fut que plus grande pour Jeannot. Œil vif, écaille luisante, la bestiole sortie de l'eau à l'épuisette n'avait rien de bien impressionnante. Sauf à y regarder de plus près. Car ce sont bien des oreilles agressives que ce poisson arborait. Et quand la ligne a cédé, c'est le groin enfoui dans la terre que la bestiole a été rattrapée. "On aurait dit qu'il voulait creuser un trou ! Comme s'il cherchait une truffe...".

Une anomalie génétique qui, l'émotion passée, surprend à peine Jean Bonnet : "On a bien trouvé du cochon à la place de la viande de cheval dans des lasagnes au bœuf, alors ça, pourquoi pas ? Vous savez, tout est possible. Avec ces inondations, il aura suffi que du maïs transgénique se soit retrouvé dans le fleuve et voilà le résultat..."

Alerté, le préfet René Dibal a aussitôt dépêché les autorités sanitaires pour effectuer une batterie de tests. Trop tard. Il n'en restait pas une arête. "Pardi, on l'avait mangé. Juste grillé pour faire ressortir le fumet. Un régal !". Le mystère reste donc entier et la Fédération de pêche, après une ouverture de saison perturbée par les inondations, entend bien se servir du 'monstre de la Têt' pour promouvoir la discipline : "Après l'ouverture de la pêche à la truite, l'attractivité de la pêche se prolonge sur la Têt, se réjouit René Patau. En fait le débit soutenu actuel du fleuve permet de diversifier l'offre de pêche, une aubaine pour ce pêcheur en barque".

Un président qui s'attend à voir les cartes de pêche (*) se multiplier comme des petits pains et songe plus que jamais à relancer le Truitathlon, une compétition qui n'a jamais aussi bien porté son nom. Carpe Diem !

(*) Inscriptions sur internet : cartedepêche.fr Mi-truite, mi-truie.

31.03.2013

Réglez vos montres, on est à l'heure d'été!

millas, changement d'heure, ouest franceÀ 2 h 00 il sera 3 h 00, dans la nuit de samedi à dimanche. Photo Ouest-France/Thierry Creux ...

Réglez vos montres ! Nous avons changé d'heure cette nuit et adopté l'heure d'été, même si le froid polaire ne vous incite pas à y croire.

Le passage à l’heure d’été a eu précisément lieu à 2 h dans la nuit de samedi à dimanche, durant laquelle nous avons tous perdu une heure de sommeil. Le changement d’heure a pour but de faire correspondre au mieux les heures d’activité avec les heures d’ensoleillement, afin de limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel. Nous aurons donc 2 heures d’avance sur l’heure GMT jusqu’au 27 octobre prochain, date de retour à l’heure d’hiver. Selon les spécialistes, le passage à l'heure d'été serait davantage source de troubles. Pour ceux que cela angoisse, qui perdent l'appétit, voici quelques conseils pour bien appréhender ce changement d'heure.

Enfin, la meilleure solution pour rattrapper cette heure de sommeil en moins est de rester au lit, le froid vous y incite.

29.03.2013

Billes en tête

millas,billes julie,us millas,usap,marc billes,eric billesFace à Montpellier dimanche, les "sang et or" pourront compter sur le panache de Julie Billes. Dijon, vendredi 15 mars 2013. La deuxième période entre la France et l'Ecosse vient d'être engagée, et une certaine Julie Billes étonne et détonne dans la foulée par un essai d'une rare audace. Description : suite au coup de pied très haut de la Montpelliéraine et ancienne Usapiste Aurélie Bailon, l'ailière tricolore picore le cuir sur les têtes adverses, et se faufile autour d'une foret de jambes pour boucler sa course dans l'en but. Une concrétisation pleine de culot et de panache qui symbolise parfaitement l'état d'esprit qui habite la Millassoise. Parce qu'elle est comme ça Julie Billes… Jouant au rugby comme elle vit, toujours pied au plancher. Et ça ne date pas d'hier. Ça remonte même à loin, lorsqu'à cinq ans immergée dans la discipline autour de Marc, son père, ancien joueur de l'USM et Eric, actuel arrière des "rouge et noir", elle faisait tourner en bourrique tous les garçons dans la catégorie "premiers pas". Et le supplice allait durer. Jusqu'en minimes, comme seule fille isolée au beau milieu des mecs, avant de rallier les cadettes du feu USAT.

Plus proche du roseau que du Chêne

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts de la Canterrane. Et demain, l'aide soignante de la maison de retraite de Vinça qui fêtera ses vingt et un printemps, savoure sa troisième saison en Top 10. "Une année bizarre, souligne-t-elle. Une année qui a mal commencé avec une entorse du genou face à Lille, et à peine de retour j'enchaîne sur deux matches en club et avec l'équipe de France pour le Tournoi des VI Nations. Une malchance et enfin un vrai bonheur, un rêve de gosse qui s'est réalisé. Une sélection en équipe de France que j'avais comme objectif quand j'étais toute gamine…". Une récompense légitimée par de belles prestations en "sang et or", grâce à un travail colossal réalisé en amont lors des séances collectives, mais aussi individuelles sous les barres de fonte. Car si à ce jour encore son physique semble plus proche du roseau que du chêne, Julie Billes compense par une activité débordante, une nature incendiaire, insolente et téméraire. Même si elle confie qu'il lui reste du travail à faire pour progresser. "Sur ma technique, mon jeu au pied, ma vitesse, bref, sur tout…". Humilité, travail, remise en question, soit le trio indispensable vers un avenir gagnant. Et pas mal de rage aussi avant d'attaquer Montpellier dimanche à Roger-Ramis. "On a les moyens de l'emporter ! L'équipe est capable du meilleur comme du pire, mais on garde toujours comme ambition de remporter le titre. Ça commence par battre le MHRC !" Une perspective certes périlleuse mais pas impossible. Et l'USAP pourra compter sur la fougue et le talent de Julie Billes, pour s'y employer fermement. Julie Billes néo internationale de l'USAP.

25.03.2013

Du côté de Força Réal

19-Mars, tous recueillis. Répondant à l'invitation du maire, Damienne Beffara, et désormais en toute légalité les anciens combattants se sont rendus au monument aux Morts pour un hommage à toutes les victimes tombées en AFN. En tête de cortège, les drapeaux de la commune et de la Fnaca, initiatrice du projet en 1963. Après un instant de recueillement, la sonnerie aux Morts et l'hymne national, lectures ont été faites de l'ordre du jour du cessez-le-feu, du manifeste national de la Fnaca et enfin du message ministériel. La cérémonie s'achevait par un apéritif de l'amitié offert par la commune, au cours duquel Jean Guinard et Henry Sabardeil furent décorés. Félicitations aux nouveaux récipiendaires.

Conseil municipal. Le conseil municipal se réunira jeudi 28 mars, à 20 h 30, en mairie.

16.03.2013

A la fête de la "bunyette"

En prévision de la météo, la traditionnelle fête de la bunyette et de l'huile d'olive organisée demain par l'association des commerçants se déroulera en cas de beau temps sur la promenade sinon à la halle des sports. La paella sera servie le midi à la halle des sports. Pour réserver ou vous renseigner : 04 68 57 32 07.

15.03.2013

Le Carnaval a fait le plein

millas, carnaval, centre del mon, fashion week, trublionsLes enfants réunis à la halle des sports. PHOTO/© D.R

Déjà bien ancrées au village, les festivités ont trouvé une nouvelle ferveur pour le carnaval dimanche dernier. La foule était au rendez-vous. Les "Trublions" ont fait leur show et les princesses d'un jour ont été très remarquées, chacun arborant leurs plus beaux atours dans un défilé "fashion week" de circonstance. Était-ce dû au soleil printanier, laissant oublier les rigueurs du froid ou à un enthousiasme du public pour cette fête, un peu des deux sans doute, toujours est-il qu'en fin d'après-midi une véritable marée de nyn's remplissait complètement la halle des sports. D'ailleurs, cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu autant de monde déambulant tout sourire dans la salle. Le public a largement eu de quoi s'enthousiasmer et entamer d'épiques et inégales batailles à coup de confettis. Le spectacle et l'animation offerts par les clowns ont enthousiasmé le public et les enfants. On chantait, on tambourinait, on dansait et surtout, on riait beaucoup. Moment propice à se défouler et devenir le "centre del mon" un court après-midi. Quelle ambiance et tous, petits et grands, ont sans exception, emmené jusque dans leur lit, au moins un confetti.

14.03.2013

Un nouveau parcours de balade balisé

millas, charte intercommunale, canton, CDRP, balisage, fédération de pêche des P.-O., ASA du canal de millas, syndicat d'intitiativeDe bien belles promenades attendent le long de ce sentier. PHOTO/© D.R

Le CDRP (comité départemental de randonnée pédestre) a organisé, samedi 9 et dimanche 10 mars, un stage de balisage destiné à tous les marcheurs occasionnels, à tous les randonneurs expérimentés mais aussi aux institutions locales. Pour former les stagiaires, à l'art du balisage des sentiers de promenade et de randonnée (PR), le CDRP a choisi le nouveau sentier que la charte intercommunale du canton de Millas est en train d'aménager . Un parcours thématique consacré à la protection des milieux aquatiques. Pas moins de vingt stagiaires ont sillonné le parcours d'environ 9 km, longeant les lacs, puis les canaux de Millas et de Néfiach et revenant vers Millas par le centre ancien, où subsistent des vestiges d'anciens moulins à eau. D'ores et déjà les promeneurs découvrent le parcours proposé, en attendant que son aménagement soit finalisé, notamment par la mise en place de panneaux informatifs et de pupitres de lecture consacrés à la thématique de l'eau. Ces panneaux seront réalisés en partenariat avec la fédération de pêche des P.-O. ainsi qu'avec l'ASA du canal de Millas. Ainsi, la charte intercommunale du canton continue d'aménager de nouveaux sentiers pour le plaisir de tous. Des topo-guides des sentiers de randonnée, gratuits, sont à votre disposition au syndicat d'initiative de Millas, tél. 04 68 57 16 68. Rens. au 04 68 61 48 85.