14.08.2012

Retour fracassant d'Oukid

On ne l'avait plus vu en Roussillon depuis un moment, mais c'est bien Mohamed Oukid qui s'est imposé dans le fief d'Antoine Moréno.

millas, la panoramique, course à pied, mohamed oukid, hélène garcia, jogging santé millasRésultats

Le 17 km : 1. Mohamed Oukid 1h02'02'', 2. Habib Mosbah 1h03'21'', 3. Bertrand Istweire 1h07'18'', 4. Jean Marc Flinch 1h08'12'', 5. Julien Rebours 1h08'21'', 6. J Paul Bleses 1h08'52'', 7. Wilfried Biosca 1h09'44'', 8. Gilles Bracco 1h11'12'', 9. Michel Bessiere 1h11'24'', 10. Jean-Denis Maréchal 1h12'06'', 11. Francis Morales 1h12'24'', 12. Pascal Morisseau 1h13'47'', 13. Gilles Chioca 1h14'32'', 14. David Ardid 1h15'23'', 15. Pierrick Estevin 1h15'34'', 16. Benjamin Resseguier 1h15'36'', 17. Patrice Piquet 1h15'40'', 18. Jacky Paillard 1h15'56'', 19. Antoine Cenci 1h16'28'', 20. Philippe Paul-jacques 1h16'58'', 21. Mathieu Chevreuil 1h17'06'', 22. Damien Oton 1h17'57'', 23. Philippe Fernandes 1h18'07'', 24. Jean Luc Ducoroy 1h18'43'', 25. Jean Michel Garros 1h19'10'', 26. Damien Sarrasin 1h20'13'', 27. Bruno Mangin 1h20'23'', 28. Jerome Bonet 1h20'25'', 29. Thierry Mignot 1h20'27'', 30. Mickael Bonevide 1h20'31'', 31. Michel Guitart 1h20'34'', 32. Sofian Beloufa 1h20'40'', 33. Hélène Garcia-loubier 1h20'42'', 34. Aurelien Machado 1h20'56'', 35. Marion Lopez 1h21'47'', 36. Olivier Roldan 1h21'59'', 37. Alexandre Trani 1h22'29'', 38. Grégory Covain 1h22'36'', 39. David Rodriguez 1h22'46'', 40. Bernard Garces 1h22'58'', 41. Mathieu Juvany 1h23'37'', 42. Axel Lanneau 1h23'38'', 43. Julien Combaz 1h23'40'', 44. Nathalie Colom 1h23'50'', 45. Juana Okaz 1h23'50'', 46. Eddy Jourdain 1h23'51'', 47. JÉrome Horny 1h24'19'', 48. Sophie Boissont 1h24'35'', 49. David Hervoit 1h24'36'', 50. Guillaume Faure 1h24'41'', 51. Éric Ruiz 1h25'12'', 52. Yves Yemsi 1h25'39'', 53. Patrick Lacroix 1h25'48'', 54. Rolland Gras 1h26'22'', 55. Christian Merou 1h26'24'', 56. Didier Gaucher 1h26'32'', 57. Nicolas Bureau 1h26'46'', 58. Frederic Leon 1h27'41'', 59. Philippe Garros 1h27'48'', 60. Philippe Tassone 1h27'53'', 61. Michel Maurette 1h27'54'', 62. Emmanuel Sarther 1h28'17'', 63. Florian Jampy 1h28'19'', 64. Jean Baptiste Reig 1h28'31'', 65. Benoit Forgerit 1h28'34'', 66. Franck Chaudrel 1h28'36'', 67. Charles Folie Desjardins 1h28'49'', 68. Éric Batilliot 1h29'01'', 69. Olivier Rouffart 1h29'16'', 70. Alain Pouvesle 1h29'23'', 71. Daniel Seigner 1h29'32'', 72. Semir Belkhiri 1h29'47'', 73. FranÇois Fernandez 1h29'56'', 74. Francois Pastor Burgos 1h29'57'', 75. Herminio Rodriguez 1h29'58'', 76. Etienne Van Honacker 1h30'23'', 77. Christophe Herman 1h30'27'', 78. Thierry Dubois 1h30'28'', 79. Franck Poissonnier 1h30'30'', 80. Christophe Malpas 1h30'45'', 81. Pierre Grousset 1h30'58'', 82. Franck Benedetto 1h31'07'', 83. Daniel Vizern 1h31'12'', 84. Guillem Ronne 1h31'19'', 85. Gwénola Adam 1h31'30'', 86. Jean Pierre Vilardell 1h31'38'', 87. Jean Vix 1h31'56'', 88. Brice BarriÈre 1h32'10'', 89. Franck Des 1h32'18'', 90. Jean Ortiz 1h32'20'', 91. Jérémy Sensi 1h32'31'', 92. Jean Luc Pol 1h32'40'', 93. Sébastien Barcelo 1h32'45'', 94. Pascal Boisnard 1h33'23'', 95. Jérome Wink 1h33'25'', 96. Stéphanie Garrigues 1h34'01'', 97. Josepmaria Castells 1h34'23'', 98. Paul Juvany 1h34'29'', 99. Jean Marc Ligi 1h34'32'', 100. Laurent Ribelaygue 1h34'33'', 101. Mariagracia Coll 1h34'43'', 102. Guillem Miffre 1h34'55'', 103. Jean Noel Dorval 1h35'06'', 104. Frederic Salvat 1h35'10'', 105. Bruno Alexandre 1h35'12'', 106. Jean Pierre Saque 1h35'24'', 107. Bernard Balard 1h35'26'', 108. Guillaume Prunier 1h35'43'', 109. Jean Louis Lopez 1h35'45'', 110. Bruno Rouge 1h35'48'', 111. Michel Ferodet 1h35'49'', 112. Jean-Luc Pradel 1h35'53'', 113. FranÇois Horcas 1h35'59'', 114. Michel Pons 1h36'23'', 115. Yannick Tremel 1h36'37'', 116. Virginie Huraul 1h36'42'', 117. Romain Molinier 1h36'44'', 118. Éric Savine 1h36'48'', 119. Anthony Firon 1h36'51'', 120. Danielle Morisseau 1h36'55'', 121. Christian Tourneur 1h36'59'', 122. Wilfried Villalongue 1h37'28'', 123. Damien Dufour 1h37'29'', 124. Bruno Gorce 1h37'31'', 125. Elie Bastien 1h37'48'', 126. David Lemaire 1h37'49'', 127. Pierre Roson 1h37'57'', 128. Christophe Guardella 1h38'04'', 129. Marc Le Boulair 1h38'12'', 130. Thierry Gasparini 1h38'14'', 131. Benjamin Bonnevide 1h38'36'', 132. Maryse Tignères 1h38'51'', 133. Benjamin Cayro 1h39'04'', 134. Coralie Audry 1h39'22'', 135. Thierry Diot 1h39'30'', 136. Philippe Leonardo 1h39'40'', 137. Nicolas Charriot 1h39'49'', 138. David Brillant 1h39'53'', 139. Béatrice Sandrin 1h40'01'', 140. Jean Claude Sandrin 1h40'03'', 141. Laurent Caparros 1h40'17'', 142. Jacques Le Gall 1h40'22'', 143. Henri Brugeat 1h40'45'', 144. Alain Roig 1h40'47'', 145. Jean Claude De Simone 1h41'01'', 146. Alexis Yungbluth 1h41'15'', 147. Abdelkader Bouaziz 1h42'01'', 148. José Boissard 1h42'34'', 149. Stephane Hatton 1h42'35'', 150. David Bonfils 1h42'53'', 151. Xavier Soula 1h42'54'', 152. Stéphane Toillon 1h43'00'', 153. Éric Vidal 1h43'15'', 154. Christophe Teste 1h43'35'', 155. Roméro Sadurni 1h43'40'', 156. HervÉ MolinÉ 1h43'42'', 157. StÉphane Mazirat 1h43'45'', 158. Kevin Blanchard 1h43'52'', 159. Furhmann Isa 1h44'00'', 160. Gilles Lopez 1h44'06'', 161. Franck Chiron 1h44'08'', 162. Michael Salvador 1h44'16'', 163. Nicolas Artus 1h44'35'', 164. Richard Coupet 1h44'36'', 165. Raymond Tartrou 1h44'38'', 166. Sylvain Gourbal 1h45'15'', 167. FrÉdÉric Lempereur 1h45'17'', 168. Jean-Michel Castaillet 1h45'32'', 169. Charlotte Leroy 1h45'35'', 170. Ludovic Comes 1h45'36'', 171. Roger Estella 1h45'38'', 172. Vincent Morleghem 1h45'49'', 173. Philippe Chazelas 1h45'56'', 174. Thierry Besnard 1h46'05'', 175. Gabriel Bellet 1h46'27'', 176. Gilbert Foinel 1h46'29'', 177. Jean Pierre De Marcos 1h46'33'', 178. Serge Dabazach 1h46'37'', 179. Pascal Gageot 1h46'39'', 180. Florence Ronne 1h46'42'', 181. Guillaume Punzano 1h46'46'', 182. Philippe Harmonic 1h46'50'', 183. Claude Penot 1h46'53'', 184. Marina Sola 1h46'57'', 185. Williams Leon, 1h47'24'', 186. Christelle Yvars Bornot 1h47'25'', 187. Jean Charles Boissont 1h48'21'', 188. Bernard Becker 1h48'35'', 189. Bruno Verzotti 1h48'51'', 190. Claudine Martinez 1h49'05'', 191. Éric Grosjean 1h49'07'', 192. Daniel Foltran 1h49'23'', 193. Anne Boyer 1h49'25'', 194. Nicolas Manas 1h49'31'', 195. Carole Martinez 1h49'40'', 196. Monique Loquet 1h49'42'', 197. Robert Piquet 1h49'57'', 198. Muriel Derousseaux 1h50'08'', 199. Guy Bernard 1h50'28'', 200. Fabrice Pichault 1h50'31'', 201. Sebatien Macabiau 1h50'39'', 202. Évelyne Courdonniere 1h50'53'', 203. Nicolas Serret 1h50'55'', 204. Brigitte Malet 1h51'05'', 205. Serge Meunier 1h51'06'', 206. Jean Louis Moles 1h51'08'', 207. Paul Girone 1h51'29'', 208. Patrice Sibieude 1h51'31'', 209. Gilles Courty 1h51'33'', 210. Francis Bouvier 1h51'47'', 211. RenÉ Baltazar 1h51'59'', 212. Philip Rostance 1h52'07'', 213. Marc Garrigue 1h52'11'', 214. Anne Claire Yemsi 1h52'18'', 215. Olivier Martin 1h52'27'', 216. Alexandre Tassard 1h52'30'', 217. Nicole Tichadou 1h52'51'', 218. Bernard De La Osa 1h52'53'', 219. Jonathan Doutres 1h53'10'', 220. Guillaume Lucquet 1h53'11'', 221. Charles Dutertre 1h53'18'', 222. Philippe Salvat 1h53'23'', 223. Sandra Bosca 1h53'29'', 224. Maeva Jacques 1h54'05'', 225. Jean Farines 1h54'06'', 226. Gilles Quinet 1h54'07'', 227. Éric Duforn 1h54'08'', 228. Jean Pierre Bourjac 1h54'10'', 229. Delphine Mahdi 1h54'11'', 230. Pascal Pierrain 1h54'15'', 231. Pierre Galy 1h54'20'', 232. Christophe Payrou 1h54'47'', 233. Herminio Olmo 1h54'49'', 234. Eric Vallon 1h54'55'', 235. Véronique Beauvais 1h55'26'', 236. Claude Dupont 1h55'28'', 237. Elisabeth Mesnage 1h55'30'', 238. Hugo Trempont 1h55'31'', 239. Joseph Albuixech 1h56'22'', 240. Jean-Pierre Grivel 1h57'07'', 241. Catherine Segut 1h57'12'', 242. Carine Sendra 1h57'13'', 243. Arnaud Humbert-droz 1h57'42'', 244. Patricia Penas 1h57'47'', 245. Lionel Milot 1h57'51'', 246. Katia Yungbluth 1h58'16'', 247. GÉrard Danquechin Dorval 1h58'18'', 248. Roberto Franquesa 1h58'34'', 249. Lionel Bureau 1h58'42'', 250. Jean Philippe Allain 1h58'52'', 251. Jean Luc Planes 1h58'55'', 252. Jean Louis Maubaret 1h59'04'', 253. Emma Margalef 1h59'14'', 254. Didier Casenobe 1h59'15'', 255. 1h59'17'', 256. Pascal Jeanmart 1h59'31'', 257. Christiane Carca 2h00'25'', 258. Sandra De Marcos 2h00'39'', 259. Jean FranÇois Mercier 2h01'25'', 260. Daniel Cattant 2h01'27'', 261. Gilles Rigaill 2h02'00'', 262. Christine Rigaill 2h02'19'', 263. Amir Malekzaoeh 2h02'40'', 264. Sophie Defrance 2h03'22'', 265. Élodie Lopez 2h04'00'', 266. CÉline Virion 2h04'35'', 267. Laure Rabadan 2h05'11'', 268. Christophe Rabadan 2h05'12'', 269. Jean, Boucabelle 2h05'38'', 270. Olivier Salvador 2h05'39'', 271. Marie Luce Mercier 2h06'03'', 272. Christine Olivet 2h06'04'', 273. Nicole Galvès 2h06'31'', 274. Jean Pascal Sastourné 2h07'52'', 275. Murielle Mercier 2h08'43'', 276. Maire JosÉe Cazes 2h11'51'', 277. Fabrice Tignères 2h12'11'', 278. Jean Louis Huesca 2h12'12'', 279. Yann Lardenois 2h12'51'', 280. Gérard Artus 2h13'01'', 281. Jean Michel Riviere 2h16'44'', 282. Johan Buyens 2h16'55'', 283. Béatrice Deblander 2h18'45''

13.08.2012

Le 14 août, veillée mariale à Notre Dame de Força Real

millas, notre dame de forca real, mgr André Marceau, évêque, paroissesA 21 h 30 aura lieu la traditionnelle procession.

Depuis plusieurs années, l'Association Notre Dame de Força Réal organise cette veillée. Cette cérémonie sera célébrée par l'évèque Mgr André Marceau. A l'issue le verre de l'amitié sera offert à tous. Puis, un repas champêtre, tiré du sac, réunira tous les participants.

Notre Dame de Força Réal sera portée en procession de la chapelle au parking du haut. Tous les fidèles de la communauté des paroisses Jean-Paul II, fidèles des alentours et vacanciers sont cordialement invités. (Se munir d'une lampe de poche).

De Caracas à Millas, Castañeda apprend le métier de matador

millas,corrida,fabio castañeda,jimenez,javier jimenez,moreno silva,taureauxFabio Castañeda rarement été à son avantage hier à Millas.

C'est un torero de peu. De peu d'expérience, de peu de métier, de peu de technique. Mais de beaucoup de kilomètres. Un jeune homme venu de son Venezuela natal se construire un destin en France et en Espagne. Brun et solide, Fabio Castañeda apprend. Il voyage en classe toro, mais version low-cost. Loin des grandes arènes et des triomphes annoncés. Il se coltine ces petites plazas où il y a plus à perdre qu'à rêver. "C'est un novillero baroque", présente Bernard Lopez, indéfectible monsieur corrida à Millas depuis près de 30 ans.

Malgré la Tramontane, pire ennemi des matadors, et face à des Moreno Silva inégaux, faibles pour les trois premiers, complexes et avisés ensuite, Castañeda a tenté de faire le métier hier dans une arène pleine aux deux tiers. A sa façon : généreuse, mais brouillonne.

L'oreille de Jimenez

"On voit qu'il manque d'expérience. Il s'expose inutilement. Il a manqué son second novillo (le dernier de la journée), alors qu'il offrait tout pour triompher. A l'image de cette pique vraiment spectaculaire", juge André Viard, le chroniqueur taurin. "Il ne sait pas tuer. Mais, il est courageux. Et puis, ils sont rares aujourd'hui, les novilleros qui banderillent".

Fabio l'a fait, et bien fait, hier. Ce furent les seuls moments où la musique l'accompagna. Où le rose et or de son costume recevaient un brin de lumière. Castañeda apprend ce qui ne sera peut-être jamais son métier : matador.

millas,corrida,fabio castañeda,jimenez,javier jimenez,moreno silva,taureauxL'Andalou Javier Jimenez devrait lui rapidement franchir le pas. Intelligent, posé, plutôt élégant de ses naturelles, il a coupé la seule oreille de la tarde à son premier. Aurait même pu doubler la mise ensuite, mais, il bousilla sa mise à mort.

millas,corrida,fabio castañeda,jimenez,javier jimenez,moreno silva,taureauxLe Mexicain Sergio Flores prend son alternative dans trois semaines. Donc, hier, il n'a pris aucun risque, aucune initiative. Il a traversé Millas sans daigner s'y arrêter. Dans son coin, Fafio Castañeda ne comprenait guère. A Caracas comme à Millas, lui ne galvaude rien. C'est son prix à payer pour espérer encore. Thierry Bouldoire

12.08.2012

Feria : Aujourd'hui le toro est roi

La ville s'apprête à vivre aujourd'hui sa dernière journée de fête. Les arènes en sont évidemment le centre. on y célèbre le culte du Dieu Taureau.

La fête bat son plein avec ses animations et continue aujourd'hui avec une grandiose novillada intégrale
millas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedamillas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedamillas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedamillas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedaÀ Millas, on ne se prend pas au sérieux. C'est connu. Et reconnu. Et ça fait du bien, de prendre l'air, le temps d'une feria, surtout comme hier quand le soleil est là, chauffe la foule, réchauffe le moral. Bref, quand tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ce qui devrait favoriser la fréquentation des arènes et des rues. Subtil mélange entre traditions catalanes et festives, rendez-vous populaire, royaume du pastis et de la sangria, des bodegas populaires et des expositions, la feria se vit de mille manières. C’est ainsi que jeudi, on lançait quatre jours de fête, que l’on distribuait les « poutous » au rythme des bandas. Oui, c'est comme ça, ici. L'on festoie et puis voilà.
 

Feria. Si ce mot aux cinq lettres magiques pour les amateurs de taureaux, de catalinité et de joie, éveille un sentiment irrépressible de fête, de rencontre et de partage, il porte en lui un secret : celui de la vérité d'un genre, issue d'une adéquation avec le public spécifique au lieu et aux gens qui l'habitent. Entre expositions, animations, bandas, soirée mousse, musique et bien sûr, le dieu Toro, la feria de Millas bat son plein. La ville de Millas s'apprête à vivre aujourd’hui sa dernière journée de fête. Les arènes en sont évidemment le centre. On y célèbre le culte du dieu taureau.
 

La soirée d'hier était énorme mais aujourd'hui, le couvert est remis avec toujours la feria du Livre de 10h à 12h ; la grande messe en catalan à l'église Sainte-Eulalie avec la participation du  fanal de Sant vicens et les Colles des Gegants suivi du Grand défilé de la Feria avec 8 colles accompagnés par les gardians de la manade Berthaut et les bandas suivi d'un apéritif monstre à la Font del Rey ; suivi d'un record à battre, dans un Paquito géant à la Font del Rei.
 

A l'école maternelle repas traditionnel (toro à la broche). Après, le toro est roi avec le lâcher de toros-abrivado dans les rues, avant l'évènement à 18h aux arènes, grandiose novillada intégrale, avec 6 novillos (toros) de la célèbre ganadaria Moreno de Silva de Séville pour les vaillants novilleros, Sergio Flores (Mexique), Javier Jiménez (Séville) et Fabio Castañeda (Venezuela). Vous pouvez également vous divertir avec le spectacle folklorique catalan du groupe Or i Grana dès 16 h 30, juste avant le bal retro avec l’orchestre Domino à 18 h 30. Avant de conclure en « fanfare » avec le ball dels diables i correfoc, un déluge de feux et le bruit assourdissant des percussions dans les rues de la cité. Mais évidemment, c'est le soir que la fête prend toute sa dimension. Dès la nuit venue, les fêtards prennent d'assaut les bodegas animées par le groupe Système sans Interdit, DJ Tito et Mega dance floor DJ Obsession.

Pour le reste, ces journées furent savoureuses comme cette dernière devrait l'être. Un monde fou, des amis qui se retrouvent, sans prise de tête, sans a priori. Tout simplement.

10.08.2012

La feria bat son plein et la fête continue !

Débutée hier, la feria de Millas sontinue ce soir avec notamment l'inter-canton.

millas, feria, inter-canton, concours de pétanque, batllada, mil-lenària, jeux olympiques, nit de la salsa, cubano timbalayemillas, feria, inter-canton, concours de pétanque, batllada, mil-lenària, jeux olympiques, nit de la salsa, cubano timbalayemillas, feria, inter-canton, concours de pétanque, batllada, mil-lenària, jeux olympiques, nit de la salsa, cubano timbalayemillas, feria, inter-canton, concours de pétanque, batllada, mil-lenària, jeux olympiques, nit de la salsa, cubano timbalayeLa feria est partie sur de bonnes bases hier, mais les choses sérieuses débhutent vraiment aujourd'hui avec l'inter-canton sur le thème des JO.

Hier, c’était la mise en bouche, aujourd’hui, les choses s’étoffent à la feria avec le grand concours de pétanque (14h), une Batllada de sardanes au podium central avec la cobla « Mil-lenària » suivi d’une aubade apéritive avec les bandas. Ce soir , ce sera l’inter-canton, où les rivalités de clochers disparaissent pour laisser la place à des jeux taurins opposant huit cités sur le thème des « Jeux Olympiques". Que le meilleur gagne.

Nouveauté cette année,  la « nit de la salsa », à l’espace bodéga de la font del rei, avec initiation à la salsa avec les professeurs Cubano, Fanny et Willy avant d’écouter le concert de Salsa avec le groupe Cubano Timbalaye (23 h 30)

Et rebelote, demain samedi, la fête continuera avec l'ouverture de la Feria du livre à 11 h, de la Feria des enfants, avec le traditionnel lâcher de toros ou abrivado qui mettra le courage des jeunes à l'épreuve dans les rues de la ville et le soir, la 16e Trobada Castellera avec 3 "colles" participantes pour construire des tours humaines, les apéritifs concert à la Font del Rei, vous pourrez vous restaurer en goûtant la gigantesque paella préparée par les Noïs de Força Réal dans la cour de l'école maternelle tout en contemplant le grand concert du groupe "Al Chemist" dans son "Catalunya Tour" suivi du fabuleux show dansant de l’orchestre Cocktail de nuit » avant de terminer la nuit dans les bodegas. De quoi ravir tous les amateurs de fête populaire.

08.08.2012

Un cocktail aux trois saveurs à la feria de Millas

Dès demain, c'est le début de quatre jours de fête.

millas, feria, cocktail, festayre, abrivado, salsa, cocktail de nuit, drac de foc, percussions du riberal, la panoramique, les canaillous, chevalissimo tour 2012 ballada de sardanes, cobla mil-lenària, inter canton, francis wolff, abrivado manade berthhaut, paella, noïs de Força réal, al chemist, colles de geganters, messe en catalan, paquito géan, font del rei, novillada, ganaderia, moreno de silva, sergio flores, javier jimenez, fabio Castañeda, ball des diables i correfoc.Quatre jours de folie en perspective du côté de Millas. Photos G.M.

Le rendez-vous est pris depuis longtemps. Ce sera le temps de la fête, le temps de la feria, de sa liesse, de ses grands moments d’amitié, de retrouvailles et de partage. Grâce à son cocktail novillada-fiesta-bodegas, la feria est devenue le point de convergence de tous les festayres.

Coup d'envoi demain

La ville s'apprête à vivre demain sa première nuit de fête. Mais en attendant, la feria 2012 va démarrer "au pas de course" avec la course pédestre La Panoramique (à 19h) suivie de la cérémonie des foulards (à 22h) qui lancera les festivités organisées par le Comité d'animations culturelles de la ville. Ouverture avec une tronada monstre (à 22h15) suivi du défilé du « Drac de Foc » au rythme des percussions du Ribéral, accompagné par la banda les canaillous dans les rues avant l’ouverture des Bodégas à 22h30. Aux arènes, la beauté du cheval sera mise en avant avec le nouveau spectacle Chevalissimo Tour 2012.

Pétanque vendredi

Après cette mise en bouche suivra vendredi le grand concours de pétanque (14h), une Batllada de sardanes au podium central avec la cobla « Mil-lenària » suivi d’une aubade et apéritif avec les bandas et dès 21h30 l’inter canton « Olympique » aux arènes (jeux taurins opposant 8 villages). Dès 22h30, débutera la « nit de la salsa » à la Font del rei avec initiation par Fanny et Willy (professeurs) à la danse suivi d’un concert avec le groupe Cubano Timbalaye.

Féria du livre samedi

Le Samedi, les enfants ne seront pas oubliés au parc municipal pour leur propre féria de 10 h30 à 15 h 30. Dès 11 h, ouverture de la Feria du Livre avec la remise du prix feria 2012 à Francis Wolff (18 h). Dès 16h, le toro sera à l’honneur avec un lâcher de toros (Abrivado) dans les rues de la ville, idem le soir (21h30) par la manade Berthaut, vous serez admiratifs devant les participants qui construiront devant vous des tours humaines, après l’apéritif concert, vous pourrez le soir vous restaurer dans la cour de l’école maternelle avec la gigantesque pælla préparée par les Noïs de Força Réal (rugby) et animée par les bandas suivis du concert des « Al Chemist » au podium central (à 22h).

Ensuite vous aurez le choix entre déambuler de bodegas en bodegas ou d’assister, dès 22h30 à  l’un des meilleurs orchestre de France Coktail de nuit qui vous présentera son show, tout ceci sur un rythme d’enfer et une passion pour la fête.

Dimanche en famille

Dimanche réservé à toute la famille, avec la grande messe en Catalan,  défilé de 8 Colles de Geganters, apéritif monstre à la font del rei, paquito géant, repas champêtre : toro à la broche, et surtout dans cette ville taurine la Grandiose Novillada intégrale : 6 novillos toros de la ganaderia Moreno de Silva pour les vaillants novilleros sergio Flores, javier jiménez et Fabio Castañeda. Et avant le final musical dans les bodégas, grand spectacle pyrotechnique avec le « Ball des diables i correfoc », un déluge de feux et le bruit assourdissant des percussions dans les rues du centre-ville.millas,feria,cocktail,festayre,abrivado,salsa,cocktail de nuit,drac de foc,percussions du riberal,la panoramique,les canaillous,chevalissimo tour 2012 ballada de sardanes,cobla mil-lenària,inter canton,francis wolff,abrivado manade berthhaut,paella,noïs de força réal,al chemist,colles de geganters,messe en catalan,paquito géan,font del rei,novillada,ganaderia,moreno de silva,sergio flores,javier jimenez,fabio castañeda,ball des diables i correfoc.millas,feria,cocktail,festayre,abrivado,salsa,cocktail de nuit,drac de foc,percussions du riberal,la panoramique,les canaillous,chevalissimo tour 2012 ballada de sardanes,cobla mil-lenària,inter canton,francis wolff,abrivado manade berthhaut,paella,noïs de força réal,al chemist,colles de geganters,messe en catalan,paquito géan,font del rei,novillada,ganaderia,moreno de silva,sergio flores,javier jimenez,fabio castañeda,ball des diables i correfoc.millas,feria,cocktail,festayre,abrivado,salsa,cocktail de nuit,drac de foc,percussions du riberal,la panoramique,les canaillous,chevalissimo tour 2012 ballada de sardanes,cobla mil-lenària,inter canton,francis wolff,abrivado manade berthhaut,paella,noïs de força réal,al chemist,colles de geganters,messe en catalan,paquito géan,font del rei,novillada,ganaderia,moreno de silva,sergio flores,javier jimenez,fabio castañeda,ball des diables i correfoc.millas,feria,cocktail,festayre,abrivado,salsa,cocktail de nuit,drac de foc,percussions du riberal,la panoramique,les canaillous,chevalissimo tour 2012 ballada de sardanes,cobla mil-lenària,inter canton,francis wolff,abrivado manade berthhaut,paella,noïs de força réal,al chemist,colles de geganters,messe en catalan,paquito géan,font del rei,novillada,ganaderia,moreno de silva,sergio flores,javier jimenez,fabio castañeda,ball des diables i correfoc.
millas,feria,cocktail,festayre,abrivado,salsa,cocktail de nuit,drac de foc,percussions du riberal,la panoramique,les canaillous,chevalissimo tour 2012 ballada de sardanes,cobla mil-lenària,inter canton,francis wolff,abrivado manade berthhaut,paella,noïs de força réal,al chemist,colles de geganters,messe en catalan,paquito géan,font del rei,novillada,ganaderia,moreno de silva,sergio flores,javier jimenez,fabio castañeda,ball des diables i correfoc.

07.08.2012

La Feria s'annonce

Tout est prêt pour la Feria qui mettra le feu dès ce jeudi jusqu'à dimanche, Fête taurine, traditions, tout sera l'occasion de festoyer.

millas,féria,présentation,bernard lopez,christian bourquin,hermeline malherbe,segolene neuville,damienne beffaraLes aficionados déjà nombreux sont venus au Palais des rois de Majorque entendre le programme donné par Bernard Lopez.
 
En avant-première, mercredi dernier en soirée, avait lieu la traditionnelle présentation de la Feria, au Palais des rois de Majorque. Un premier rituel, prélude aux nombreuses manifestations de rues, festives, populaires, gratuites et ouvertes à tous. Bernard Lopez, "l'homme clé", en présence de nombreux élus dont Damienne Beffara maire, Hermeline Malherbe présidente du conseil général, Ségolène Neuville députée et Christian Bourquin sénateur et président de la Région, présenta l'impressionnant programme d'animations totalement gratuites offertes à tous publics, à tous les âges, à toutes les générations de festayres qui auront plaisir à déambuler dans les rues et placettes de la ville du jeudi 9 au dimanche 12 août.

Quatre jours de magie 

Le jeudi pour s'échauffer ce sera la course "La Panoramique". Le public vibrera au son des sabots des chevaux et des toros pendant les abrivados, découvrira Francis Wolff pour la remise du prix de la "Feria du livre", admirera les castellers, les correfocs sans oublier la messe en catalan et dans la cité taurine la Novillada de dimanche avec en tête d'affiche Sergio Flores, Javier Jiménez et Babio Castaeda et les toros la ganaderia Moreno Silvia. Un gage de sérieux qui devrait satisfaire les aficionados.

Autour des coutumes et traditions, des musiques vivantes, la fête investit la ville, s'insinue dans les ruelles, se faufile à l'ombre de l'église et des platanes, parcourt les placettes pour s'évanouir le long des rues étroites dans un panache de rires et de chants... Il ne reste plus qu'a enfiler sa tenue de festayre, chausser de bonnes vigatanes, afficher son plus grand sourire pour vivre dès ce jeudi le coup d'envoi des quatre journées et nuits de liesse populaire.

Feria-Presentation-073.jpgFeria-Presentation-016.jpgFeria-Presentation-027.jpg