14.12.2012

Loto du club des Seniors

Prochain loto mardi 18 décembre dès 14 h à la Maison du parc, suivi du traditionnel goûter de Noël.

07.12.2012

"Los Catalan's", acteurs d'un film de Souccarat

millas,andré souccarat,la paya,los catalansLors du tournage du film « La Paya » par André Souccarat sur la commune de Millas, une scène a retenue l'attention sur le parvis de la mairie. Le jeune groupe, Los Catalan's, avait été retenu pour jouer avec la chanteuse La Paya et un couple de danseurs, dans le prochain film d'A. Souccarat sur la communauté gitane. Un bel hommage pour ce groupe qui espère monter un jour sur les marches du succès. A suivre...millas,andré souccarat,la paya,los catalans

Un week-end de fête pour la Sainte-Eulalie

millas, sainte eulalie, cabaret, Éden, batllada de sardanes, cobla, tres ventsOrganisé par le comité d'animations culturelles et la commune de Millas, la fête de la Sainte-Eulalie se déroulera les samedi 8 et dimanche 9 décembre au centre socioculturel (entrée libre). Au programme, pour les Aînés, le samedi à partir de 15 h 00, un cabaret-spectacle avec l'orchestre Éden. Dimanche, l'après-midi, à partir de 15 h 00, Batllada de sardanes avec la cobla Tres Vents, réputée pour son anticonformisme endiablée interprétant le répertoire traditionnel avec exigence. Un beau moment pour les sadarnistes en perspective.millas, sainte eulalie, cabaret, Éden, batllada de sardanes, cobla, tres vents

02.11.2012

AOC en concert, les photos ! Cliquez...

14.09.2012

"Deux Catalans au Tonkin" bientôt sur grand écran

millas,jean-claude gendreClaude Gendre verra bientôt son histoire familiale portée au cinéma.

"Deux Catalans au Tonkin" est l'histoire insolite de deux Millassois de la famille Gendre : le grand-père Jean et son petit-fils Claude.

Le premier, né en 1886 au village, engagé volontaire au 10e Régiment d'infanterie coloniale au Tonkin, blessé en 1909 au combat de Dong-Dang, sera un an plus tard, décoré Chevalier de l'ordre du Dragon de l'Annam. La particularité de cette histoire, c'est que Jean Gendre, ne voulait plus réintégrer son pays natal : la France. Qu'est-ce qui retenait le Millassois, pourtant amoureux de la terre catalane ? En 2001, son petit-fils, l'ingénieur Claude Gendre fait des recherches aux archives pour retrouver les éléments touchant le long séjour de son grand-père au Tonkin. Le 11 février 2002, le petit-fils s'envole pour Hanoï. Commence le long, passionnant, et mystérieux chemin que Claude Gendre va découvrir en marchant sur les traces de son grand-père. Un film à venir, mais surtout une histoire qui enrichira la mémoire millassoise, réalisé par André Souccarat.

Le tournage a débuté en 2008 et se terminera par le mariage du petit-fils avec une Vietnamienne le mois prochain à Ille-sur-Têt. Il sortira normalement pour les fêtes locales de la Sainte-Eulalie début décembre. Une séance pour le public millassois est d'ores et déjà prévue en décembre.

29.08.2012

Francis Wolff « La corrida, une philosophie, un art »

millas,francis wolff,cml,philosophie de la corrida,l'appel de sévilleC'était déjà la saison 14 de la Feria du livre organisée par le comité d'organisation de la Feria de Millas et le CML (Centre Méditerranéen de Littérature). Et pour cet événement, c'était l'occasion de découvrir Francis Wolff.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Francis Wolff est professeur de philosophie, normalien, agrégé, docteur d'Etat, et qui plus est, aficionado homologué. Il est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages de référence, et notamment de l'incontournable "Philosophie de la corrida" (Fayard, 2007), qui a fait date pour tous les aficionados. Best-seller ce qui a valu l'honneur à Francis Wolff d'être invité à prononcer le discours inaugural (pregón) de la feria de Séville 2010 : l'Appel de Séville (Au diable vauvert 2011). Ainsi que d'autres ouvrages reconnus aux PUF (Socrate, Dire le monde, Aristote et la politique). L'occasion pour cet aficionado de livrer un bref et lyrique hommage philosophique à la tauromachie. "La corrida est moins qu'un art parce qu'elle semble échouer à produire une vraie représentation, vouée qu'elle est à la présentation du vrai : un vrai danger, une blessure béante, la mort".

Mais, pour la même raison, la corrida est plus qu'un art

"C'est la culture humaine même. Ce n'est pas, comme l'opéra, un art total, c'est une culture totale, parce qu'en elle fusionnent toutes les autres pratiques culturelles".

La corrida a inspiré les plus grands artistes et nombre de théoriciens. Mais nul, à ce jour, ne s'était aventuré à philosopher sur elle. C'est le défi qu'a relevé Francis Wolff. A le lire, on comprend que la corrida est un magnifique objet de pensée.

Sous la plume jubilatoire de Francis Wolff, on découvre ce que Socrate pensait de la tauromachie, que Belmonte peut être comparé à Stravinsky, comment Paco Ojeda et José Tomàs fondent une éthique de la liberté et pourquoi Sébastien Castella est un virtuose de l'impassible.millas,francis wolff,cml,philosophie de la corrida,l'appel de séville

24.08.2012

Lectures taurines en présence de julien lescarret

millas, julien lescarret, lettres taurines, feria du livrePour sa dixième saison de matador de toros, qui sera aussi sa despedida, le torero landais Julien Lescarret retrace son parcours, en photos, images et mots dans un livre qu'il a présenté et dédicacé : Au risque de soi ( (Editions Au diable vauvert ) lors des lectures taurines de la Feria de Millas. Julien Lescarret retrace son itinéraire par le texte et l'image au rythme des rencontres personnelles et artistiques qui ont jalonné son apprentissage et sa carrière, traçant le portrait d'un jeune homme étonnant, et celui d'une culture. Un ouvrage remarquable à l'image de la personnalité originale d'un torero dont les capes arborent la devise Carpe diem, porté par l'aficion du Sud-Ouest, et qui a croisé et inspiré nombre d'artistes. Il a ainsi invité ses amis photographes, plasticiens, écrivains à accompagner de leur regard ce chemin. Mais le maestro livre ici réflexions, pensées, correspondances, poèmes ou nouvelles, morceaux d'un texte plus intime écrit au fil des temporadas jusqu'à la veille de la dernière saison qui va s'ouvrir. Et petit à petit, torée la plume.