20.05.2013

Coup de cœur pour "Les Canaillous"

millas, bandas, les canaillous, condom, coup de coeurL'équipe des "Canaillous" à Condom. PHOTO/© D.R

Les cuivres ont soufflé les 40 bougies du Festival de bandas de Condom. Le festival gersois est devenu au fil des ans la vitrine de la musique du Sud-Ouest. Une musique populaire, interprétée par une bande de copains de toutes générations, musiciens amateurs, et autrefois cantonnée à l'animation des fêtes de village, des rencontres taurines ou des matches de rugby. Condom, c'est la fête de musiciens en partage avec les festayres.

"Déjà une récompense"

"On vient d'abord pour se faire plaisir, mais Condom est un formidable moteur pour progresser musicalement", raconte un aficionado. A l'occasion de son 40e anniversaire, le Festival de bandas a créé un nouveau prix réservé aux bandas plus modestes en nombre de musiciens en guise d'encouragements. Ce prix spécial du jury a été décerné aux Canaillous de Millas dont c'était leur seconde participation. Les Catalans ont ramené le trophée "coup de cœur" attribué par le jury du festival. Il faut dire qu'ils ont été bien aidés par leurs supporters qui ont fait le déplacement et ont donné de la voix. Les festayres de Condom n'avaient pas entendu ces musiciens catalans depuis 2006. La banda de Millas, présente dans la plupart des ferias de Languedoc-Roussillon, était alors venue découvrir les ensembles du Sud-Ouest. Depuis, les vingt musiciens ont travaillé dur pour rivaliser avec les meilleurs du genre. "Être sélectionné pour participer à Condom est déjà une récompense", confiait leur chef Bernard Lopez. Leur prestation a séduit le jury qui leur a attribué le "coup de cœur". Un événement qui apporte une notoriété internationale, grâce aux Canaillous, à cette musique emblématique de la fête.millas,bandas,les canaillous,condom,coup de coeur

19.05.2013

Remise de passeports

millas, passeport, damienne beffara,majoritéUne nouvelle étape pour les jeunes de la commune. PHOTO/© D.R

A dix-huit ans, on passe un nouveau cap. On accède à la vie civile et politique, la majorité est synonyme de responsabilité. La ville marque ce passage en leur offrant un passeport. Ces jeunes promus ont reçu des mains du maire Damienne Beffara, entourée du conseil municipal, la précieuse clé pour une nouvelle étape de leur vie. Un pot de l'amitié a clôturé la cérémonie.

18.05.2013

Les pompiers à l'honneur

millas,damienne beffara,escalle nicolas,raynal florian,pompier,code 2,caporal,christophe oliveC'est en présence de Damienne Beffara, maire, entourée du conseil municipal, que plusieurs pompiers ont été récompensés. Aussi c'est avec mérite et devant un nombreux public qu'ils ont reçu leur prix de Christophe Olive, chef du centre de secours de Millas. Formation : Code 2, Escalle Nicolas. Grade : caporal, Raynal Florian. PHOTO/© D.R

17.05.2013

C'était "poulet gambas" pour l'Amicale de l'USM XV

millas, amicale, us millas, Aînés, patricia ribes, danielle berdaguer, georges avino, jean guinard, olivier forcadellDe gauche à droite, Patricia Ribes, trésorière, Danielle Berdaguer, secrétaire, Georges Avino, bureau, Jean Guinard, président, Olivier Forcadell, bureau. PHOTO/© D.R

Pour créer une dynamique, l'Amicale des amis de l'US Millas XV avait organisé dernièrement, à l'occasion de la finale du championnat de Roussillon opposant l'US Millas à la Côte Vermeille, un repas "poulet gambas". Le tout dans une ambiance festive et conviviale avec nombre d'anciens qui avaient répondu présent. L'association, créée sous l'impulsion d'anciens joueurs, mène également des actions en direction de l'US Millas, son club fétiche. Son but est d'aider le club en finançant des équipements pour toutes les sections (de l'école de rugby aux seniors). Cela a été le moment de faire le bilan de l'année passé et de l'avenir en préparant le prochain repas annuel. Ce rassemblement a permis aux anciens de basculer dans le passé. Une amicale qui fait preuve d'une belle vitalité avec beaucoup d'idées en tête à concrétiser ou à mener à bien. Un repas bercé par d'innombrables souvenirs et beaucoup de rires. A ce jour, l'Amicale des amis de l'US Millas compte plus de cent adhérents. Preuve que les "aînés" essaiment, tout en gardant un œil bienveillant sur leur club d'origine. Si vous aussi avez fait partie du rugby "rouge et noir" ou simple aficionado, vous serez les bienvenus au sein de l'amicale. Pour vous inscrire, contacter des membres du bureau Patricia, Tél. 06 24 02 12 78 ; Gilles Tél. 06 64 04 45 65 ; Olivier, Tél. 06 70 48 86 65.

15.05.2013

Double récompense pour le moulin à huile "La Catalane"

millas, la catalane, oivière fruité mûr, draguigna, brignoles, esprit de garrigueLe directeur a reçu les distinctions pour son huile.

Le moulin a huile «  La Catalane » a obtenu unr médaille d'Argent pour son huile « Olivière – fruité mûr », au concours national des huiles d'olives de Draguignan dernièrement. Dans la foulée, au concours International de Brignoles, "La Catalane" obtient la médaille de Bronze pour son huile « Esprit de Garrigue » fruité mûr. Ces distinctions honorent les oléiculteurs qui apportent la matière première : les olives ; ainsi que le Moulin à huile départemental et son personnel pour leur savoir faire. En espérant que d’autres récompenses viendront se rajouter à celles-ci afin d’encourager la nouvelle équipe du conseil d’administration qui ne ménage pas son temps. Ces huiles sont  le résultat d’une sélection rigoureuse lors des apports des fruits au moulin.

13.05.2013

La "Casa de la Pesca" a son emblème

Le "Pêcheur", oeuvre d'une équipe de ferroniers, trône désormais devant la maison de la pêche. Une sculpture déjà très admirée.

millas, ferronnerie catalane, le pêcheur, casa de la PescaDu savoir-faire et de savants calculs ont permis à l'œuvre de prendre corps. PHOTO/© D.R

C'est donc grâce à l'association de Ferronnerie catalane que plusieurs compagnons ont forgé et œuvré simultanément pour assembler cette sculpture, le "Pêcheur", faisant honneur à la Fédération des Pyrénées-Orientales pour la pêche et la protection du milieu aquatique. Les ferronniers d'art ont fait montre, une fois de plus, de tout leur savoir. Une œuvre que le public peut découvrir en passant devant la "Casa de la Pesca" (maison de la pêche) et qui lors de son assemblage a créé un peu plus l'événement. Sous les yeux ébahis d'un public, toujours plus nombreux, les ferroniers ont réalisé cette magnifique sculpture durant deux jours. Le "Pêcheur" a été forgé en public sur les berges du lac et mise en place à la "Casa de la Pesca". Une fois de plus, les ferronniers, qui pour la plupart sont membres de l'association de Ferronnerie catalane, ont assuré le spectacle. Loin d'être "marteaux", ces passionnés ont travaillé la sculpture au bord du lac communal. Puis dimanche dernier, les forgerons de l'association retournaient au travail pour installer solidement et fixement le "Pêcheur" qui trône désormais au pied de la "Casa Pesca" (voir notre encadré). Par leur gentillesse et leur savoir-faire, ils ont largement contribué à faire connaître l'art de la forge, au public venu en nombre et éblouis par la beauté de leur création.

Autour du fer et du massif du Canigou

millas, casa de la pesca, le pêcheur, rené patau, fédération des pyrénées orientales pour la pêche et le mieu aquatique, canigou"Cette sculpture de 3 m de haut contemplera le Canigou, observera le temps et par sa qualité artistique contribuera à renforcer le portrait du pêcheur", soulignait par ces mots René Patau, président de la Fédération des Pyrénées-Orientales pour la pêche et la protection du milieu aquatique lors du discours inaugural. Il faut reconnaître que la sculpture, érigée au pied de la maison de la pêche et de la nature, la "Casa de la Pesca", est à la fois un élément d'une signalétique forte du loisir et de la pêche, mais aussi une œuvre témoignant de l'attachement des pêcheurs catalans au monde rural, à la montagne et aux pratiques comme la pêche et la chasse. Et c'est bien le mythique Canigou et le fer issu de son massif qui ont inspiré ce projet de sculpture où le pêcheur catalan est indissociable de la nature et de la montagne. "Posée sur une rivière, portée par les trois vallées qui traversent le département d'ouest en est, la sculpture rappelle que nos montagnes sont le domaine des eaux vives, des truites, que la diversité de nos cours d'eau fait la richesse du département et le bonheur des pêcheurs", précisait René Patau.