11.10.2013

Les familles ont fêtés le cinéma, à la Résidence Força-Réal

millas, residence força real, cinema, résidentsLes familles des résidents, ont étés conviés le vendredi 13 septembre, autour d'un déjeuner musical, sous forme de lunch.
Au programme de cette journée, des moments de partages et de convivialités, de la danse et de la bonne humeur.
Un grand merci à tous les résidents, leurs familles, et le personnel qui se sont associés, pour que cette journée soit inoubliable.

07.10.2013

US Millas : Incroyable scénario

millas, ESC BAC ASP, allègre, sanchez banet, leugule, sanz tourek pelissier, M. RaudLes Millassois ont gagné (19-21) hier sur le terrain de Baixas contre l'ESC-BAC-ASP.

Incroyable scénario à Espira-de-l'Agly. Les locaux qui menaient pourtant 19-0 à l'heure de jeu, se sont finalement inclinés de deux petits points. L'ESC-BAC-ASP n'a pas su gérer son dernier quart d'heure et c'est Millas qui signe la remontée du week-end. Un renversement de situation qui n'a pas particulièrement plus au coentraîneur Lionel Perez : "ça nous laisse évidemment beaucoup de regrets. parfois, il faut arrêter de vouloir jouer comme une équipe de Top 14 et tout le temps envoyer du jeu. Il faut savoir conserver un résultat".

« Science tour » on s'inscrit :

Mercredi 16 octobre de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 17 h, la Médiathèque Robert Avril accueillera le « Science Tour » à l'occasion de la Fête de la Science. 

Venez découvrir dans le Parc de la Médiathèque « Charlotte la roulotte », l’un des 12 véhicules du Science Tour, nouveau dispositif pédagogique itinérant imaginé par le réseau des Petits Débrouillards en partenariat avec France Télévision – C’est Pas Sorcier. Véritable laboratoire mobile inspiré du camion de Fred et Jamy, ce minibus coloré et équipé d’outils pédagogiques sillonne les routes du Languedoc-Roussillon, pour aller à la rencontre des publics les plus éloignés de la culture scientifique. 

La venue de « Charlotte la roulotte » inaugurera une série d'ateliers scientifiques thématiques réguliers à la Médiathèque de Millas. 

Pour participer à cette journée exceptionnelle, inscrivez-vous sans tarder auprès de la Médiathèque de Millas au 04.68.57.81.97 ! L'animation est ouverte aux enfants à partir de 7 ans, aux ados et aux adultes. 

03.10.2013

Conférence-Débat

La communauté de paroisses du Ribéral vous informe de la tenue d'une conférence sur le thème « Lumière de la foi » encyclique écrite à 4 mains du 29.06.2013 par le Père Michel Dagras, le vendredi 4 octobre de 18 h 30 à 20 h 00 , salle Saint-Jean, 19, rue J-J Rousseau. Frais de participation : 3 euros

01.10.2013

Jean-My chante Johnny pour Maëva

millas,jean-my,maeva,le rêve de maevaEt il a mis le feu Jean-y au centre culturel ! Reprenant les tubes de Johnny, ce cadre commercial a en plus donné de l'espoir à Maëva. Le public aussi. Pendant deux heures, 8 personnes sur scène (choristes et musiciens) autour d'un chanteur de talent qui reprend les plus grands tubes de Johnny Hallyday. Et en plus c'était pour la bonne cause. Il n'y avait pas à hésiter. Samedi dernier Jean-My et ses musiciens ont allumé le feu pour le rêve de Maeva. assionné de musique, ce cadre commercial chante pour le plaisir. Mais attention, Jean-My n'a que le statut d'amateur car ses prestations ont tout des pros. Et ceux qui ont pu assister à ces spectacles un peu partout dans la région vous le diront. Et en plus du talent, cet artiste a du cœur. Car les bénéfices de ses spectacles sont entièrement reversés à l'association Le rêve de Maëva.

Maëva est une petite fille de 17 ans frappée d'une méningite à la naissance et qui doit suivre un traitement médical coûteux en se rendant deux fois par an aux Etats-Unis. « Elle progresse de jour en jour », affirme Jean-My qui s'est pris d'attachement pour cette gamine. Alors pour écouter Jean-My chanter Johnny et pour Maëva, c’était le public des grands soirs qui est allé voir son concert avec famille et amis parce que quand on est fan de Johnny on ne se lasse pas d'écouter en boucle ses plus grands tubes. Le défi avait été lancé et il est gagné pour Jean-My, son groupe et surtout Maeva.

30.09.2013

Toutes les bonnes raisons de jouer au Bridge

Apprendre, Se perfectionner à tout âge !

Sport de l’esprit reconnu par les instances olympiques où la France excelle, le bridge générateur d’émotions fortes est aujourd’hui à la portée de tous : Jeunes – Actifs – Seniors.

Il se décline en version loisirs ou compétitions.

Intergénérationnel – Festif – Passionnant – Economique (participer à un tournoi de club, d’une durée moyenne de trois heures ne coûte que 3 ou 4 euros)

Dans le cadre de la grande campagne promotionnelle organisée par la Fédération Française de Bridge dont vous pouvez actuellement voir les spots sur le réseau de France Télévisions (du 7/09 au 7/11/2013) – le club de Millas-Nefiach se met en quatre pour vous initier à notre jeu près de chez vous et ce à titre totalement gratuit.

Sous réserve d’un nombre suffisant de candidats par site ; ces cours seront proposés à raison d’une séance de 1 h 30 par semaine à VinçaNefiachLe Soler et Estagel. Ils commenceront en Novembre.

Pour renseignements ou informations complémentaires contactez dès maintenant Michel au 06 13 80 04 76.

Vous aimez les cartes, alors osez !!!!  

25.09.2013

Rugby à XV : Les champions de France 1993 à la Fête

Les rouges et noirs de l'us millas, champion de france de troisième division il y a 20 ans, n'ont rien oubliés, séquence émotion.

millas, US Millas, champion de France 1993En partant du 3ième rang  et de gauche à droite en regardant la photo : Pellissier A /Gendre M(dirigeant) /Delonca A /Duchant J  /Campredon JF  /Duchant H  /Ribes JP  /Avino G / Berneaud JL  /Canet J /Noguera P /Noguera F  /Beffara D (représentant le Président Beffara F) /Ferreres F  /Roigt L  /Forcadell D  /Forcadell O / Motto B  /Cordoba P  /Juan M  /Camps G /Motard G  /Guillemat PH / Noguera  A. Plus les absents : Camps O /Parent JM  /Bosch A /Allegre Y  /Deprade ST  /Labau JC  /Ribas F.millas, US Millas, champion de France 1993

Une bande de copains qui ne se prenaient pas au sérieux encadrés par quelques anciens sur le retour,venait de prouver à la planète rugby que si ils étaient des experts de la troisième mi temps ils savaient aussi jouer au rugby.

Pendant ce temps l'équipe première balbutiait encore son rugby. 7 matchs et autant de défaites... Rendez vous compte, l'équipe était classée à l'avant dernière place de la poule à Noel ; 6 mois plus tard elle fêté le titre !

En effet, très vite, aidé par le fidèle Bernard Pelras, le tandem Avino Campredon aux commandes a su faire comprendre aux joueurs que si ils ajoutaient à leur talent naturel un peu de sérieux et de technique, ils pourraient jouer les premiers rôles dans ce nouveau championnat. Les résultats ne se firent pas attendre.

Certaines équipes catalanes de la poule pourraient encore témoigner de la rudesse de ce pack dont la réputation n'était pas usurpée et dont le savoir faire ne se limitait pas à la simple conquête.

Comme Deprade,  le buteur ouvreur,n'était pas du tout manchot des pieds et que ses copains des lignes arrières n'étaient pas des faire valoir les supporters de l'époque et les parents des joueurs ont pris beaucoup de plaisir à suivre cette équipe qui donnait parfois l'impression de réciter son rugby.

Depuis le temps est passé et ses hommes qui avaient été si solidaires sur tous les terrains n'ont plus trop eu l'occasion de se fréquenter.

Aussi en dehors des rares absents excusés, tous ont souhaité répondre présent à l'appel avec leurs épouses et compagnes méritantes.

Damienne Beffara avait accepté de partager ce rare moment, ravie de représenter son papa,  l'ancien Président Maire si charismatique qui s'appuyait alors sur un groupe de dirigeants plus que dévoués.

c'est au Racou au restaurant « le Menje Ecaille »de l'ami Renaud qu'ils ont décidé de se retrouver pour déguster entre autres de magnifiques dorades, vraiment royales !

Avant ils avaient tenu à se rassembler pour l'apéritif à Collioure au café Sola  chez Laurent Puigsarbe, le Millassois de l'étape, qui les a accueillis,  comme il en a le secret.

Pendant ces agapes,qui se sont terminées, comme il se doit, pour certains, tard dans la nuit,  les langues se sont naturellement déliées et au milieu des éclats de rire, des chansons, les larmes étaient parfois à deux doigts de couler durant les séquences nostalgies ou à l'évocation de certains souvenirs.

Ce titre de champion,au delà de la reconnaissance de la valeur des joueurs qui l'ont gagné de haut lutte, a aussi l'immense mérite, de les unir pour toujours.

« À dans dix ans  » se sont ils promis, au moment de se séparer, mais il y a fort à parier, qu'ils ne devraient pas attendre aussi longtemps pour se retrouver une nouvelle fois et se remémorer ces temps pas si anciens, où ce ballon ovale les rassemblait.