11.03.2013

Coup de coeur pour l'exposition de "Gino"

millas, jean gomez, gino, expositionJean Gomez ou « Gino », lors de son exposition qui a duré une semaine, a fait connaître aux visiteurs ses créations. Les adeptes de la décoration ont tous été éblouis par les courbes sensuelles et vivantes, les meubles originaux et rares ainsi que des objets de décoration uniques. Qu’il soit sobre, pur, massif et fort, le métal apporte cette chaleur et son originalité chez vous. 

Jean Gomez est un artiste qui se passionne pour les mobiliers et les objets de décoration en métal. Avec très peu d'outils et uniquement à la force des poignets, il façonne le métal à son idée. Il crée des lampes, des lustres, des meubles tels que tête de lit, table, chaise, commode et toutes sortes d'objets surprenant par leur côté ludique et coloré parfois. Sobre, pur, massif et puissant la tendance métal joue sur tous les aspects de la décoration intérieure. Cet artiste réussit avec élégance à harmoniser le design et la matière dans chacune de ses œuvres.

Durant l'exposition, il a réussi à faire partager sa passion en dévoilant ses créations. Il travaille le fer et de quelle manière ! Ses objets originaux, rares, insolites et uniques laissent le public admiratif et sous le charme. Mais plus que le talent, c'est la simplicité et la gentillesse de l'artiste qui vous prendra au cœur.millas, jean gomez, gino, exposition

06.03.2013

"Zak" Snaoui est rentré au bercail

En manque de temps de jeu aux Reichel de l'USAP, Zakaria Snaoui a rejoint Millas, son club formateur, en novembre.

millas,us millas,zakaria snaoui,zak,sébastien lopez,fred munoz,julien roitg,eric billes,jean-baptiste pelissierQuelques coups de fil de Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas avec Fred Munoz, ont suffi à convaincre Zakaria Snaoui. Cantonné au banc de touche des Reichel de l'USAP depuis le début de saison, le flanker n'a pas hésité longtemps avant de rentrer à Millas au mois de novembre. "Quand j'ai informé les gens de l'USAP que je voulais partir, on m'a proposé un partenariat avec Thuir", explique le jeune homme qui fera vingt ans la semaine prochaine. "En gros, j'allais à Thuir quand je ne jouais pas avec l'USAP. Mais me retrouver dans deux clubs en même temps ne m'intéressait pas. Et je voulais rentrer à Millas".

Il rêve du championnat de France

La perspective de retrouver son club formateur et ses copains d'enfance ne pouvait pas laisser de marbre le grand fan du championnat anglais de rugby à XV. "Les Julien Roitg, Eric Billes ou Jean-Baptiste Pellissier sont des jeunes que je connaissais. Quand j'étais à l'USAP, je venais les voir jouer, mais ce n'était pas pareil que d'être avec eux sur le terrain. L'USAP, c'était énorme, mais jouer pour le club de mon village est une vraie fierté. J'ai été super bien accueilli ici. L'état d'esprit est particulier : il n'y a pas de clan, on forme une véritable équipe où tout le monde s'entend bien". Et sur le terrain, l'US Millas reste dans le coup pour une qualification pour les barrages Honneur, même s'il occupe la dernière place de la poule à un point du FLHV et de Pollestres-Ponteilla qu'il accueille dimanche (15 h). "C'est un match très important pour nous", souligne l'étudiant en DUT GEA. "Il faut absolument qu'on gagne. Mais à la maison, je suis sûr qu'on va montrer ce qu'on est capable de faire. En tout cas, ça nous tient à cœur". C'est que "Zak", comme le surnomment ses coéquipiers, a de l'ambition pour son équipe cette saison. "J'espère qu'on va se qualifier pour les demi-finales, mais ce qui me fait vraiment envie, c'est de jouer les phases finales du championnat de France. C'est pour ce genre de rencontres que je joue au rugby". Millas peut compter sur un Zakaria Snaoui gonflé à bloc pour la fin de saison. "C'est un gros plaqueur-gratteur avec un super état d'esprit. Le genre de joueurs que tout entraîneur rêve d'avoir dans son équipe", confie Sébastien Lopez à propos de Snaoui.

Zakaria Snaoui des Reichel de l' USAP à Millas

millas, zakaria snaoui, flanker, club formateur, us millasLe flanker (19 ans) a rejoint Millas, son club formateur, au mois de novembre et a de grandes ambitions pour la fin de saison.

05.03.2013

Les créations de "Gino"

millas,gino,jean gomez,créationsJean Gomez dit « Gino », enfant du pays, expose ses nouvelles conceptions et réalisations de meubles et d'objets à l'espace du  Parc Bombes. Le métal a toujours la côte et compte de nombreux fans qui l'aiment pour sa noblesse et son harmonieuse façon de se marier avec toute sorte de matière et de mobilier. A voir jusqu'au dimanche 10 mars, du lundi au vendredi de 14 h 30 h à 19 h 30 et le week-end de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h 30.

02.02.2013

Il était une fois la Rumbera : « La Paya »

millas,la paya,la rumbera,andré souccaratHabitué à la scène depuis sa plus tendre enfance, « La Paya », c'est à dire la « non-gitane » est tombée dans les bras de la musique gitane. L'émotion à l'état pur !

Est-ce le prochain buzz musical venu de la rumba ? la chanteuse « La Paya », de son vrai nom Lauriane Guillaumond, bénéficie d'un bouche-à-oreille galopant dans les Pyrénées-Orientales. Ses chansons, sa voix pure sur lignes aériennes de guitare, s'écoutent comme des titres qu'on aime ressasser en bouche; sous ses cheveux blonds, « La Paya » a encore un visage d'ange. le contraste est saisissant avec l'énergie positive qu'elle dégage. de passage à Millas, elle s'est confiée, avec son charisme incomparable.

millas, la paya, la rumbera, andré souccaratTrois ans ! C'est l'âge qu'a « La Paya » lorsqu'elle découvre son premier instrument de musique : le violon. A 12 ans, après 9 années d'études classiques de violon, elle ressent le besoin et l'envie de découvrir d'autres sonorités, telle que la harpe, le piano ou la guitare. Influencée alors par diverses cultures musicales européennes, elle se tournera finalement vers la rumba flamenca. La rencontre avec cette musique s'est faîte un jour, par hasard et sans rendez-vous, la veille de la fête de la musique en 1995 dans les rues de Saint-Etienne, lors d'un concert de rue. Elle l'a ressentie alors comme une évidence.

Dès lors, elle se forme durant 15 années aux sources même de la rumba au sein de la communauté gitane et catalane, et n'a cessé d'accroître ses compétences et ses connaissances du flamenco à travers diverses rencontres musicales et humaines. Elle a su se faire une place dans ce « monde à part », au sein des « rumberos » et a pu ainsi se produire aux côtés de grandes personnalités impressionnées par sa maîtrise du « compas ».

millas,la paya,la rumbera,andré souccaratA ce jour, « La Paya » s’affirme en tant qu'auteur, compositeur et interprète avec la préparation de son premier album... produit par Manuel Malou, le compositeur de la musique du film « gazon maudit », une référence.

Après son incroyable ascension, c'est les Pyrénées-Orientales qui craque pour la rumbera. « La Paya » a fait une entrée fracassante dans le paysage artistique local. Cette artiste à multiples facettes étonne de par sa richesse et laisse chaque fois un public conquis et sans voix, surpris par le contraste entre la douceur angélique qu'elle dégage et la puissance et l'énergie qu'elle déploie. 

En résumé,  Auteur, compositeur, interprète, « femme orchestre », musicienne de talent et maintenant actrice dans le dernier film d'André Souccarat, cette égérie saura vous charmer et vous surprendre par sa richesse et son charisme. Avec « La Paya », tout ce qui n'est pas partagé ou donné est perdu à jamais...

07.01.2013

Cent bougies pour Noël Cot

millas, centenaire, noël cot, rolande Fouga, Millas, caldegas Entouré de sa famille et de ses amis, Noël Cot a soufflé ses cent bougies lors d'une fête le 29 décembre chez lui. Né le 25 décembre 1912 au village de parents agriculteurs, il a dès son plus jeune âge, travaillé la terre à leurs côtés. Il a épousé le 29 décembre 1933 Rolande Fouga, avec laquelle il a eu deux filles. En 1939 il est parti pour la guerre, est fait prisonnier, passant près de cinq ans en captivité en Allemagne. A son retour en France, il intègrait la direction départementale de l'Equipement et travaillait sur la grande majorité des routes du département. Féru de mots croisés et de jeux télévisés, il adore lire et écrit quotidiennement les événements de la journée sur son agenda. Il aime aussi partir en promenade sur son scooter électrique. Il profite de ses journées dans sa maison millassoise et porte un attachement tout particulier au petit village de Caldégas en Cerdagne où il passe ses étés. Ses filles Marie-Thérèse et Odette, ses petites filles Agnès et Sophie et son beau-fils Louis sont fiers et heureux de partager ensemble de si merveilleux moments de vie. Noël a d'ailleurs donné rendez-vous à sa famille et à ses amis pour fêter son prochain anniversaire en 2013 !

millas,centenaire,noël cot,rolande fouga,caldegas
Noël Cot entouré des siens lors de son anniversaire. PHOTO/© D.R

27.12.2012

L'Histoire des Catalans dédicacée par les auteurs

millas,l'histoire des catalans,sebastien piera,seb,joseph tolza,galdric,canigouLes auteurs en dédicace à la pâtisserie Lopez. PHOTO/© D.R

Sébastien Piera, alias Seb, dédicaçait avec Joseph Tolza, l'Histoire des Catalans à la pâtisserie Lopez. C'était avant tout l'histoire d'une rencontre entre Catalans. Celle d'un "jeune homme" de 80 printemps qui fêtera ses 81 ans lundi prochain, écrivain et historien millassois, avec un dessinateur de presse trentenaire, originaire de Cerdagne. Le premier, féru de culture, lui a raconté sa Catalogne de manière très humaine, en étayant ses propos par de nombreuses recherches et a su trouver les mots, pour convaincre Seb, plus habitué à croquer l'actualité pour l'Accent Catalan ou France 3 Sud, par ex., que de se plonger dans les méandres d'un scénario de bandes dessinées. Mais comment diable transcrire en BD une histoire aussi riche, dense et compliquée que celle de la Catalogne ? Très vite les deux compères trouvent la solution en la personne de Galdric, qui revit les histoires que lui racontait son grand-père Jep, le soir au coin du feu ou lors de balades face au Canigou, au fil des pages. Vu leur complicité, on se demandait bien, hier soir, qui pouvait être Galdric et qui pouvait être Jep ? Toute à la fois drôle et pédagogique, cette histoire de Catalans s'appuie sur un ressort narratif empreint de tendresse et d'humanité. Pour leurs premières incursions dans la BD, c'est un succès, les deux complices offrent à un large public, leurs histoires passionnantes, une bonne idée de cadeau, à la fois instructif et ludique, pour les fêtes de fin d'années.