18.03.2012

De nouveaux locaux pour les gendarmes

millas, nouveaux locaux, gendarmes, gendarmerie, préfet, rené Bidal, maire, Damienne Beffara, Christian Bourquin, sénateur, président région, Ségolène neuville, office 66, robert olive, président, roussillon conflentCi-dessus à droite : le préfet René Bidal accueilli par le maire Damienne Beffara avant le traditionnel coupage de ruban en compagnie de Christian Bourquin, de Ségolène Neuville présidente de l'Office 66 et conseillère générale, ainsi que de Robert Olive le président de la communauté de communes "Roussillon Conflent".millas, nouveaux locaux, gendarmes, gendarmerie, préfet, rené Bidal, maire, Damienne Beffara, Christian Bourquin, sénateur, président région, Ségolène neuville, office 66, robert olive, président, roussillon conflent

De l'avis général, ce n'est pas tous les jours que l'on inaugure une gendarmerie. Dans la commune, en un siècle et demi, ce sont tout de même trois casernes qui ont vu le jour, les précédentes ayant été construites en 1870 et en 1971.

Dessinée par les architectes Jean-Luc Flamand et Yannick Alba, située au Camp de las Canals, entre un centre médical et le siège de la Fédération de pêche, la nouvelle gendarmerie se fond dans le paysage d'un lotissement. Cet équipement est aussi et surtout le résultat de nombreux efforts financiers consentis par la communauté de commune ayant cédé le terrain (valeur 140 000 euros) et le conseil général (CG) avec une "aide à la pierre" de 200 000 euros. L'Office public départemental HLM est le maître d'oeuvre de cette réalisation ayant coûté 2 400 000 euros. L'Etat est locataire de l'ensemble (loyer annuel de 118 000 euros) comprenant dix logements de fonctions en plus des locaux techniques et administratifs. "L'installation des familles est extrêmement importante pour l'engagement des hommes", précisait le préfet René Bidal lors de son discours.

Hommage aux fonctionnaires

millas,nouveaux locaux,gendarmes,gendarmerie,préfet,rené bidal,maire,damienne beffara,christian bourquin,sénateur,président région,ségolène neuville,office 66,robert olive,président,roussillon conflentChristian Bourquin, aujourd'hui président de la région, ne manquait de rappeler son rôle de président du CG à la naissance du projet, ni les faiblesses de l'Etat quant au financement de ses équipements. Et c'est aux élus de son cher canton puis aux militaires qu'il rendait particulièrement hommage : "Cette inauguration est aussi une reconnaissance de votre dévouement. Vous êtes des éléments de paix et de sécurité". Puis il prenait du champ : "Notre République devra un jour résoudre ce dilemme entre police et gendarmerie…".

Voici donc la douzaine de gendarmes affectés au village dignement logés. Ils interviennent sur le territoire de huit communes et auprès de 12 000 habitants.millas,nouveaux locaux,gendarmes,gendarmerie,préfet,rené bidal,maire,damienne beffara,christian bourquin,sénateur,président région,ségolène neuville,office 66,robert olive,président,roussillon conflent

17.03.2012

Du côté de Força Réal

1er barrage pour les cadets et juniors du rugby à XV de l'US Millas. Les cadets et juniors de l'US Millas se retrouvent en quart de finale du championnat du Roussillon. Ils se déplaceront cet après-midi sur le terrain de Rivesaltes. les cadets affronteront Sigean à 15 h, suivis à 16 h30 par les juniors qui joueront contre Vendres.
Un double défi à relever pour les "Rouge-et-noir".

Fête au vieux moulin. Aujourd'hui, de 10 h à 18 h, animations aux vieux moulin : démonstration de sculpture sur bois d'olivier par l'atelier Grain d'olive, en présence de Pinocchio pour les enfants. Initiation à la taille des oliviers ce matin de 10 h à 11 h ; présentation du nouveau fruité vert du moulin à huile La Catalane ; marché de terroir ; dégustation de tapas à 11 h 30. Entrée gratuite.

Réunion du conseil municipal. Le conseil municipal se réunira le jeudi 22 mars à 19 h 30 en mairie.

16.03.2012

Fête des papilles avec huile d'olive et "bunyetes"

millas,bunyete,huile d'olive,chaplin show,terroir,catalanL'association des artisans et commerçants organise la fête de la bunyete et de l'olive le dimanche 18 mars de 10 h à 18 h, dans le parc Bombes. Pour cette journée les quatre boulangers et pâtissiers du village auront confectionné les fameuses bunyetes tant appréciées des gourmets. Les visiteurs pourront mettre la main à la pâte avec le concours de la plus grande bunyete. Ce sera aussi la fête de l'olive, de nombreux exposants vous surprendront quant aux différentes utilisations possibles de l'olive. La journée sera animée par le Chaplin Show. C'est la fête du goût, du terroir et du savoir faire catalan mais aussi des papilles.

09.03.2012

En raison de la sécheresse et du vent, la préfecture interdit tout feu pour une durée de 15 jours

Une interdiction pour prévenir les risques d'incendies.

Une interdiction pour prévenir les risques d'incendies.  © Archives Philippe Leblanc

Dans un communiqué de presse diffusé hier, la préfecture des Pyrénées-Orientales indique qu'elle interdit, à compter du 8 mars, tout feu pour une durée de 15 jours. Cette décision vise notamment les écobuages risquant d'être non maîtrisés en raison du fort vent annoncé ces prochains jours sur le département.

La préfecture explique que "les conditions climatiques actuelles (dessèchement prolongé de la végétation) conjuguées, certains jours, à un régime de vent modéré à fort sont de nature à favoriser l'éclosion et la propagation d'incendies. Dans ce contexte et compte tenu du risque exceptionnel d'incendie observé dans le département, l'allumage de tous feux est interdit sur l'ensemble des communes des Pyrénées-Orientales, à compter du 8 mars et ce durant une période de 15 jours, éventuellement renouvelée en fonction de l'évolution des conditions météorologiques."

Les services de l'Etat rappellent également que "toute personne qui ne respecterait pas cette mesure d'interdiction est passible des sanctions prévues à l'article R.322-5 du code forestier (contravention de 4ème classe). Le fait de provoquer un incendie constitue un délit et expose le contrevenant à une peine d'emprisonnement de six mois et à une amende de 3 750 euros ou l'une de ces deux peines seulement (article L.322-9 du code forestier). Ces pénalités peuvent être doublées à l'encontre de ceux qui, sachant qu'ils viennent de causer un incendie, ne sont pas intervenus aussitôt pour arrêter le sinistre et, si leur action était insuffisante, n'ont pas immédiatement donné l'alerte."

08.03.2012

Les PIJ communautaires font peau neuve

OBJ2921699_1.jpgNicolas Rubira est responsable du PIJ d'Ille-sur- Têt et du PIJ Itinérant.

Redynamiser le PIJ (Point information jeunesse), gratuit et accessible à tous mais uniquement sur les villages d'Ille-sur-Têt, Millas et Corneilla-la-Rivière, est devenu une évidence pour Roussillon-Conflent. L'objectif est de proposer aux jeunes à partir de douze ans, des animations et forums sur l'emploi, la formation, le logement, la santé, le multimédia, par la mise en place d'un animateur itinérant, sur tout le territoire.

Recruté en janvier dernier, Nicolas Rugira va à la rencontre des jeunes dans les communes, leur fait connaître le dispositif, crée du lien et répond à leurs interrogations. "Fort de dix ans d'expérience avec et pour les jeunes, intégrer la CdC est un tournant dans ma carrière avec des missions, des objectifs et des projets nouveaux, souligne le responsable du PIJ communautaire sis à Ille-sur-Têt mais aussi responsable du PIJ Itinérant, projet pilote sur le département. Le 'PIJ' n'est pas un lieu de loisirs mais un véritable lieu d'accompagnement".

La structure travaille donc en partenariat avec différents organismes : MLJ (Mission locale jeunes), TEST (Travail emploi solidaire de la Têt), entreprises du territoire accompagnant les jeunes dans leurs recherches d'emploi ou de stages. Ainsi, en janvier, vingt jeunes ont été accompagnés à travers les ateliers CV, mis en contact avec les entreprises et partenaires. Et un suivi au quotidien s'opère.

Auprès des collégiens 
Des projets de sécurité routière sont élaborés avec une aide de 300 € pour passer le permis de conduire pour tous les participants au stage de formation. "Nous allons également à la rencontre des collégiens dans les établissements avec des permanences d'informations. Les trois 'PIJ' communautaires (Corneilla-la-Rivière, Ille-sur-Têt ou Millas) seront aussi des lieux d'accueil pour les collégiens exclus pour fautes. Le temps de leur période d'exclusion, ils travailleront leurs cours et bénéficieront d'heures de prévention sur le thème correspondant à la cause de leur renvoi", souligne le responsable.

Enfin, le PIJ Itinérant permet l'aide au montage de "projets-jeunes" comme des projets environnementaux ou des "Juniors associations". "Les idées et les projets bouillonnent et doivent être adaptés aux besoins de la jeunesse, insiste Nicolas Rubira. Aussi, les collégiens et lycéens rempliront prochainement un questionnaire que je leur donnerai personnellement durant leur trajet en bus".

En pleine évolution

Ce service communautaire est donc en pleine évolution et les locaux s'adaptent en fonction.

Le PIJ de Millas a été réorganisé, un nouveau va se construire à Corneilla-la-Rivière.

Celui d'Ille-sur-Têt est actuellement en pleine rénovation, et le public y trouvera : un point cyber doté de six à huit ordinateurs dont deux uniquement réservés à la recherche d'emploi ; un espace consacré à l'orientation emploi, fiche CDIJ et cursus des métiers ; un dédié à la santé avec documentations et mise à disposition de préservatifs ; un destiné à l'information, logement, formation BAFA, permis de conduire, stages, travail et vie à l'étranger…

L'inauguration de cette structure remise au goût du jour aura lieu très prochainement. A suivre !

07.03.2012

Pêche : ouverture ce dimanche

millas, pêche, ouverture, l'independantVallée de l'Agly : 260 kg : 1) 50 kg dans la Boulzane à Caudiès ; 2) 160 kg dans l'Agly à Saint-Paul-de-Fenouillet, du pont de la Fou à la prise d'eau du canal de Saint-Arnac ; 3) 20 kg à Sournia ; 4) 30 kg sur la Désix à Pézilla-de-Conflent. Vallée de la Têt : 1 155 kg : 5) 80 kg dans la Têt à Prades du Pont de Catllar à l'embranchement de la Castellane ; 6) 120 kg dans le Plan d'eau de Prades ; 7) 120 kg dans la Têt du pont d'Eus à Marquixanes ; 8) 300 kg dans le barrage de Vinça ; 9) 100 kg dans le plan d'eau des Escoumes ; 10) 100 kg dans la Têt à Rodés ; 11) 100 kg dans la Têt de l'aval du Mas Pla au pont de la route départementale n° 2 ; 12) 5 kg dans le petit plan d'eau d'Ille-sur-Têt ; 13) 100 kg dans le plan d'eau de Millas ; 14) 40 kg dans le plan d'eau du Soler. Vallée du Tech : 505 kg : 15) 40 kg à Prats-de-Mollo ; 16) 40 kg à Saint-Laurent-de-Cerdans ; 17) 70 kg dans le Tech à Arles-sur-Tech ; 18) 70 kg dans le Tech à Amélie-les-Bains (du pont du gymnase au pont du Casino) ; 19) 100 kg dans le Tech à Céret ; 20) 35 kg à Maureillas-Las Illas ; 21) 70 kg dans le Tech au Boulou ; 22) 100 kg dans le plan d'eau touristique de Villeneuve-de-la-Raho ; 23) à Argelès-sur-Mer, à l'Arbre blanc ; 24), au passage à gué d'Ortaffa.

Dans les rivières de la première catégorie piscicole et le plan d'eau du barrage de Vinça, ce samedi sonnera l'ouverture de la pêche à la truite. Cette période de pêche est comprise entre le deuxième samedi de mars (cette année le 10 mars) et le troisième dimanche de septembre inclus (cette année le 16 septembre).

Comme tous les ans de très nombreux pêcheurs attendent cet événement. Pour tous, la passion l'emporte sur la raison.

Tous ont hâte de découvrir ou de retrouver les rivières et peuvent espérer qu'après six mois de tranquillité les truites sauvages seront plus faciles à prendre.

Tous les ans l'ouverture se caractérise par une forte fréquentation. Pour peu qu'il fasse beau, c'est la foule des grands jours. De nombreux pêcheurs se déplacent en "équipe" et placent l'ouverture sous le signe de la convivialité.

De nombreuses techniques de pêche sont possibles, mais c'est la pratique de la pêche au toc qui est la plus utilisée.

La pêche au lancer a ses adeptes. En début de saison, l'utilisation des poissons nageurs et autres leurres semble plus adaptée que les cuillères tournantes.

La pêche à la mouche beaucoup plus technique reste tributaire des conditions météorologiques et de l'activité des insectes.

Rappels réglementaires 
La taille réglementaire de capture des truites en rivière de 1re catégorie est de 20 cm et le nombre de prises limité à 10 par pêcheur et par jour.

- Sur l'ensemble des cours d'eau des vallées de la Rotja et de Mantet et ce jusqu'à la leur embouchure sur la Têt la taille légale est de 23 cm.

- Sur le plan d'eau du barrage de Vinça, la taille légale de capture des truites est de 25 cm, pour 8 prises par pêcheur et par jour.

Protection des frayères 
Il est vivement recommandé d'éviter de marcher dans l'eau, en particulier sur les zones de graviers, dans le but de préserver les frayères de truites fario.

Respect du poisson 
Dans le but d'assurer la survie des poissons capturés et qui pour des raisons réglementaires doivent être relâchés, il est conseillé de se mouiller les mains avant de les saisir et surtout il est vivement recommandé de couper le fil chaque fois que l'hameçon a été engamé.

Carnets de capture 
La Fédération informe les pêcheurs désireux de participer activement à la bonne marche de la gestion piscicole qu'un carnet de capture peut leur être confié sur simple demande.

A charge pour eux de le remplir correctement et de le retourner à la fin de la saison de pêche.