27.03.2013

Elus MSA : les enjeux de 2013

millas,msa,claude bertolotti,olivier soulard,bernard macary,docteur moulichon,mario boubet,dépistage 66Claude Bertolotti, Louis Cros, vice-président et Olivier Soulard, directeur adjoint.

La MSA Grand Sud  rencontre ses élus des cantons de Thuir et de Millas, en  présence de Claude Bertolotti président de la MSA Grand Sud, du sous directeur Olivier Soulard, de l'animateur du réseau des élus Bernard Macary, du Dc Moulichon et de Marion Boubet de Dépistage 66.

" Le Grand Sud représente 153 120 adhérents dont 82 823 dans l'Aude et 70 297 dans les PO ", a rappelé Claude Bertolotti. L’accompagnement des personnes âgées, les nouveaux produits de Présence Verte Grand Sud, l’ambition de la MSA de développer ses relations via l’outil internet, le dépistage des cancers..."Le site internet a fait peau neuve en 2013"a précisé le président. " A l’heure actuelle, 18 963 internautes ont créé leur espace privé. Ils consultent des informations sur les prestations, impriment des documents, remplissent des déclarations ou adressent des demandes ". En 2013, également, l'appel à cotisations des non-salariés se fera en trois fois au lieu de deux afin de répondre aux besoins de trésorerie de la caisse.

Enfin, le Dr Moulichon, de Dépistages 66,  a présenté la prévention des cancers du sein et colorectal, rappelant que " 75 000 roussillonnaises entre 50 et 74 ans sont concernées par le cancer du sein et pour le cancer colorectal, c'est 142 000 personnes, de 50 à 74 ans, peuvent être concernées dans les PO. Le dépistage est, là encore, un moyen efficace pour préserver sa santé ".

26.03.2013

"Parcours d'eau" : inscrivez-vous

Cette année, la Semaine du Développement Durable aura lieu du 2 au 7 avrilA cette occasion, la ville de Millas, en partenariat avec la Communauté de Communes Roussillon Conflent, a décidé d’organiser une manifestation autour de cette thématique qui nous concerne tous. Ainsi, ce sont les élus et les services de la ville de Millas, la Fédération de Pêche des Pyrénées-Orientales, la Charte Intercommunale du canton de Millas et les responsables associatifs qui se sont mobilisés pour proposer : Le dimanche 7 avril, de 9 h 00 à 12 h 00, une matinée « parcours d'eau » avec une balade thématique consacrée à la protection des milieux aquatiques et de la culture bio.Le parcours sera accompagné et commenté. Rendez-vous à 9 h 00 au parking des lacs

Inscription gratuite en Mairie de Millas (04.68.57.35.03).

17.03.2013

La maison de la pêche et de la nature inaugurée

millas,christian bourquin,hermeline malherbe,ségolène neuville,rené patau,maison de la pêche et de la nature,casa de la pescaInauguration des locaux, hier, en présence de René Patau et des élus régionaux et départementaux. PHOTO/Photos Michel Clementz

C'est un moment historique qui s'est joué hier à Millas en présence du président de Région Christian bourquin et de la présidente de l'institution départementale, Hermeline Malherbe. en effet, la nouvelle maison de la pêche et de la nature, "Casa de la pesca", qui abritera le siège social de la fédération départementale de pêche a été inaugurée. Pour son président, René Patau, l'heure était à la satisfaction du travail accompli. "Depuis la création, en 1942, de l'association, on était un peu à l'étroit dans des locaux pas forcément adaptés. Trouver un nouveau lieu était devenu une préoccupation quotidienne. Aujourd'hui, grâce aux soutiens du département et de la région qui ont toujours su être à notre écoute, on a un instrument de travail conforme aux besoins des pêcheurs et de la fédération. Il a fallu beaucoup d'énergie pour cette construction, à nous de le faire vivre tout en continuant d'avoir une approche pédagogique pour les jeunes".

"Une nouvelle histoire commence ici"

Un bâtiment qui, selon René Patau, respecte une démarche de développement durable : "une nouvelle histoire commence ici pour une pêche respectueuse et proche des valeurs environnementales". La structure de 340 m² regroupe trois bâtiments avec des bureaux, une salle polyvalente et un local technique pour un coût de 1,046 million  d'euros financé à la fois par la région, le départemnt et des fonds européens. J.M.

15.03.2013

La Maison de la pêche et de la nature a son siège

C'est demain, à 11 h, que la Fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique inaugurera officiellement, la Maison de la pêche et de la nature.

millas, casa de la pesca, maison de la pêhce et de la nature, siège, rené patau, fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique, inaugurationmillas, casa de la pesca, maison de la pêhce et de la nature, siège, rené patau, fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique, inaugurationmillas, casa de la pesca, maison de la pêhce et de la nature, siège, rené patau, fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique, inaugurationCôté architectural, la démarche était de proposer un projet entre histoire (bois rappelant les cabanes de pêcheurs) et contemporain. Le tout se voulant écologique par nature. René Patau (en médaillon) président de la Fédérationdes P.-O. pour la pêche.

La Maison de la pêche et de la nature, ou Casa de la pesca, aura un siège digne de la fédération départementale qui sera inaugurée un an jour pour jour après la pose de la première pierre, demain.

en terme de licenciés avec ses 12 979 adhérents et ses 29 associations agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMA), la fédération départementale avait besoin d'un outil de travail adapté. Ses nouveaux locaux abriteront le siège social sur 220 m² et un Pôle départemental d'initiation pêche nature (PDIPN) sur 140 m². Une construction de 360 m² et de plus d'1 M €. On est loin du garage de la fédération en 1987.

Trois objectifs

C'est un projet particulièrement emblématique pour les pêcheurs catalans, d'abord parce qu'il s'inscrit dans un projet global visant trois objectifs principaux. le premier est de créer un siège social, dans le but d'accompagner l'ensemble de son réseau associatif mais aussi disposer d'un outil de travail opérationnel et faciliter l'accès pour l'accueil et l'information du public. cette création était devenue une nécessité.

Il était aussi important pour la fédération de proposer une structure pédagogique, permettant à travers de nombreuses animations ou interventions ponctuelles, la promotion de l'apprentissage de la pêche ainsi que la découverte de la nature et des milieux aquatiques.

Le troisième objectif étant de favoriser la qualité du projet, grâce aux atouts du site d'accueil. la création d'un siètge social, doublé d'une structure destinée à abriter le Pôle départemental d'intitiative pêche nature ainsi que la proximité des eaux vives et de de quatre plans d'eaux ont fait pencher la balance pour le choix de l'implantation. La commune de Millas offre trois opportunités ayant un lien fort avec l'eau : un espace accueil et informatin, un espace découverte abritant des eaux vives et permettant la réhabilitation d'une mare pédagogique (découverte de l'eau, des végétaux aquatiques, des invertéb rés et des oiseaux) et un espace pêche avec ses nombreux lacs.

Cette entité occupe un lieu stratégique sur la Têt entre l'Agly et le Tech, à mi-chemin entre mer et montagne. Les pêcheurs seront agréablement reçus et conseillés par quatre permanents et trois bénévoles. Ils auront peut-être la chance de tomber sur René Patau, possédant 51 cartes aux compteur depuis ses seize ans, qui saura avec simplicité et passion expliquer les diffé(rentes facettes du rôle primordial de cette Maison de la pêche et de la nature. Et vous pourrez ensuite, seul, en famille ou entre amis, taquiner le poisson ou participer aux diverses activités proposées afin de sensibiliser les enfants sur le thème de l'environnement aquatique et les initier aux rudiments de la pêche.

Côté finances, un coût de 1 046 872 euros

Le coût s'élève à 1.046.872 € TTC répartie comme suit :

- Acquisition foncière : 82.690 €
- Maîtrise d’œuvre : 60.780 € HT
- Travaux tous corps d’états : 721.198 € HT.
- Autres dépenses 28.937 €
- TVA : 153.267 €.

Le financement, quant à lui, se répartit comme suit : Conseil Général : 16 %, Conseil Régional 20 %, FEADER : 9 %, FNPF : 21 %, FD 66 : 26 %, Emprunt : 8 %.

En résumé, les collectivités piscicoles interviennent à hauteur de 575 612 € (55%) et les collectivités territoriales pour 471 260 € (45%).

21.02.2013

L'Enduro de Millas fusillé !

L'Office National de la chasse et de la Faune Sauvage a opposé son veto à l'organisation de l'Enduro de Millas prévu ce week-end.

millas, enduro, moto club catalan, jean-louis Guillem, nambotin, Méo et Renet, Lormand, Barroy, Poizat, ONCFSJ-L Guillem et son équipe n'entendent pas en rester là.

"C'est un abus de pouvoir et nous allons engager une procédure contre cela". Jean-Louis Guillem, le secrétaire général du Moto Club Catalan ne décolère pas.

Il a été "contraint et forcé" d'annuler l'Enduro de Millas programmé le 24 février sur lequel il travaillait avec son équipe du MCC depuis plus de 15 mois. pourtant, tous les clignotants étaient au vert : 150 pilotes étaient engagés dont trois champions du monde (Nambotin, Méo et Renet), trois pilotes du Dakar avaient souhaité être de l'aventure (Lormand, Barroy et Poizat), toutes les communes traversées (Millas, Corneilla, Pézilla, Montner, Montalba, Bélesta, Casssagnes, Latour-de-France, Ille et Néfiach...) avaient donné leur accord ainsi que les propriétaires des terrains concernés pour le passage des motards.

"Tout allait bien jusqu'à l'intervention du service départemental de l'ONCFS (Office National de la Chasse et la Faune Sauvage), regrette Jean-Louis guillem. Il avait donné l'autorisation écrite avant de se rétracter. nous l'avons invité à l'und e nos réunions et nous sommes même allés sur le terrain il y a 3 semaines pour formaliser notre tracé (80 km). L'ONCFS s'est amusé à jouer les petits chefs. Le 8 février, il a émis des réserves en raison des secteurs sensibles, espaces ravinés, pentus, zones humides et secteurs que le passage de plus de 150 motots ne saurait maintenir en bon état. Su coup, par courrier daté du 14 fébrier, la Préfecture des p.-O. a refusé l'organisation de notre épreuve". Eric Dubuis

02.11.2012

AOC en concert, les photos ! Cliquez...

30.10.2012

Dix ans d'AOC ça se fête

 L'aventure musicale des sept copains a commencé en 2002 à Millas, déjà.

L'aventure musicale des sept copains a commencé en 2002 à Millas, déjà.

Du rock celtique au pays de la rousquille et de la féria, voilà qui n'est pas banal. Mais la passion a raison de tout et les sept copains ont su imposer leur fougue et leur style. "Tout a débuté par un boeuf car l'un de nous avait eu une nouvelle guitare pour Noël. Inévitablement on a fini par jouer du Try Ann et du Alan Stivell… On s'est alors dit qu'il fallait trouver un chanteur". Ces amateurs, dont certains sont aujourd'hui à la retraite, donne alors leur premier concert chez eux, à Millas au Moulin à Huile, en 2002. "Là, on s'est aperçu que les gens appréciaient vraiment ce que l'on jouait et on a fait quelques dates, sans forcer. Rapidement, les plus jeunes ont voulu arrêter de faire uniquement des reprises et nous avons commencé à composer nos propres morceaux". Grâce à Alex, le breton pur beurre de l'équipe, le groupe a l'opportunité de jouer en Bretagne, à Erquy. Puis c'est carrément dans le off du festival interceltique de Lorient que AOC distille son rock et qu'il se fait repérer par les organisateurs d'un festival bordelais. "Là, c'était incroyable, on a fait un carton monumental devant 8 000 personnes". Et c'est ainsi que le groupe est à Lorient tous les ans depuis 2005 pour une semaine de folie musicale. Un rock festif 

N'ayant pour seule ambition que le plaisir de jouer ensemble et de le partager avec le public, le groupe ne se prend pas la tête. "On aime le rock, donc on n'a jamais joué de traditionnel. On a senti une attente pour des concerts festifs, ce qui ne nous empêche pas d'avoir aussi des textes engagés". Tout en limitant les dates, boulot oblige, AOC s'est offert quelques premières parties de concerts mémorables : Yuri Buenaventura, Sinclair, Michael Jones… Après un album studio et un live, le groupe va fêter ces dix années de carrière par la réalisation d'un DVD dont la captation sera faite par Idem lors du concert. Un moment qui sera partagé avec quelques invités surpris e : Al Chemist, Gérard Jacquet, le groupe 'La théorie des cordes 'et la chorale de Baixas. J.M.C. ©