31.01.2012

Votre correspondant vous souhaite :

millas,correspondant,l'indépendant,gérard maincent,bonne année

30.01.2012

Repas de l'amicale des amis de l'USM

millas, amicale des amis de l'us millas XVCe sont plus de cent personnes qui ont dégusté la fideua de l'Amicale des amis de l'USM.

Pour créer une dynamique, l'Amicale des amis de l'US Millas XV avait organisé le dimanche 15 janvier, à l'occasion du derby US Millas n Entente de la Têt, une fideua géante. Le tout dans une ambiance on ne peut plus festive et conviviale avec plus de cent personnes présentes.

Ce ne sont pas que des repas

En effet, l'association, créée sous l'impulsion d'anciens joueurs, mène également des actions en direction de l'US Millas, son club fétiche. Son but, aider le club en finançant des équipements pour toutes les sections (de l'école de rugby aux seniors). "Il s'agit de regrouper les anciens joueurs, sociétaires, dirigeants et supporteurs, toutes générations confondues, afin de soutenir les équipes de rugby et pérenniser les liens d'amitié et de solidarité entre tous ses membres", explique le président, Jean Guinard.

Ce rassemblement permit aux anciens de basculer dans le passé. Une amicale qui fait preuve d'une belle vitalité avec beaucoup d'idées en tête à concrétiser ou à mener à bien.

Un repas bercé par d'innombrables souvenirs et beaucoup de rires.

A ce jour, l'Amicale des amis de l'US Millas compte plus de cent adhérents. Preuve que les "aînés" essaiment, tout en gardant un oeil bienveillant sur leur club d'origine.

Si vous aussi avez fait partie du rugby "rouge et noir" ou simple aficionado, vous serez les bienvenus au sein de l'amicale.

Pour vous inscrire, il suffit de contacter des membres du bureau Patricia, tél. 06 24 02 12 78 ; Gilles, tél. 06 64 04 45 65 ; Olivier, tél. 06 70 48 86 65. 

29.01.2012

« Millas, une école à genoux »

millas,école,grève,damienne beffaraEchange de points de vue entre M. Daniel, le directeur, D. Beffara le maire, M. Adroger adjoint.

Inquiets face à la menace de fermeture de deux postes à l'école élémentaire à la rentrée 2012 (un poste de RASED et une classe), après une fermeture en 2011, l'équipe enseignante, les élus et les parents d'élèves se mobilisent contre ces suppressions de postes qui, selon eux, compromettraient la qualité de l'enseignement avec des classes surchargées et des élèves en difficulté moins pris en charge. Ils souhaitent être entendus par l'Inspection académique. Une réunion devait avoir lieu en mairie dans la matinée, avant la grève générale du 31 janvier.millas,école,grève,damienne beffaramillas,école,grève,damienne beffara

Double meurtre de Millas : les enquêteurs allemands dans les P.-O.

millas,double meurtre,heinz mundo,heiko,markus mundo,françois barrère,corneilla la rivière,pèrénées orientalesIncarcéré, Markus Mundo, 40 ans, nie avoir tué par balle son père et son frère

Une magistrate du parquet de Francfort et quatre enquêteurs de la police régionale allemande ont rencontré cette semaine la juge d'instruction perpignanaise chargée d'instruire le double meurtre de Millas et de Corneilla-la-Rivière. Car les investigations sur cet étrange crime familial sont depuis plus d'un an partagées entre la France et l'Allemagne.

Tués d'une balle dans la tête, Heinz Mundo, 69 ans, et son fils Heiko, 41 ans, ont été retrouvés enveloppés dans des tapis, le 5 novembre 2010 dans les Pyrénées-Orientales, l'un près de Millas, l'autre près de Corneilla-la-Rivière.

En octobre dernier, la police allemande a arrêté Markus Mundo, 40 ans, le deuxième fils de la famille, qui est aujourd'hui incarcéré, et clame son innocence. Son ADN, ainsi que celui de sa compagne, ont été découverts sur l'un des tapis. Mais cela n'a peut-être rien d'étonnant, puisque ces derniers proviennent de son domicile.

Par ailleurs, cet homme qui dirige une société organisant des séjours de mountain bike aux Canaries a effectué un déplacement vers l'Espagne peu de temps avant la découverte des corps. Au-delà, le mobile, qui serait "lié à un conflit familial sur une question d'argent", reste pour l'instant flou.

D'où la nécessité de coordonner ces deux enquêtes portant sur les mêmes faits. Les enquêteurs allemands, arrivés en début de semaine, se sont rendus sur les lieux de découverte des corps, et ont également examiné avec attention les pièces à conviction placées sous scellés par les gendarmes français : tapis et emballages plastiques entourant les deux cadavres, vêtements, projectiles de 7.65.

Aucune décision n'a encore été prise par la justice, pour déterminer si un éventuel procès se tiendra en France ou en Allemagne. Pas plus que sur ce qu'il convient de faire des deux cadavres, toujours gardés au CHU de Montpellier : les frais de leur conservation avoisinent pourtant désormais les 15 000 €.

Le 29/01/2012 à 06h00 par François Barrère

 ©

26.01.2012

2012 : l’École de Musique souffle ses 30 bougies !

millas, école de musique, michel cousserans, ACTeM, école primaire, groupe ENLLÀ, Lluis Llach, Al voltant d’en LlacUne nouvelle année synonyme de projets pour l’École de Musique.

Forte de ses 116 élèves inscrits, elle est en nette évolution depuis deux ans et reste très attractive. Élèves et enseignants ont investi les locaux mis à disposition par la municipalité, optimisant l’occupation des différentes salles. De nouveaux ateliers ont vu le jour ainsi que le partenariat avec l’association Art I Cult pour les ateliers Théâtre.

Cette nouvelle année est surtout l’occasion de fêter les trente ans de cette structure.

L’initiative de François Miffre, en 1982, voulant rendre la musique accessible au plus grand nombre n’a pas pris une ride ; au contraire, au fil des équipes pédagogiques et des différents bureaux, l’objectif reste inchangé. Démocratiser la culture et accueillir chacun des élèves avec ses différences et ses particularités demeurent le centre du projet pédagogique et éducatif coordonné par Michel Cousserans.

L’École prône l’ouverture et les partenariats ; à ce niveau, les élèves des classes de CM2 de l'Ecole primaire associeront leurs voix à celles de l’ensemble vocal ACTeM lors du spectacle de fin d’année.

Trente ans, cela se fête et l’École met les bouchées doubles !

Le vendredi 11 mai à 21h au centre socioculturel : l’ensemble vocal ACTeM et le groupe ENLLÀ proposeront le spectacle « Al voltant d’en Llach » dans son intégralité. Il s’agit d’un hommage original et revisité à Lluis Llach(quelques extraits ont été joués lors du spectacle 2010).

Le samedi 12 mai à 21h au centre socioculturel : petits et grands élèves présenteront leur spectacle anniversaire. Joie, engagement et ouverture seront au rendez-vous.

Au seuil de cette nouvelle année, l’École de Musique dans son ensemble vous présente ses meilleurs vœux et souhaite vous retrouver nombreux pour ces beaux moments de fête et de partage.

25.01.2012

Les 17 000 habitants du territoire invités aux voeux de Roussillon Conflent

Le président et son conseil communautaire invitent la population à la cérémonie des voeux qui aura lieu ce soir à 18 h 30 à "la Catalane" à Ille-sur-Têt.

19.01.2012

Vœux de Bourquin : "Une région cinq étoiles..."

millas, christian bourquin, région, languedoc-roussillon, montpellierTrente minutes de discours efficace passant en revue les actions phares comme LoRdi ou le train à 1 €. (Photo CHRISTOPHE FORTIN)

2012 sera vraiment une année politique. En s’adressant à la population à travers ses vœux de bonne année, Christian Bourquin, le président du conseil régional du Languedoc-Roussillon, a tenté de démontrer la différence entre la politique nationale et la politique régionale. "L’une se dégrade et marque la fin de l’État protecteur et l’autre est là pour rassurer et agir."

Trente minutes de discours efficace passant en revue les actions phares comme LoRdi ou le train à 1 €. "Je vous annonce que le train à 1 € sera généralisé sur les 1 600 kilomètres de rails d’ici trois ans", a même promis le boss de la Région.

Si la France s’enfonce dans la crise et que les Français doutent des politiques publiques, Christian Bourquin s’est mis dans la peau du grand protecteur régional. "Il faut revenir à des fondamentaux et la solution est régionale en faisant les bons choix, ceux du pouvoir d’achat."

5 000 personnes présentes

En ayant "une pensée émue" pour Georges Frêche (applaudissements des 5 000 personnes présentes hier soir au parc des expositions de Montpellier), le nouveau leader régional s’est voulu rassembleur autour de "sa formidable équipe". 50 % de son budget sont dévolus à la jeunesse avec la construction de cinq nouveaux lycées d’ici 2015.

"Je veux être optimiste et je consacre toute mon énergie à notre région", a-t-il martelé avant de dévoiler cette "terre cinq étoiles". Christian Bourquin est ensuite descendu dans l’arène. Une tradition pour lui : venir saluer tout le monde.