20.12.2011

Double assassinat de Millas : les vrais visages des victimes

Le 20/12/2011 à 09h33 par Laure Moysset | Mis à jour à 09h47

millas,appel à témoinsHeinz-Dieter Mundo et son fils, Heiko, les victimes et Markus Mundo, le suspect.  © D.R

Si leur mort renferme toujours le plus grand mystère plus d’un an après, les deux hommes assassinés, un père et son fils dont les corps ont été retrouvés le 25 novembre 2010 à 3 km de distance à Millas et à Corneilla-la-Rivière, ont désormais un « vrai » visage.
Après avoir diffusé à l’échelle mondiale leurs portraits reconstitués à l’aide d’un logiciel, les gendarmes de la section de recherches de Montpellier et de la compagnie de Perpignan lancent cette fois un nouvel appel à témoin, appuyé de photos prises de leur vivant, afin de recueillir tout élément pouvant les aider dans leur enquête.

Enroulés dans des tapis


Pour mémoire, les cadavres des deux Allemands, Heinz-Dieter Mundo et son fils Heiko, non-voyant, alors âgés respectivement de 67 et 41 ans, ont été découverts dans des endroits isolés à 3 km de distance. Morts depuis plusieurs jours et abattus d’une balle de 7.65 tirés dans la tête. Leurs dépouilles ayant été abandonnées, enroulées dans des tapis orientaux et des sacs plastique liés par du ruban adhésif.
Après rien... Aucun document en leur possession, aucun signe particulier et impossible de mettre un nom sur ces inconnus. Jusqu’à ce que plusieurs mois après, un autre fils de la famille, Markus Mundo, 40 ans, domicilié à Kelkheim, près de Francfort, signale finalement leur disparition.
De là, l’affaire semblait alors trouver son dénouement Outre-Rhin. Markus Mundo passait en effet rapidement de témoin à suspect principal.
Et, dans le cadre d’un mandat d’arrêt international, il avait finalement été interpellé le 25 octobre dernier à son retour en Allemagne après un voyage à Chypre. Depuis lors, le fils cadet est placé en détention provisoire car « fortement soupçonné d’avoir tué » selon le parquet de Francfort, son père et son frère et de s’être débarrassé des deux corps en novembre sur sa route alors qu’il regagnait Barcelone pour prendre un avion à destination des Canaries. Markus Mundo, “el mundo” ou “le chef” comme il se fait surnommer sur internet, est en effet organisateur de tours à vélo (tous terrains, cross, enduro...) notamment à La Palma, Gran Canaria, Teneriffe où il se rend régulièrement.
Les victimes ont-elles été tuées en Allemagne et transportées sur plus d’un millier de kilomètres ? En France ? Ou bien encore en Espagne, puis ramenées dans les P.-O. ?
Autant de questions en suspens. Et la première : quelles sont les charges qui pèsent sur Markus Mundo ? Lequel nierait toutes accusations. Quel serait son mobile ? L’argent ? Et qui des enquêteurs français ou allemands seront chargés de poursuivre l’instruction ?
En attendant, les gendarmes recherchent donc toutes personnes qui auraient vu les deux victimes ou leur meurtrier présumé, notamment dans le sud de la France.

Tous renseignements pouvant aider les enquêteurs doivent être transmis par téléphone de l’étranger 00 33 4 68 66 44 33, pour la France 04 68 66 44 33 ou par mail Hompo66@gmail.com

06.10.2011

Steve Jobs est mort

millas, steve jobs, apple

10:58 Publié dans Web | Tags : millas, steve jobs, apple | Lien permanent | Commentaires (0)

14.09.2011

Facebook lance un outil permettant d'organiser les listes d'amis

millas, midi-libre, facebook, infoFacebook a bien l'intention d'attaquer de front Google+. (AFP)

Le réseau social sur internet Facebook a lancé mardi un outil permettant aux utilisateurs d'organiser leurs listes "d'amis", afin de mieux compartimenter les informations partagées avec les uns ou les autres. Ce système de "listes intelligentes" doit être disponible à partir de mercredi, sur une base optionnelle.

Il a l'allure d'une réponse à la fonction "Cercles" du système Google+, qui permet de distinguer des membres de sa famille de ses collègues ou de ses compagnons de fête.

"C'est idiot de passer son samedi après-midi à classer ses amis sur Facebook", déclare M. Ross. "On veut que ce soit aussi facile que possible". 

Facebook s'appuie sur les informations fournies par les utilisateurs pour faire la répartition. Chacun peut aussi créer une liste de ses amis les "plus proches", dont les informations bénéficient d'une priorité sur le "mur" de l'internaute.

Ce nouveau système de listes de Facebook est perçu comme une riposte au service Google+, lancé fin juin par le géant américain des moteurs de recherche, qui se veut un outil permettant de personnaliser la navigation sur internet.

Parmi les principales fonctionnalités de Google +, "Cercles" permet de choisir à qui sont adressées les informations mises en ligne.  Facebook avait déjà présenté en juillet un système de messagerie instantanée en vidéo, qui semblait une réponse au système "Vidéo-bulles" proposé par Google+.

origine article : Midilibre.fr 14/09/2011, 09 h 56

14:38 Publié dans Web | Tags : millas, midi-libre, facebook, info | Lien permanent | Commentaires (0)

08.08.2011

Inauguration d'un sentier

millas,christian bourquin,charte,canton de millas,sentier,randonnéesLes randonneurs lors de l'inauguration.

Samedi 23 juillet, une assemblée nombreuse s'est réunie autour de Christian Bourquin : Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Général, Émile Vendrell, Maire de Corbère, Henri Pujol, Maire de Corbère-les-Cabanes, les maires membres de la Charte du canton de Millas, l'Association de Sauvegarde du Patrimoine des deux Corbère, les représentant de l'ONF, du Comité Départemental de

Randonnée Pédestre, mais aussi de nombreux anonymes, amoureux de la marche et de leur patrimoine.

Les élus ont exprimé leur plaisir d'inaugurer ce sentier, créé par la Charte du canton de Millas, et l'importance qu'ils attachent à la préservation et la mise en valeur de ce patrimoine naturel, culturel, historique et architectural si riche.

Christian Bourquin a officiellement confié à la Charte le projet d'aménager des sentiers de randonnée sur l'ensemble du territoire de la Charte, qui relieront entre elles les communes qui en sont membres.

Ces chemins balisés mettront en valeur leur patrimoine commun : l'histoire, les clochers, la garrigue, les vergers, les canaux, les celleres, les vignobles, les casots, les terrasses, les fontaines…

Les discours ont été clos par la cérémonie du découpage des rubans, symbolisant l'ouverture de ce sentier au public.

Puis, l'assemblée, chaussée pour l'occasion, a accompagné Christian Bourquin et les élus le long du sentier, et a découvert les pupitres, plaques et tables panoramiques retraçant l'histoire des deux Corbère.

L'inauguration s'est terminée par un buffet bien mérité à la chapelle Sant-Julia de Vall Ventosa, au cours duquel Christian Bourquin a donné rendez-vous pour les prochaines inaugurations des sentiers, notamment celui de Néfiach, qui aura lieu dans le courant du mois d'octobre.

Le guide du sentier de découverte et d'histoire des deux Corbère est à la disposition du public au Syndicat d'Initiative de Millas ainsi que dans les mairies de Corbère et Corbère-les-Cabanes.

29.06.2011

Les journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier sont libres !

millas,libération,journaliste,hervé ghesquière,stéphane taponierHervé Ghesquière et Stéphane Taponier, les deux journalistes de France 3, ne sont plus prisonniers des talibans. Selon le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, qui a révélé cette information cet après-midi à l'Assemblée nationale, les deux journalistes de France 3, otages en Afghanistan depuis dix huit mois, viennent d'être libérés.

Tous deux sont "depuis quelques heures entre les mains des forces françaises" sur la base de Tagab (Afghanistan), a annoncé François Fillon ce mercredi. "Je veux confirmer que depuis quelques heures nos deux  otages sont entre les mains des forces françaises sur la base de Tagab. Nous attendions pour l'annoncer que les familles aient été directement informées", a précisé le Premier ministre, qui avait brièvement quitté l'hémicycle pendant la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée. François Fillon a également annoncé que les deux journalistes sont "en bonne santé" et seront "dans quelques heures sur le sol français".

La nouvelle de leur libération a été confirmée par un membre de la famille d'Hervé Ghesquière, puis par le Quai d'Orsay. "Ils arriveront jeudi à 8H00 à l'aéroport de Villacoublay près de Paris", a indiqué la compagne d'Hervé Ghesquière. "Ils arriveront demain matin à Villacoublay à 8H00 et je serai bien évidement là pour les accueillir", a affirmé Béatrice Coulon, compagne d'Hervé Ghesquière, sur France Info. Ils avaient été capturés, avec leur deux guides afghans, le 30 décembre 2009.  Le premier ministre François Fillon

CHRONOLOGIE D'UNE PRISE D'OTAGES

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, libérés mercredi après avoir été retenus dix-huit mois en otages en Afghanistan, avaient été enlevés le 30 décembre 2009.

2009 - 30 déc : les deux journalistes de France 3 travaillant pour le magazine "Pièces à conviction" et leurs trois accompagnateurs afghans sont enlevés à 60 km de Kaboul, dans la province de Kapisa.

2010 - 3 jan : soupçonnés, les talibans nient toute implication.

- 17 jan : les journalistes "sont en vie", assure l'Elysée. Le président Sarkozy déplore leur "imprudence vraiment coupable", suscitant l'indignation de Reporters sans Frontières, des syndicats et de confrères comme Florence Aubenas.

- 1er fév : la Société des Journalistes de France 3 dénonce le "silence" de France Télévisions.

- 11 fév : le sort des deux journalistes est une "préoccupation de chaque instant" (le Premier ministre François Fillon à Kaboul).

- 11 avr : dans une vidéo diffusée sur internet, les deux otages demandent au président Sarkozy de satisfaire les exigences des talibans.

- 12 avr : France Télévisions décide de dévoiler l'identité des deux otages.

- 22 juin : les "échanges" avec les ravisseurs "s'intensifient", selon le patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, en Afghanistan avec le ministre de la Défense, Hervé Morin.

- 7 juil : Paris fait "tout ce qu'il faut" pour les libérer (Sarkozy).

- 27 juil : la France a reçu des informations attestant qu'ils sont en vie (Fillon).

- 24 sept : "espoir raisonnable" qu'ils soient libérés avant Noël (chef d'état-major des armées Edouard Guillaud). L'Elysée ne confirme pas.

- 25 oct : concert de soutien au Zénith pour les 300 jours de détention.

- 20 déc : nouvelle vidéo des deux otages envoyée à la France.

- 23 déc : pétition de 80 000 personnes.

- 26 déc : Alain Juppé, nouveau ministre de la Défense, déclare à Kaboul que "tout le monde est mobilisé". Le président Karzaï se dit "confiant".

- 29 déc : les proches reprochent au gouvernement de leur donner régulièrement de "faux espoirs".

2011 - 1er jan : les talibans accusent les deux otages d'espionnage. "Absurde", réagit Paris.

- 24 : "ils sont en vie et moins j'en dirai mieux ça sera" (Sarkozy).

- 24 mars : Paris a repris les discussions avec les ravisseurs (Juppé).

- 2 mai : la mort d'Oussama ben Laden peut jouer "positivement" sur le sort des deux otages en Afghanistan (ministre de la Défense Gérard Longuet)

- 3 : la Commission européenne réclame la libération immédiate de Ghesquière et Taponier à l'occasion de la journée mondiale pour la liberté de la presse.

- 13 : des rassemblements ont lieu dans toute la France pour marquer les 500 jours de détention des otages. Juppé assure que les moyens de l'Etat sont "pleinement mobilisés" pour les libérer.

- 14 : 500e jour de détention.

- 29 juin : l'Elysée annonce la libération des deux journalistes et de leur interprète après dix-huit mois de détention.

01.05.2011

1er mai 1886 : origine de la Fête du Travail

millas,fete du travail,origine,muguet,1er maiLe 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200.000 travailleurs américains d'obtenir la journée de huit heures.

Le souvenir de cette journée amène les Européens, quelques années plus tard, à instituer une «journée internationale des travailleurs» ou «Fête des travailleurs». Cette journée est aujourd'hui plus volontiers appelée «Fête du Travail», bien que l'expression prête à confusion...

Lire la suite

29.04.2011

Un Millassois au sein du groupe officiel de l'USAP

"Two Times Late" du Millassois Anthony Cortes a rempporté le premier concours "SoMusic" pour devenir le groupe officiel de l'USAP.

millas,two times late,so music,finalisteTwo Times Late" en "live" au stade Aimé-Giral.

Créé en 2010, les Two Times Late, groupe pop-rock composé de quatre membres : Ezra Van Vliet originaire de Jujols (chanteur, guitariste, pianiste), Anthony Cortes originaire de Millas (guitariste, choeur), Nicolas Casenove originaire de Vinça (bassiste, choeur, deuxième chanteur) et Guillem Barnet originaire de Talau (batteur). Leurs influences viennent de nombreuses sources : Rolling Stones, The Beatles, Sex Pistols, The Cure, Serge Gainsbourg, Patti Smith, Cali, Noir Désir, Jacques Dutronc, Green, Day, The Fray...

Aujourd'hui le groupe est en lice dans la finale du concours "SoMusic" pour devenir le groupe officiel de l'USAP et se produire prochainement sur la pelouse du stade Aimé-Giral. La date du samedi 7 mai prochain avait été retenue. A suivre.

Pour les soutenir et obtenir plus de renseignement allez http://www.facebook.com/twotimeslate