29.03.2014

Belle journée pour le rugby

millas,match,us millas,escbacasp,roussillon,rugby

Dimanche 30 mars à midi, l’amicale des amis de l’US Millas organise son traditionnel banquet à la halle des sports, réunissant tous les passionnés du club. En début d’après-midi, direction Roger Roquefort où les réservistes ouvriront le bal dès 13h30 face à Pollestres. Ensuite, le choc des leaders US Millas-ESCBACASP, 17 points au compteur, mais un match en moins pour l’USM. Bénéficiant de la clémence des dieux, les deux formations premières s’affronteront sur le pré. On pourrait croire que les billets sont pris dans cette poule, mais ils ne sont pas définitivement distribués. Donc venez nombreux supporter l’USM.

Pays Catalan Honneur: Millas ou l’EscBacAsp en finale ?

Même invaincu, Millas n’est pas encore assuré de terminer en tête de la poule Honneur et de se qualifier directement pour la finale. Si l’EscBacAsp, qui n’a perdu qu’une fois face à... Millas (16-29), s’impose avec bonus demain (15 h) sur le terrain de l’USM, l’Entente pourrait doubler les hommes de Sébastien Lopez et Fabien Conilh sur le fil.

16.03.2014

Elne forfait à Millas

► En proie à des problèmes d'effectif, la JSI a informé les dirigeants Millassois qu'elle ne se rendra pas cet après-midi au stade Roger-Roquefort.

03.03.2014

Millas à toute vitesse

Auteur d’une grosse entame, l’US Millas a logiquement disposé de l’EscBacAsp hier (16-29).

millas, US Millas, EscBacAsp, Guenoun, sébastien lopez, fabien conilh, pelissier, Durand, Guenoun, Fred Munoz, Maurisard, Sans, Pech► Malgré Durand, Guenoun inscrit le deuxième essai de Millas.

Il valait mieux ne pas arriver en retard, hier, à Espira. Remontés à bloc et décidés à « faire un coup », les Millassois menaient déjà 10-0 après cinq petites minutes de jeu. Une pénalité de Pelissier, animateur inspiré, puis un essai de Pech à la conclusion d’un mouvement d’envergure et l’USM mettait rapidement son hôte sous pression. « On s’est facilités le match en démarrant bien, se félicitait Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas avec Fabien Conilh, à l’issue de la rencontre. Mais on est tombés sur une belle équipe de l’EscBacAsp ».

Qui n’a pas tardé à réagir après cette entame compliquée. Deux pénalités de Durand ramenaient même les locaux à quatre longueurs du leader (6-10, 20e). Mais Millas appuyait une nouvelle fois sur l’accélérateur et sur un bijou de passe au pied de Pelissier, Guenoun profitait d’une hésitation des arrières locaux pour filer en dame (6-17, 29e). Le buteur millassois, particulièrement efficace, inscrivait deux pénalités supplémentaires, et donnait une avance confortable à son équipe à la pause (6-23). Piqués au vif, les joueurs de l’Entente réussissaient une grosse entame de deuxième mi-temps concrétisée par un essai de Maurisard à la conclusion d’un groupé pénétrant (13-23, 46e). Mais les Millassois ne paniquaient pas. Les coéquipiers de Fred Munoz faisaient parler leur expérience et géraient la dernière demi-heure, sans vraiment trembler. Pelissier et Sans répondaient à une pénalité de Durand (16-29) et Millas s’offrait un succès qui le rapproche un peu plus de la première place, synonyme d’accession directe en finale. « On a pris une option, admet Sébastien Lopez. Mais, rien n’est fait, il ne faut pas aller trop vite ». Ça a pourtant souri à ses joueurs, hier... L.M.

24.02.2014

Rivesaltes a fait douter Millas

HONNEUR. Le SCAR a poussé le leader millassois dans ses derniers retranchements mais s’incline finalement (16-12).

millas, rugby, US Millas, SCAR, Billes, Guenoun, Amrani, Pelissier, Raspaud

► Les Millassois ont eu du mal à se défaire des Babaus. 

D’un côté, un Millas n’ayant pas droit à l’erreur et de l’autre, un Rivesaltes désirant une revanche pour effacer son dernier match. Et les traverses de Roquefort ont bien compris l’enjeu en accueillant une foule aux deux couleurs. Et elles méritaient bien ça, car d’emblée, l’affrontement s’annonçait terrible. Se lançant à l’assaut de la forteresse Millassoise dès les premières minutes. La tension était si forte qu’elle déboucha sur une pénalité qui ne pouvait échapper à Raspaud (0-3). Rivesaltes remis le bleu de chauffe et Raspaud idem (0-6). De quoi semer un vent de révolte dans les rangs millassois, il est d’abord venu des avants, mais sans succès, il faudra attendre que Billes lance la machine (3-6) par une pénalité avant de remettre en selle son équipe passant à Guenoun, allumant la charrette, avant qu’Amrani plonge le cuir dans l’en-but adverse (10 -6), remontant le moral des travées juste avant la pause.

Dès la reprise, Rivesaltes fait à nouveau plier la défense Millassoise, permettant à Raspaud de revenir à un minuscule petit point de Millas (10-9). Ce dernier revient s’installer près de la ligne sans la percer, lui permettant de faire la différence (13-9), mais c’était sans compter sur l’âpreté des Rivesaltais, derrière une touche, Raspaud sort sa spéciale, passe à Domenech qui enquille un drop net (13-12). Le suspens ne durera pas si longtemps, une balle de récupération dans un ruck, provoquant la défense des visiteurs permettant à Pellissier de marquer en coin et tenir la victoire (16-12) sur une dernière pénalité. Millas a eu chaud mais sort glorieux vainqueur d’un match à sensations.

03.02.2014

Millas dominateur à Elne

Battus à domicile par Millas, les Illibériens filent malgré tout en Honneur suite à la défaite de Pia.

millas,us millas,jsi,elne,lopez,sanchez,pech,pelissier,rodriguezLes Millassois ont imposé leur puissance et leur expérience.

Sur une pelouse balayée par les premiers frimas et sous un beau soleil, les « rouge et noir » millassois ont défait la JSI sur un score de 13 à 6. Côté météo, c’est le dieu Eole qui fit des siennes et empêchait un jeu fluide, notamment en touche. Elne, d’entrée de jeu menait les débats, en poussant Millas à la faute (3-0). La réaction des visiteurs prit plus de temps que prévu, il faudra attendre la 27e pour que Lopez, tape un petit coup de pied en diagonale pour Sanchez qui récupère, cafouille le ballon, mais Pech vient à la rescousse, s’empare du cuir et aplatit en bout de ligne (3-5). Elne ne se laisse pas abattre, et continue son travail de sape, ses renversements d’attaque mais doit se contenter d’une pénalité compensatrice pour passer la mi-temps en tête (6-5) La pause est réparatrice pour les Millassois et avec patience et abnégation, ils remontent, poc à poc, leur retard. D’abord sur une pénalité réussie par Pelissier (6-8). Les « rouge et noir » s’appuient sur leur expérience face à une équipe joueuse et prometteuse. Ballon capté en mêlée, mis au chaud dans le paquet d’avants, cocotte dévastatrice qui avance donnant le tournis à l’adversaire et essai imparable de Rodriguez, qui saisit sa chance pour transpercer la défense illibérienne et permet aux visiteurs de garder l’avantage (6-13) malgré une dernière tentative de transformation de Pelissier, s’écrasant sur le poteau. Les Illibériens, de leur côté, n’ont rien à se reprocher, ils s’affirment. C’est de bon augure pour la suite, mais cela n’a pas suffi aujourd’hui.

02.12.2013

Rivesaltes surprend Millas

Le SCAR remporte un net succès à Roquefort

millas,rivesaltes,us millas,scar,conhil lopez,l hamni,vilaRivesaltes en verve

Les spectateurs qui ont bravé le froid pour assister à ce « derby » n’ont pas eu à regretter leur choix. Bien au contraire. Car les Rivesaltais se sont appliqués à chauffer l’atmosphère, dès les premières minutes avec un drop de Domenech, ensuite face à des millassois solides sur les bases et prêts pour le combat, ils se sont employés à chercher la faille dans la défense adverse. Sachant jouer avec le vent, les visiteurs permirent à Vila, auteur d’un doublé, et à L Hamni, d’aller en terres promises (3–18) permettant à Rivesaltes de mener à la pause et surtout de se mettre en confiance.

En début de deuxième période, Millas resserra les boulons, et suite au travail de sape de ses avant obtint un essai de pénalité, cela aurait pu faire redémarrer la machine à gagner, mais malheureusement, Rivesaltes plus opportuniste, en donnant du mouvement et de la vitesse sut profiter d’un contre et d’une erreur défensive pour planter les deux dernières banderilles, faisant gonfler le score dans des proportions inquiétantes (15-31). Dans un sursaut de dignité, à Roquefort,  les hommes de Conhil et Lopez, cherchèrent par tous les moyens à revenir au score et réussirent à percer la ligne rivesaltaise par un essai de groupe (20-31) mais faute de temps ne purent remonter la pente.

Et vint le coup de sifflet final. Les rivesaltais, particulièrement joyeux hier soir au retour dans les vestiaires, ont décroché une guirlande d’essais comme pour inaugurer le calendrier de l’avent et fêter Noël avant l’heure.millas,rivesaltes,us millas,scar,conhil lopez,l hamni,vila