24.12.2014

« Gino »: l’art et la matière

millas,exposition,gino,jean gomezUne exposition originale à découvrir cette semaine encore.

Jean Gomez, dit « Gino » travaille plusieurs matières massives et nobles. De lignes épurées, parfois insolites, dessinées à la main, il façonne des meubles uniques, structurés par de l’acier, habillés d’essences de bois choisies et polies.

De fait, « Gino » et son design ne manquent jamais d’aplomb. Sûr de sa voie, sûr de sa quête, sûr de son « savoir fer ». Meubles et luminaires, consoles et assises, espaces et matières… Chaque défi ou chaque source d’inspiration est pour lui l’opportunité d’apprivoiser le métal et de dompter les formes. Regardez, touchez, asseyez-vous, prenez le temps, vous allez ressentir une nouvelle énergie. « Gino » signe de ses lignes et de l’éclat de sa meuleuse, une expression aussi chaleureuse que contemporaine, qui prend toute sa dimension dans sa capacité à se glisser dans nos vies. L’artiste parvient à créer un mobilier fonctionnel tout en se détachant du fatal utilitarisme faisant souvent de l’ombre aux designers.

A voir jusqu’au dimanche 28 décembre, de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 19 h, à la Maison du Parc. Fermé le jeudi 25 décembre.

18.12.2014

«Noël en déco» avec l’expo de «Gino»

millas,gino,exposition► Les œuvres de l’artiste Gino exposées jusqu’au 28 décembre.

Jean Gomez dit «Gino», enfant du pays, expose ses nouvelles conceptions et réalisations de meubles et d’objets à l’espace du parc Bombes. Artiste créateur de mobilier contemporain, chez «Gino», la création naît du cœur. La volupté et l’ergonomie des courbes qu’il façonne engendrent émotion et sensualité. Le métal et le bois ont toujours la cote. A voir du 20 décembre au 28 décembre de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 19 h. Le 25 décembre fermé.

11.11.2014

Des ateliers d’initiation aux métiers du patrimoine

L’union des associations « L’outil en main » initie les enfants et les adolescents tous les mercredis.

millas, atelier, outil en main, maison des compagnons, jean ferrermillas, atelier, outil en main, maison des compagnons, jean ferrermillas, atelier, outil en main, maison des compagnons, jean ferrerLes ateliers ont lieu tous les mercredis.

L’outil en main a pour but l’initiation des jeunes aux métiers du patrimoine par des hommes et des femmes de métiers, bénévoles dans un cadre d’atelier. Pour Millas, cet échange entre les anciens et les jeunes, se déroule à la Maison des Compagnon (ancienne gendarmerie). Ces ateliers d’initiation de métiers fonctionnent le mercredi après-midi en période scolaire et concerne les enfants de 8 à 14 ans.

Pour tous renseignements complémentaires, contact J. Ferrer au 06 84 53 11 66.

27.10.2014

La Légion d’honneur remise à Martine Badmington

C’est pour sa carrière dans l’Éducation nationale que la principale du collège a été honorée.

millas, légion dhonneur, martine badmington, christian philipMartine Badmington et son parrain Christian Philip.

Sur proposition de Christian Philip, ancien recteur de l’académie de Montpellier, de 2009 à 2013, au ministre de l’Éducation nationale pour services rendus à l’école et à la République pendant 43 ans, dont 23 de direction de collèges dans trois académies, six postes, (1990-2013) Rouen, Aix-Marseille et Montpellier, de 2009 à 2013, le décret du 18 avril 2014 a nommé Chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur, Martine Badmington, née Dubos, le 21 mai 1951, à Evreux dans l’Eure (Normandie), institutrice, PEGC puis personnel de direction.

Christian Philip choisi pour parrain, par la récipiendaire, a remis dernièrement la récompense à Martine Badmington, principale de collège honoraire depuis septembre 2013, domiciliée dans la commune depuis février 2010, précédemment décorée Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques depuis 2009, dans l’académie d’Aix-Marseille. La cérémonie a eu lieu à la mairie de Millas, accueillis par Damienne Beffara, maire, en présence de Michel Rouquette, inspecteur académique, M. Pares, maire de Pia, doyen des maires et ami de la famille, le lieutenant-colonel Gérard Blanc, de la Société des membres de la Légion d’honneur des P.-O., portant le drapeau du 1er Ordre national.

■  Eloges

Après les nombreux discours, le recteur M. Philip, accrochait l’insigne après un bel éloge, rappelant les origines paysannes modestes, l’envie très jeune d’aller à l’école, des convictions et investissements divers (14 ans maire adjointe en Normandie), les relations internationales dans les comités de jumelage avec l’Angleterre et l’Allemagne, et la réussite dans des postes difficiles de direction avec la considération de tous, hiérarchie, personnels, parents.

La réception fut suivie d’un vin d’honneur et d’un buffet, offerts conjointement par la municipalité et la récipiendaire ou plus de 80 invités, voisins, amis, élus, enseignants, commerçants se sont retrouvés dans le parc de la maison du parc.

16.07.2014

« Gino », un designer d'en fer

Jean Gomez, ferronnier d’art, accueille dans son atelier.

millas, gino, jean gomez, ferronnier d'art, artiste créateur, mobilier, ferLes œuvres de mobilier contemporain sont la marque de fabrique de « Gino ».

Artiste créateur de mobilier contemporain, chez Jean Gomez, dit «Gino», la création naît du cœur. La volupté et l’ergonomie des courbes qu’il façonne engendrent émotion et sensualité.

Des pièces uniques


Le métal prend des allures d’ébène grâce aux patines que « Gino » utilise avec brio. Chaque pièce est réalisée de façon unique avec la rigueur et la maîtrise du ferronnier d’art. Fidèle à des valeurs qui le poussent à toujours se dépasser, amour du travail bien fait et quête de la perfection, il bascule naturellement dans le monde de la création qui lui offre une totale liberté d’expression, personnelle et originale à son image. Et décide de se consacrer exclusivement à son projet : une collection de mobilier
contemporain. Pièces uniques ou petites séries, les œuvres de «Gino» explorent à l’infini sa matière de
prédilection, le métal. Auquel il n’hésite pas à associer d’autres matériaux comme le bois…

Des lignes épurées

Mais ce qui fait sa spécificité, sa marque de fabrique, c’est la création de meubles fonctionnels aux lignes épurées. L’œuvre de« Gino » est dépourvue de tout ornement. Les lignes sont déterminantes. Sa création est libérée du superflu: elle est sobre de façon à gagner en intemporalité. Le moirage du métal et la pigmentation créent une force vibratoire essentielle aux meubles sculptures de cette artiste atypique. De plus en plus, la collection de «Gino» s’enrichit au gré des saisons, de l’inspiration et des rencontres avec son public !millas, gino, jean gomez, ferronnier d'art, artiste créateur, mobilier, fer

07.07.2014

Jean-Luc Février, un artiste atypique à la Maison du Parc

millas,jean-luc février,exposition,miro,mathieu,tapiesCet ancien architecte qui avait rencontré Joan Miro s’est passionné pour la peinture. À découvrir.

Jusqu’au 19 juillet, Jean-Luc Février expose ses tableaux à la Maison du parc, lieu qui a pris une dimension culturelle dépassant largement le cadre de la commune. Cet ancien architecte s’est posé à Prades en 2004 pour mieux assouvir sa passion de la peinture. Un travail qui interpelle et s’explique par le parcours de Jean-Luc Février : « Je suis parti de l’abstraction lyrique de Georges Mathieu et j’ai rencontré Joan Miro ». Une rencontre qui a visiblement marqué l’artiste. Maniant avec gourmandise la palette et le pinceau, le peintre reconnaît puiser son inspiration chez Miro, Mathieu et Tapies. Heureux aussi le public qui s’est pressé nombreux au vernissage, pris dans l’émotion musicale de l’accordéoniste Jean-Paul Sire et du violoncelliste Paul Augé.

Une exposition pour découvrir le talent de Jean-Luc Février, artiste atypique.

A voir du mercredi au samedi, de 15 h 30 à 19 h 15.

19.06.2014

XV: Natacha Katz remporte l’Orange rugby challenge

millas, katz natacha, orange rugby challenge, us millas, christophe payrou, jérôme soler, bernard dordain, stéphane deprades, usap, christelle leduc, comité pays catalan, maillolLa joueuse de l’USAP a déjà un beau parcours.

La famille Katz de Millas peut être fière de leur fille Natacha, après son deuxième titre consécutif remporté récemment à Paris, l’Orange Rugby Challenge disputé au CNR de Marcoussis. Elle a réussi à s’imposer lors d’ateliers où sont d’abord évaluées les qualités techniques, mais aussi les connaissances. Un moment de fierté et d’émotion pour cette jeune espoir du rugby féminin. Mais revenons à son club fétiche, l’US Millas, venant de la natation, elle voulait essayer un sport collectif, bien lui en a pris, de poussins à benjamins deuxième année, Christophe Payrou, Jérôme Soler, Bernard Dordain et Stéphane Deprades ont décelé en elle des capacités et lui ont transmis le virus du rugby. En changeant de catégorie elle a aussi changé de cap en rejoignant l’équipe féminine des minimes de l’USAP. Et depuis, grâce à Christelle Leduc qui lui a donné le virus, elle enchaîne sélections et qualifications jusqu’à l’apothéose, lors la remise du planxot au stade de France, le jour de la finale du Top 14. Une aubaine pour le Comité du Pays Catalan qu’elle représente. Mais son chemin ne s’arrêtera sans doute pas là, Natacha ayant des valeurs de respect, solidarité, combativité, partage, fondamentaux, toutes ses qualités requises pour le rugby. Lycéenne à Maillol en section rugby, elle aimerait devenir kiné.