09.08.2014

Le village, capitale de l’événement gitan catalan

millas, andré soucarrat, mario lele, joseph cargol, ricao, manitas de plata, concertAndré Soucarrat (au centre) avec les présidents de l’association « Espoir », Mario Leme et Joseph Cargol.

A l’occasion du 60e anniversaire de l’action effectuée en août 1954, par le gitan millassois, Manuel Leme sauvant de la noyade le futur cinéaste André Soucarrat, ce dernier va rendre hommage à la communauté gitane avec la réalisation de deux films. Le premier intitulé « Les Saintes-Maries-de-la-Mer, hier et aujourd’hui », le second « Ricao de Millas et Montpellier aux Saintes-Maries…».

Membre de la famille du célèbre Manitas de Plata, le talentueux chanteur et guitariste Ricao a été filmé dernièrement. Ce jour-là, Ricao, au son de sa guitare, donnera l’aubade devant la maison de Manuel Leme, dans le quartier gitan du village. Prélude au formidable concert que le groupe musical gitan Ricao, donnera à la halle des sports de Millas mardi 19 août à 21h. Une fiesta gitane inhabituelle qui suivra la fièvre de la feria.

25.05.2014

Soucarrat filme Ricao aux Saintes-Marie-de-la-Mer

Le cinéaste millassois est jusqu’à aujourd’hui dans les Bouches-du-Rhône avec le chanteur gitan.

millas, andré soucarrat, ricao, manitas de la plata, gitans et payosAndré Soucarrat et le chanteur guitariste Ricao.

Originaire de Montpellier, le talentueux chanteur et guitariste gitan, Ricao, membre de la famille du célèbre Manitas de la Plata, sera prochainement la vedette d’un documentaire de 52 minutes, destiné à une chaîne de la télévision française. Les premières prises de vues ont débuté mercredi et se finissent aujourd’hui dans le «Temple gitan » des Saintes-Maries-de-la-Mer. Produit et réalisé par le Catalan, originaire de Millas, André Souccarat, le tournage se poursuivra ensuite à Montpellier, puis en Languedoc-Roussillon.

Présent à Millas dernièrement lors de la projection de « Gitans et Payos », le musicien Ricao, a été enthousiasmé par le bon résultat qui confirme les qualités techniques du producteur et réalisateur, André Souccarat qui, en 1978, a débuté sa carrière en décrochant le prix des documentaires à Antenne 2, avec le film « Les micocouliers de Sorède».

Aujourd’hui, dans les Pyrénées-Orientales, l’Institut Jean-Vigo et le nombre impressionnant d’œuvres réalisées par les films d’André Souccarat, contribuent à l’élaboration d’une vaste mémoire collective qui sera appréciée par les générations futures.

10.05.2014

Première de «Gitans et Payos»

millas, gitans et payo, andré soucarrat, lucien clergue, manitas de la plata, ricardo baliardo, ricao► Présentation du court-métrage.

C’est à un feu d’artifice gitano-payo qu’ont assisté près de 500 spectateurs venus applaudir le dernier long-métrage, documentaire produit et réalisé par le Catalan, originaire de Millas, André Soucarrat. Présent dans le film, l’auteur-interprète gitan, Ricao, s’est déplacé de Montpellier, pour saluer la communauté de Millas, et apprécier la carrière d’un membre de sa famille, racontée par le célèbre Lucien Clergue : Manitas de la Plata. Né en 1921, près de Montpellier, ne sachant ni lire, ni écrire, Ricardo Baliardo, découvert au début des années cinquante par Lucien Clergue, aux Saintes-Maire-de-la-Mer, sera connu dans le monde entier, grâce à une guitare, la musique gitane et son besoin de séduction.

31.05.2013

La Paya ne fait pas l'unanimité

millas,andré soucarrat,la paya,hommage aux gitansSuite à la projection du film réalisé en hommage aux gitans, dernièrement, au centre culturel de Millas, les nombreuses réactions du "public gitano-payo", obligent le réalisateur André Soucarrat, à effectuer des modifications au long-métrage documentaire qui s'intitulera : "Hommage aux gitans : de Manuel Leme à Mossa". Effectivement, ce jour-là, une partie de la communauté gitane a quitté la halle des sports. Le principal problème qui soulève les critiques ? La Paya ! Critiquée par les uns, fortement jalousée par les autres, difficile pour une "payo" de se frayer une place convoitée par les hommes, enviée par les femmes. Le producteur-réalisateur, André Soucarrat, reconnaît l'erreur de "casting". Le montage est remanié. De nombreuses prises de vues sont prévues dans la communauté gitane de Millas, de Nîmes, d'Arles-Rhône et de Lyon. Le nouveau film en hommage aux gitans, est attendu pour octobre-novembre 2013.

30.05.2013

Première projection du film en hommage aux gitans

millas,andré soucarrat,philipe anglade,damienne beffara,joseph cargol,mario leme,mossa,la paya,ely puixeda,helene grayAndré Soucarrat (à droite) et les acteurs ont présenté le film. PHOTO/© D.R

Pas de paillettes, ni de tapis rouge, samedi dernier au centre socioculturel mais l'affluence était là comme à Cannes, pour la projection du 163e court-métrage d'André Soucarrat : "Hommage aux gitans, de Mossa à la Paya". La projection de ce film, dans la ville où le réalisateur André Souccarat fût sauvé de la noyade, en 1954, par Manuel Leme, avait quelque chose d'émouvant et de prenant. Le réalisateur désirait rendre hommage à cette communauté en témoignage de sa gratitude. Grâce à l'aide de Mario Leme (fils de Manuel) et de Joseph Cargol, Le réalisateur a pu monter son film, étayé d'articles, de photos, mêlant habilement galerie de portraits et interviews. Mais c'est sans nostalgie qu'il leur donne la parole et surtout filme leur culture musicale. Virevoltant habilement entre le passé, le présent et l'avenir, André Souccarat apporte une belle leçon de vie en développant les rapports humains, une belle tranche de vie sur plusieurs générations. Laissant la porte ouverte quant au lien entre les gitans et les "gadjés", il n'en est pas moins un film original sur une communauté qui n'est pas forcément très connue, mis à part les clichés ou les archétypes répandus dans la société.

11.05.2013

Film en hommage aux gitans

millas, andré soucarrat, castillet, hommage aux gitans, la payaPHOTO/Photo Harry Jordan

Hier, André Soucarrat présentait au Castillet son long-métrage documentaire "Hommage aux gitans, de Mossa à la Paya". Un film dont la génèse est due à son histoire personnelle, André Soucarrat ayant été sauvé de la noyade alors qu'il avait 11 ans, par deux gitans. Mais c'est sans nostalgie qu'il leur donne la parole et surtout filme leur culture musicale. Jean-Pierre Romero le maire de Port-Vendres et la chanteuse La Paya étaient présents ainsi que des amis. J.M.C. A voir le 18 mai à 20 h 30 à Millas.

17.04.2013

"Hommage aux Gitans : de Mossa à La Paya" clap de fin pour le film

millas, gitans, mossa, la paya, christian bourquin, andré soucarrat, "Hommage aux Gitans : de Mossa à La Paya" film d'André Soucarrat avec Christian Bourquin. PHOTO/© D.R

Enfant du pays, le réalisateur est connu comme le loup blanc pour ses documentaires allant du rugby de village aux tranches de vie et de mémoire (Valmanya, poupées Bella, etc.). Avec "Hommage aux Gitans : de Mossa à La Paya", A. Soucarrat réalise un sujet qui lui tient particulièrement à cœur : rendre hommage à la culture gitane. Il a mis du temps à peaufiner ce film, mais aujourd'hui, il l'a terminé avec comme clap de fin, une interview du président de Région et sénateur, Christian Bourquin. "Hommage aux Gitans : de Mossa à La Paya" sortira sur les écrans catalans samedi 18 mai à 20 h 30 au centre socio-culturel de la commune et montrera toute la richesse de la culture musicale gitane qui passera par Millas pour la moitié du tournage, avec aussi des images tournées dans le Gard et l'Hérault et aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Manitas de Plata apparaît dans ce film, apportant sa contribution à ce documentaire. Y figurent également des interviews et extraits de films datant des années trente. L'élément déclencheur a été une rencontre lors d'une fête de village, avec La Paya, la non-gitane devenue Rumbera, icône charismatique dont Jordi Barre, avait prédit qu'elle ne tarderait pas à faire parler d'elle. André Soucarrat en a fait son égérie telle une ambassadrice de la nation gitane.millas, gitans, mossa, la paya, christian bourquin, andré soucarrat,