27.11.2011

Les joueurs du comité du Pays Catalan s'échauffent au stade Roquefort

millas,comité,pays catalan,andré,campa,forcadell,ribes romarin pech,billes,aouissi,louis sagauLes joueurs sélectionnés sont issus des équipes de rugby à XV du département.

Le premier entraînement des joueurs sélectionnés pour le challenge des comités s'est déroulé mercredi au stade Roger Roquefort. La séance s'est déroulée en présence de Louis Sagau, président de la sélection des moins de 26 ans du comité du Pays Catalan, qui affronte aujourd'hui le comité du Béarn à Lons (Béarn).

13 clubs

Les joueurs sélectionnés appartiennent aux clubs de Bombas, Baby Nyn's, Vinça, Villelongue, La Têt, Tautavel-Vingrau, Latour Saint-Cyprien, Salanque Côte Radieuse, Le Boulou, Rivesaltes, Pia, EscBacAsp et Millas qui apporte le plus fort contingent : André, A. Campa, C. Campa, Forcadell, Ribes, Romarin, Pech, Billes, J Aouissi.

30.09.2011

Dix billets en jeu pour les "France"

millas, Aouissi, US Millas, Aouissi et les Millassois aimeraient retrouver la Fédérale 3.  © Photo G. Maincent

Jamais deux sans trois pour les clubs catalans ? Après l'EscBacAsp, il y a deux ans en troisième série, et Pia, la saison dernière en deuxième série, vingt-cinq équipes rêvent de devenir à leur tour championne de France au mois de juin prochain. Mais cette année plus que jamais, la bataille s'annonce rude.

Un groupe A relevé

La formule du championnat reste la même avec trois phases. La première, dite d'affectation, une deuxième phase de classement et le tableau final. Mais cette saison, les groupes des phases d'affectation ont été conçus en fonction du niveau supposé des équipes, et de leur résultat la saison précédente. Sur le modèle de ce qu'il se fait dans la plupart des autres comités. Ainsi, le groupe A est composé de trois équipes qui descendent de Fédérale 3 (Millas, la Salanque CR, et la Têt), du Boulou et du RSPP, qui y évoluaient il n'y a pas si longtemps, et du FLHV et de Bages Villeneuve, déjà en Honneur l'an dernier. "Le niveau du groupe est impressionnant", note Christophe Pérez coentraîneur de la Salanque CR. "Je pense qu'on va voir de gros matches". Les quatre premiers de ce groupe A se qualifieront dans la poule Honneur, les quatre suivants en Promotion Honneur.

Le même modèle est appliqué dans le groupe B avec les première et deuxième série et dans le groupe C avec les troisième et quatrième série.

Forcément du lourd en Honneur
Cette saison, contrairement aux éditions précédentes, les clubs engagés en championnat du Pays Catalan seront dès la première journée de la phase d'affectation dans le vif du sujet. Le moindre faux pas pourrait coûter très cher. Millas, Pollestres-Ponteilla et la Salanque CR visent clairement une qualification pour la poule Honneur. Pour les cinq autres équipes du groupe, les perspectives sont plus floues. Mais Le Boulou, finaliste l'an dernier, devrait se mêler à la lutte. L'USBV, la Têt, l'EscBacAsp et le FLHV font office de solides outsiders.

A dix en championnat de France
Bonne nouvelle pour les clubs roussillonnais : dix tickets pour les championnats de France seront distribués à l'issue de la saison au lieu de sept ces dernières saisons. Ils seront répartis comme suit.

En Honneur, le champion du Pays Catalan est qualifié pour le premier tour et monte en Fédérale 3. Le finaliste joue un barrage contre le troisième du Languedoc. En cas de bon parcours, il peut également espérer monter en Fédérale 3.

En Promotion Honneur, le champion est qualifié pour le premier tour et le finaliste joue un barrage contre le septième du Midi-Pyrénées.

En 1re série, le champion est qualifié pour le premier tour.

En 2e série, le champion est qualifié pour le premier tour et le finaliste joue un barrage contre le septième du Midi-Pyrénées.

En 3e série, le champion joue un barrage contre le deuxième du Midi-Pyrénées.

En 4e série, le champion joue un barrage contre le champion du Béarn.

Et si après l'EscBacAsp et Pia un troisième larron venait donner raison au dicton ?

13.03.2011

Millas veut y croire

Les Millassois, bien qu'ayant peu de chance de se maintenir à ce niveau, veulent rester maîtres à Roquefort, face à Gaillac.

millas,rugby,gaillac,marc juan,aouissi,hernandez,casamitjana,metlaineGrando et les Millassois vont dresser des barbelés devant l'enbut catalan.

Plus que trois rencontres à disputer pour les « rouge et noir » de l'US Millas avant de connaître le verdict. Un suspense qui ne risque plus de durer jusqu'à l'ultime rencontre contre La Salvetat. Mathématiquement, une victoire n'assurera pas l'avenir des Millassois. Car après la dernière réunion au comité du Roussillon, la donne a changé. Sauf miracle, en septième position, Millas n'a guère le pouvoir de se maintenir. Pourtant les troupes des « deux Marc », ne craignent plus aucun combat et sont prêtes à terminer la saison avec l'ambition de démontrer qu'elles avaient réellement leur place en Fédérale 3.

En effet, fort d'une nouvelle maturité, d'une efficacité et d'une confiance retrouvée, comme en témoigne le match contre la Côte Vermeille le week-end dernier, l'équipe aura à cœur de montrer qu'elle avait sa place dans une autre course que celle qu'elle mène actuellement pour son maintien.

Quatre absences
 
Pour les Tarnais de Gaillac, classé quatrième, l'équation est simple : prendre quelques points d'avance supplémentaires, en visant la victoire bonifiée.   « C'est du solide, confirme Marc Juan, C'est une belle équipe qui risque d'aller loin dans le championnat, je le pense ». Avec la pluie et le terrain gras, les Millassois pourraient être avantagés, mais quoi qu'il en soit  « les gars feront le maximum », poursuit Marc Juan. Du côté de l'effectif, Aouissi (entorse) et Hernandez sont toujours à l'infirmerie. Casamitjana et Metlaine, attrapés par la patrouille la semaine passée à Port-Vendres purgeront un match de suspension.

L'équipe : Campa - Osmond, Noguera, Ribes P, Alves D - N. Ribes, Alves - Mole, Loeillet, Allègre - Grando, Maureta - Salvat, Rogriguez (cap), Tamisier.

Remplaçants : Amrani, A, Quentin, Gea, Roig, Pech, Campa C.

15.02.2011

L'US Millas continue de croire au maintien

millas,oliver allègre,marc,juan,adroguer,paul ribes,roquefort,elne,la côte,lunel,aouissiSi Millas redescend en séries à l'issue de la saison, on ne pourra pas reprocher à la formation des deux Marc, Juan et Adroguer, un manque d'implication. La performance des équipiers d'Olivier Allègre contre Revel ce week-end reflète l'état d'esprit des « rouge et noir ». Bien qu'ayant évolué à treize pendant 35 minutes suite aux expulsions d'Alves (20e) et Salvat (46e), l'USM s'est arrachée pour obtenir une victoire bonifiée (31-0). « C'est notre match référence cette saison mais les gars sont concernés par le club, estime Adroguer. Au niveau de l'envie, du don de soit, les joueurs ont beaucoup donné. » Un peu trop même si l'on se fie aux décisions de Monsieur Falip, l'arbitre du match : « On a eu le tort de répondre. On est tombés dans le piège tendu par Revel, poursuit l'entraîneur catalan. Évidemment, l'arbitre n'a vu que nous. Mais en fait, le premier carton rouge nous a réveillés. Finalement on a gagné. » Et Millas, emmené par un bouillant Paul Ribes, est même allé chercher le bonus offensif dans les derniers instants du match.

Ces cinq points empochés dimanche permettent aux pensionnaires du stade Roquefort de conforter leur septième place au classement : « On a les cartes en main pour garder cette septième place, poursuit Adroguer . Notre objectif pour cette fin de saison est de la conserver. » Malheureusement pour les partenaires des frères Aouissi, elle risque de ne pas suffire pour maintenir le club en fédérale 3 : « On est assez loin des septièmes des autres poules et on sait que le moins bon septième descendra, lâche le technicien millassois, fataliste. On va s'accrocher, essayer de prendre le maximum de points pour aller chercher le septième le plus proche. On y croit même si ça va être compliqué. »

Le calendrier de l'USM, avec trois déplacements délicats (à Elne, la Côte et Lunel, leader) d'ici la fin de saison, n'incite pas à l'optimisme mais des éléments positifs existent comme le retour en forme des cadres, ou l'état d'esprit affiché dimanche. Le chemin est étroit mais le maintien passe par là.

Laurent Morales