21.02.2011

Elne domine Millas dans la douleur

millas, elne usm, ribes, billes, coup de chapeauContrairement aux précédentes équipes du bas de tableau, les Millassois étaient venus à Elne avec la ferme intention d'obtenir un résultat et il s'en est fallu d'un rien qu'ils réussissent dans leur entreprise. Car leur dernière attaque à la dernière seconde sur une relance de l'arrière Billes vient mourir sur le drapeau de coin. Les visiteurs, forts de leur esprit de clocher, avec un mental à toute épreuve, malgré leur infériorité en poids, jetèrent toutes leurs forces dans la bataille, aidés en cela par des locaux au fonds de jeu inexistant cafouillant ou cadenassant tous les ballons qui leur échurent. Il fallut attendre la 10e minute et la première incursion des « rouge et noir » suivi d'une générale pour que Ribes, face au vent, transforme sa première pénalité 0-3. Réponse d'Olive peu après le quart d'heure de jeu, toujours après une nouvelle et dernière générale 3 à 3. 

Le jeu haché par le « Caruso » du sifflet n'évoluera guère d'un camp à l'autre et Olive convertira sa deuxième pénalité 3 à 6. Maître du ballon mais n'arrivant pas à imposer leur jeu, les locaux se verront rattraper par la botte de Ribes sur une énième pénalité pour faute au sol 6 à 6 (40).

Dès la reprise et la rentrée de Galano le mouvement va s'accélérer et sur une pénalité depuis ses propres vingt mètres rapidement jouée à la main, Bise et Martinez vont enchaîner pour lancer Sans dans le trou pour un essai au milieu des poteaux 13 à 6 (48), avec la transformation d'Olive. Le seul éclair de l'après-midi où Elne, maître d'œuvre, va continuer à buter sur une défense acharnée. Ribes par son jeu au pied et aidé par Eole maintiendra Bise et ses coéquipiers dans leur camp, accrochant au passage deux pénalités (63-73) et c'est sur le final que l'on connaît que les deux équipes regagneront les vestiaires. 

Les Illibériens peuvent pousser un « ouf » de soulagement et ne retenir que les quatre points de la victoire. Coup de chapeau aux Millassois pour leur bravoure et qui ont combattu jusqu'au bout et doivent avoir bien des regrets. Aimé Raynal

millas,elne,derby,bille,ribesmillas,elne,derby,bille,ribes