31.01.2011

Vœux : « Roussillon-Conflent devrait conserver sa place… »

Robert Olive, président de la communauté de communes Roussillon-Conflent, a exprimé ses vœux à la population mercredi dernier à La Catalane à Ille-sur-Têt.

C'est face à une assemblée venue nombreuse que le 1er vice-président de la communauté de communes Roussillon-Conflent et maire d'Ille-sur-Têt, a ouvert la cérémonie des vœux.

millas, communé de communes, roussillon-conflent, voeux, robert olive, burghoffer Son discours d'accueil a permis de mettre l'accent sur le proche futur de Roussillon-Conflent. En effet, dès cette année, le préfet va élaborer un schéma départemental qui modifiera la carte de l'intercommunalité dans le département des P.-O. en rationalisant les périmètres : " Roussillon-Conflent devrait conserver sa place, de par la cohérence des actions menées mais aussi et surtout de par sa cohérence territoriale. Une cohérence qui pourrait s'accentuer par un regroupement avec les communes du canton de Vinça ce qui, à mon sens, renforcerait aux yeux des représentants de l'Etat, la légitimité d'un grand territoire rural le long de la vallée de la Têt ».

M. Olive, président de la communauté de communes, prit alors la parole. Faisant suite aux propos de M. Burghoffer, il a remercié le président de la CC Vinça-Canigou pour se présence, et les élus du territoire, les partenaires institutionnels avec lesquels Roussillon-Conflent travaille au quotidien et bien entendu la population. « Il y a déjà 15 ans, six communes se dotaient d'un outil de coopération intercommunale au service de leur développement. Aujourd'hui, Roussillon-Conflent, c'est 16 communes et 18 000 habitants. Notre intercommunalité a du sens, pour un projet de territoire dont l'objectif est de réduire les inégalités territoriales et sociales, et promouvoir les valeurs de solidarité, de cohésion sociale et de ruralité ».

Concrétisation de grands projets

Dans ses domaines de compétence, puis par les transferts successifs, Roussillon-Conflent a su grandir et rendre possible plusieurs grands projets : la création et la réhabilitation des médiathèques se poursuivent à un rythme élevé, il en est de même pour les cantines scolaires, les accueils de loisirs, les points d'information jeunesse. Les crèches, la gestion des déchets ménagers démontrent une action connue et reconnue par tous. D'autres secteurs sont investis progressivement, tel que le développement économique, les diverses aides que la communauté apporte au secteur agricole ou les fonds de concours favorisant l'émergence de projets en direction des populations.

« Dans un monde de plus en plus globalisé, l'institution locale reste le repère, il maintient le lien et rassure. Et c'est justement à ces échelons que s'attaque le gouvernement par la réforme sur la fiscalité locale ou encore la réforme des collectivités territoriales. L'exemple de la réforme de la taxe professionnelle est révélateur et nous aurions souhaité ne pas avoir comme seuls choix, soit d'avoir recours à l'impôt local, soit de diminuer des services ou des actions. Car au final, d'une façon ou d'une autre ce sont les citoyens qui paient ».

Poursuite des actions

2011 marquera la poursuite des actions telles que la construction de la médiathèque à Ille, la mise en place d'une cantine et d'un accueil périscolaire à Belesta, la réalisation d'une médiathèque à Corbère-les-Cabanes, la réhabilitation des décharges, la création d'une plateforme multimodale avec déchetterie et quai de transfert, le soutien du petit commerce, l'extension des zones d'activités économiques, la gestion du programme de réhabilitation viticole…

millas, communé de communes, roussillon-conflent, voeux, robert olive, burghoffer Robert Olive clôtura son discours par des remerciements tout particuliers à l'ensemble des agents, qui, chaque jour, œuvrent pour la réussite des actions communautaires, ainsi qu'à l'ensemble des élus qui travaillent pour le groupement, et l'épaulent dans ses fonctions : veiller au service public et à la préservation de l'équité de ses administrés, avec la ferme volonté de transmettre aux générations futures un environnement équilibré.