14.08.2014

Bilan d’une feria exceptionnelle

Avec une fréquentation en hausse, l'édition 2014 de la feria a été une véritable réussite.

millas, feria, abrivado, casteller, correfoc, sardanes, concert, bandas, font del rey, noïs de força réalmillas, feria, abrivado, casteller, correfoc, sardanes, concert, bandas, font del rey, noïs de força réal► 
Que de monde autour des bodegas.

Bernard Lopez et les membres du comité des fêtes ont de quoi se réjouir pour l’édition 2014 de la feria de Millas. Les festivités prévues et annoncées ont pu se dérouler dans une belle ambiance, sous un ciel parfois menaçant mais qui n’a jamais vraiment perturbé le programme. Plus de 50 heures de spectacles avec abrivado, casteller, correfoc, sardanes, concert, bandas et apéritif anisé à la font del rey ou encore la messe en catalan.

Fête foraine

La course La Panoramique et le concours de pétanque ont été aussi l’occasion pour les gens de la commune de se rencontrer à travers leur passion. La soirée gourmande des Noïs de Força Réal a rassemblé quelque 300 personnes à l’école maternelle, de même que pour la gardiane de toros. De
l’ambiance aussi autour des bodegas tenues par les plus fidèles bénévoles du comité d’animation sans qui la fête ne serait pas possible. Sans oublier les diverses attractions foraines qui ont réjoui les enfants. Un temps presque idéal, beaucoup de monde, de l’ambiance pour une belle fête 2014. La fréquentation des arènes a été importante cette année, les trois quarts de billets ayant été vendus, ce qui prouve la qualité des spectacles proposés.

16.04.2009

Pour la défense de la "Cultura del foc"

GMT_3048.jpgEn organisant une expo et une "trobada", l'association "Aire Nou de Bao" monte au créneau pour défendre les "Correfoc" menacés d'interdiction.

Les photos exposées dans le hall du rez-de-chaussée de la mairie représentent le "feu qui court", une des animations les plus étincelantes de la culture et tradition catalane, où les "colles de diables", les groupes déguisés en diables, passent en courant avec leurs feux d'artifices sur une pique et en dansant autour des gens aux rythmes des groupes de percussions qui les accompagnent. Se perpétuant, de génération en génération, réunissant la foule et les "démons" dans une même frénésie endiablée.

Cette vitrine prend une tournure revendicatrice. L'exposition pour la défense d'une culture, d'une identité, d'un peuple pourrait être mise à mal en 2010 par une directive européenne condamnant les "correfocs" aussi l'association Aire Nou de Bao organisera samedi une trobada regroupant plus de 600 demonis afin de sensibiliser la population et les politiques à une possible disparition, poc à poc, d'une identité catalane.

Damienne Beffara
, maire de Millas et son conseil municipal voteront une motion de soutien, rejoignant ainsi d'autres communes du département et le conseil général pour la sauvegarde de la culture et tradition catalane.
Exposition visible de 10 h à 12 h et de 15 h à 17 h à la mairie jusqu'à la fin du mois