08.05.2012

Hommage aux déportés

millas,déportation,commémoration,damienne beffaraIls ont connu l'horreur des camps. Pour des milliers et des milliers d'entre eux, ils n'en sont jamais revenus. Les quelques survivants sont rentrés blessés, physiquement et moralement, à vie. C'est pour cette raison et afin d'honorer leur mémoire que le dernier dimanche d'avril, une journée nationale  du souvenir est organisée pour les victimes et héros de la déportation.

Formé à la mairie, un cortège, drapeaux en tête s'est rendu au monument aux morts pour un dépôt  de gerbe, à l'issue duquel Damienne Beffara, maire fit lecture du message de la journée nationale de la déportation. Cette cérémonie commémorative comptant pour le 67e anniversaire de la Déportation s'est achevée par le verre de l'amitié dans les jardins de la maison du Parc .millas, déportation, commémoration, damienne beffara

30.04.2011

Hommage aux déportés d'Algérie

A l'initiative de l'ANACR et l'ARAC et sous la présidence de Damienne Beffara, maire, et Christian Bourquin, président de Région, rendront un hommage à Emile Erre, André Gendre et Paul Malet, à l'occasion du 70e anniversaire de leur déportation en Algérie, cet après-midi à 15 h 30, à la Maison du parc. A partir de 14 h, l'ANACR invite la population à une réunion destinée à collecter témoignages et documents sur la résistance et dans le Ribéral en vue de la réédition du dictionnaire des résistants des P.-O.

09.05.2010

La cérémonie sur la déportation suivie dans le recueillement

GMT_7459.jpgIls ont connu l'horreur des camps. Pour des milliers et des milliers d'entre eux, ils n'en sont jamais revenus. Les quelques survivants sont rentrés blessés, physiquement et moralement, à vie. Ces hommes, ces femmes, ces enfants ont endurés les pires cruautés pour avoir osé vouloir resté français . C'est pour cette raison et afin d'honorer leur mémoire que le dernier dimanche d'avril, une journée nationale  du souvenir est organisée pour les victimes et héros de la déportation.

GMT_7481.jpgFormé à la mairie, un cortège, drapeaux en tête s'est rendu au Monument aux morts pour un dépôt  de gerbe, à l'issue duquel Jacque Albafouille, adjointe fit lecture du message de l'ensemble des Associations de Déportés. Damienne Beffara, maire, rendit hommage à Louis TRAVER décédé dans la semaine, Cette homme cumula évasion et stalag pour que le fronton des bâtiments puissent arborer toujours la devise « liberté, égalité, fraternité ». Ce fût également une « figure » local par son passé. Cette cérémonie s'est achevée par le verre de l'amitié.