03.03.2014

Millas à toute vitesse

Auteur d’une grosse entame, l’US Millas a logiquement disposé de l’EscBacAsp hier (16-29).

millas, US Millas, EscBacAsp, Guenoun, sébastien lopez, fabien conilh, pelissier, Durand, Guenoun, Fred Munoz, Maurisard, Sans, Pech► Malgré Durand, Guenoun inscrit le deuxième essai de Millas.

Il valait mieux ne pas arriver en retard, hier, à Espira. Remontés à bloc et décidés à « faire un coup », les Millassois menaient déjà 10-0 après cinq petites minutes de jeu. Une pénalité de Pelissier, animateur inspiré, puis un essai de Pech à la conclusion d’un mouvement d’envergure et l’USM mettait rapidement son hôte sous pression. « On s’est facilités le match en démarrant bien, se félicitait Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas avec Fabien Conilh, à l’issue de la rencontre. Mais on est tombés sur une belle équipe de l’EscBacAsp ».

Qui n’a pas tardé à réagir après cette entame compliquée. Deux pénalités de Durand ramenaient même les locaux à quatre longueurs du leader (6-10, 20e). Mais Millas appuyait une nouvelle fois sur l’accélérateur et sur un bijou de passe au pied de Pelissier, Guenoun profitait d’une hésitation des arrières locaux pour filer en dame (6-17, 29e). Le buteur millassois, particulièrement efficace, inscrivait deux pénalités supplémentaires, et donnait une avance confortable à son équipe à la pause (6-23). Piqués au vif, les joueurs de l’Entente réussissaient une grosse entame de deuxième mi-temps concrétisée par un essai de Maurisard à la conclusion d’un groupé pénétrant (13-23, 46e). Mais les Millassois ne paniquaient pas. Les coéquipiers de Fred Munoz faisaient parler leur expérience et géraient la dernière demi-heure, sans vraiment trembler. Pelissier et Sans répondaient à une pénalité de Durand (16-29) et Millas s’offrait un succès qui le rapproche un peu plus de la première place, synonyme d’accession directe en finale. « On a pris une option, admet Sébastien Lopez. Mais, rien n’est fait, il ne faut pas aller trop vite ». Ça a pourtant souri à ses joueurs, hier... L.M.