30.04.2014

Millas (B) à qui perd gagne

millas, usm, rugby, championnat de France, Sébastien Lopez, fabien conhil, EscBacAsp, Scar, Rivesaltes, sigean, villelongue, laurent moralesMême si l'équipe première a eu le privilège de jouer à Aimé-Giral, les finales du Pays Catalan 2014 ne resteront pas un souvenir inoubliable pour Millas. Après la défaite de l'équipe première face à l'EscBacAsp en Honneur (14-25), la réserve s'est logiquement inclinée contre son homologue rivesaltaise dimanche, à Elne (15-38). Pourtant, aucune des deux équipes seniors de l'USM n'a terminé sa saison. L'équipe première affrontera Sigean dimanche à Villelongue en barrage Honneur du championnat de France. Et la réserve, elle, profite d'un forfait du SCAR au cours de la saison pour récupérer le ticket pour le championnat de France. « On partage le gâteau, expliquait Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas avec Fabien Conilh à l'issue de la défaite de son équipe B. Eux ont le titre, nous, on ira en championnat de France ». L'USM n'a pas tout perdu. L.M.

23.04.2014

Ils ont aimé Giral

L’EscBacAsp, Millas, St-Cyprien/Latour et Bompas ont vécu un moment inoubliable.

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Lionel Rodriguez (USM).

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  La salle prestige de l’USAP avait fait le plein avant les finales. 205 personnes, dont 14 tables de partenaires, avaient répondu présents.

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,bessonmillas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Supporters contents et tristes.

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  St-Cyprien-Latour a contenu Bompas .

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Le buteur Anthony Durand (Escbacasp).

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Plus de 2500 spectateurs ont assisté aux deux finales dans la cathédrale de l’USAP. Un moment fort de la saison du rugby catalan.

« On veut pérenniser l’événement »

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Paul Foussat, un président du Comité Pays Catalan ravi.

Vous vous attendiez à un tel succès populaire ?
Non, on comptait sur 1500 spectateurs et il y en a eu près de 2700, dont 2000 entrées payantes. Le reste, c’était des invitations et surtout des enfants car les moins de 16 ans ne payaient pas. Pour vous donner une idée de la réussite de ces finales à Aimé-Giral, l’an dernier, pour l’ensemble des finales du Comité dans les villages, il y avait eu 2200 entrées.

L’événement n’a pas été simple à « monter »
Le maire de Perpignan s’est vite montré favorable à notre projet mais le résultat des élections pouvait tout changer. Comme il a fallu obtenir l’accord de M. Rivière (président de l’USAP) alors qu’on avait négocié avec M.Besson (ex-président de l’USAP). Comme nous n’étions pas à l’abri, qu’à un moment donné, l’USAP décide de recevoir Toulon à Aimé-Giral et non plus à Barcelone.

Vous souhaitez pérenniser l’événement ?
Oui. C’était la première année qui était le plus dur. L’idée pour 2015, c’est de faire jouer une finale le samedi en fin de journée et deux le dimanche. Il y aura un tirage au sort pour deux finales, la troisième étant réservée à l’Honneur. E.D.

16.04.2014

Millas a tout vu

La demi-finale EscBacAsp - Rivesaltes a été suivie attentivement par plusieurs millassois.

millas,us millas,escbacasp,aimé giral,sébastien lopez,fabien conilh,allègre,gendre,anthony durand,munoz,rodriguez,romero► La performance de Durand a impressionné les Millassois.

Spectateurs attentifs, ils n’ont pas loupé une miette de la demi-finale gagnée par l’EscBacAsp face à Rivesaltes dimanche (18-15). Et pour cause, la dizaine de Millassois présente à Espira observait ses deux possibles adversaires pour la finale de dimanche à Aimé-Giral (17 h). « C’était aussi un match intéressant entre deux bonnes équipes, précise Sébastien Lopez, qui faisait partie, comme l’autre coentraîneur Fabien Conilh, des quelque 600 spectateurs présents à Espira. On voulait voir ce qui nous attend, même si on les connaît bien, maintenant. On a déjà joué les deux équipes ».

« Impressionné par le rythme »

Pas de grande révélation, donc, pour le technicien, mais plutôt des confirmations. « J’ai vu deux équipes de très bon niveau et Baixas qui a mérité de gagner. C’est une victoire à l’expérience de gars comme Allègre et Gendre ». Un autre joueur a tapé dans l’oeil de Sébastien Lopez et de la plupart des spectateurs : l’arrière buteur de l’EscBacAsp Anthony Durand, auteur des dix-huit points de son équipe avec 75% de tirs au but réussis (6/9). « Il a été excellent, note l’ancien 3/4. Aussi bon comme buteur que dans son rôle d’arrière. Mais plus généralement, j’ai été impressionné par le rythme et le jeu aéré proposés par Baixas. Il y avait beaucoup de mouvement. C’est une équipe qui a progressé et, surtout, qui peut s’appuyer sur des joueurs d’expérience ».

Une donnée importante vu le contexte particulier dans lequel va se disputer la finale. « C’est un match à Aimé-Giral. Il y aura de la pression, un peu de monde, un peu de bruit. Mes 3/4 ont une moyenne d’âge de 21 ans alors que dans un match capital comme celui-là, il est important d’avoir de l’expérience. C’est pour ça que, même si ce genre de match c’est toujours du 50/50, je pense qu’ils sont quasiment favoris ». Même si Millas n’est pas non plus dépourvu en joueurs de métier avec les Conilh, Munoz ou encore Rodriguez qui devraient jouer dimanche. « Oui, mais ils ont plusieurs chez d’orchestre avec Allègre qu’on connaît bien (ancien millassois), Gendre à l’ouverture, Durand, Romero, des mecs qui ont l’habitude de ces matches couperets. Je pense que dimanche on va voir une belle finale ». Et cette fois, les Millassois seront sur le terrain. L.M.

02.04.2014

Les gros au rendez-vous

millas,usm,championnat honneur,rugby,conilh,lopez,escbacasp,rivesaltes,elne► Snaoui et Millas sont en finale.

A l’image de Millas en Honneur, les gros bras du championnat ont tenu leur rang en deuxième phase.

La commission des règlements doit rendre son verdict ce jeudi pour entériner définitivement les classements, mais la deuxième phase du championnat, qui s’est achevée le week-end dernier pour la plupart des séries, n’a fait que confirmer la hiérarchie établie en première phase.

Avec six victoires en six matches, Millas a plané au-dessus de la série. Et les hommes du duo Conilh-Lopez sont déjà qualifiés pour la finale, prévue le 20 avril, et le championnat de France. Le deuxième ticket se jouera entre l’EscBacAsp et Rivesaltes le 13 avril.

Mais les Babaus devront se déplacer chez le dauphin de l’USM. La saison d’Elne, handicapé par un effectif trop juste, est déjà terminée.

31.03.2014

Carton plein pour Millas

L'USM s'impose et se qualifie pour la finale.

millas, USM, Sanchez, Guenoun Snaoui, Aguilar, legal, escbacaspDans la citadelle de Roquefort, les deux équipes étaient prêtes à signer des deux mains leur victoire. Les premières minutes vont d’ailleurs être à l’avantage des joueurs locaux qui obligent l’ESCBACASP à défendre sur sa ligne, engrangeant les points durant la première période, Sanchez déflore le score (3-0, 3°), ensuite, Guenoun lance le festival rouge et noir en plantant le premier essai (8-0, 8°), son cousin Snaoui, ayant le sens de la famille remet le couvert, par une belle percée en solitaire (15-0, 10°). Billes, toujours fidèle à sa légende en profite  pour planter l’estocade (20-0, 18°). Les avants millassois n’ont pas envie de s’en laisser compter sur leur herbe et décide d’apporter sur un groupé-pénétrant leur contribution poussant Tourek dans l'en-but (27-0, 22°). l’ESCBACASP commence à douter laissant Sanchez enquiller deux pénalités  (33-0). Millas a fait la différence aux citrons.

La seconde mi-temps fût une autre affaire, dès la reprise, l’ESCBACASP commença à jouer comme l’ESCBACASP seul sait faire, reclus dans ses 22 mètres, Aguilar, attendait son heure et sur un ballon de passe kidnappé au vol, remonta le courant pour le premier essai entre les poteaux (33-7, 44°). Les locaux se montrent une nouvelle fois plein d’initiatives, chamboulant la défense bleue pour un essai collectif (38-7, 48°) majorée par la dernière pénalité (41-7, 62°). Passé cette heure de jeu, l’ESCBACASP se met à dominer les débats, et sur une belle touche dans les 5 mètres, Mesas franchit la ligne (41-14, 66°) et c’est presque tout logiquement, que sur une remontée de Legal dit « galette », Aguilar lancé comme un centre, vient marquer le troisième essai de son équipe (41-19, 72°).

Millas a fait carton plein, s’ouvrant les portes de la finale, avec la manière, car hier, l’ESCBACASP n’avait pas toutes les cartes en mains.millas, USM, Sanchez, Guenoun Snaoui, Aguilar, legal, escbacasp

29.03.2014

Belle journée pour le rugby

millas,match,us millas,escbacasp,roussillon,rugby

Dimanche 30 mars à midi, l’amicale des amis de l’US Millas organise son traditionnel banquet à la halle des sports, réunissant tous les passionnés du club. En début d’après-midi, direction Roger Roquefort où les réservistes ouvriront le bal dès 13h30 face à Pollestres. Ensuite, le choc des leaders US Millas-ESCBACASP, 17 points au compteur, mais un match en moins pour l’USM. Bénéficiant de la clémence des dieux, les deux formations premières s’affronteront sur le pré. On pourrait croire que les billets sont pris dans cette poule, mais ils ne sont pas définitivement distribués. Donc venez nombreux supporter l’USM.

Pays Catalan Honneur: Millas ou l’EscBacAsp en finale ?

Même invaincu, Millas n’est pas encore assuré de terminer en tête de la poule Honneur et de se qualifier directement pour la finale. Si l’EscBacAsp, qui n’a perdu qu’une fois face à... Millas (16-29), s’impose avec bonus demain (15 h) sur le terrain de l’USM, l’Entente pourrait doubler les hommes de Sébastien Lopez et Fabien Conilh sur le fil.