08.04.2013

Millas déborde le FLHV

L'USM s'est qualifiée pour la finale en venant à bout du FLHV hier (15-31).

millas, us millas, flhv, xancho, billes, pech, snaoui, La bagarre a été rude entre Millas et le FLHV. 
Photo G.M.

Les Millassois ont dominé de la tête et des épaules cette demi-finale face à des "rouge et noir" qui n'ont jamais été en mesure de contester la supériorité millassoise. Dans une partie somme toute équilibrée, la première mi-temps, se résuma à un duel de buteurs, Millas décrochant les premiers points et Xancho rééquilibrant de son côté pour reprendre "poc à poc" le dessus. Il faudra attendre la 26e pour que Billes perfore la défense des "rouge et noir" pour laisser Pech aplatir le cuir (9-11). Le FLHV s'est fait cueillir à froid et les visiteurs mènent plusieurs charges dans le camp perpignanais. Ces temps forts des Millassois profitent à Snaoui mettant la main sur le ballon pour l'aplatir entre les poteaux (9-18). Le FLHV réduit la marque sur pénalité (12-18). Rien n'est encore joué, le ballon voyage d'un camp à l'autre permettant à Pelissier de donner de l'avance aux siens juste avant les citrons (12 à 21). Après la pause, les "rouge et noir" font le forcing pour revenir au score. Millas souffre en ce début de 2e période, mais défend. Les visiteurs se mettent à l'abri juste après le repos, mais de façon décousue, les actions individualistes prenant le pas sur le collectif, les cartons tombèrent. Le FLHV réduit à 13 contre 14, Billes, aidé par le surnombre, développe une belle action côté droit qui lui permet d'aller à dame, 15-31, scellant la gagne. Déçu d'avoir laissé échapper sa chance, le FLHV tente de faire vivre le ballon jusqu'à la fin, mais Millas a fait le métier, l'essentiel était en poche. Une bonne victoire pour consolider leur position et s'offrir la finale face à la Côte devant les supporters ravis venus pour ce déplacement. 
millas,us millas,flhv,xancho,billes,pech,snaoui

07.04.2013

L’US Millas défie le FLHV

millas, US millas, FLHV, barrage honneur, Fred Massotte, Fred Munoz, Sébastien LopezPour une place en finale.

Qui du FLHV et de Millas retrouvera la Côte Vermeille en finale Honneur ? La réponse à cette question sera connue ce soir aux alentours de 17 h. classée deuxième de la poule Honneur lors de la phase précédente, les Perpignanais ont pour eux l’avantage de jouer à domicile. Enfin presque « Le match ne se fera pas à Alcover mais à la plaine des jeux », explique Fred Massotte, co-entraîneur joueur du FLHV. "Alcover est en travaux. C’est vrai qu’en jouant là-bas on aurait eu nos repères, mais la plaine des jeux, ça reste le quartier du Vernet. Et c’est déjà mieux que d’aller à Millas ! ». Privés de Macary, Monteil et Aern (blessés), mais aussi de Boutouba (suspendu) tenteront de perpétuer la logique domicile – extérieur de la saison entre les deux équipes puisque lors de leur quatre confrontations, l’équipe qui recevait a toujours gagné.

« Faire mieux que l’an dernier »

« ça nous arrangerait que ça continue » sourit Massotte. « jouer la finale est notre objectif et on fera de notre mieux pour y parvenir ». Pas sûr que l’USM ne l’entende de cette oreille. Fred Munoz et Sébastien Lopez, co-entraîneur du club, se sont eux aussi fixés comme objectif d’atteindre la finale. « Oui, on veut faire mieux que l’an dernier (NDLR Millas s’était incliné en barrages face au boulou) », lance Lopez. « si on peut montrer aux jeunes que c’est agréable de bosser toute l’année pour aller en championnat de France (le finaliste Honneur est barragiste en championnat de France), on le fera ».

Pour y parvenir, reste à surmonter les absences de Roitg, Pinell, Noguera ou Metlaine alors que Munoz (adducteurs) est incertain. Lopez, lui, s’est blessé au genou sur son lieu de travail, alors qu’Amrani est de retour dans le groupe. « On n’est pas au complet, mais on a quand même une équipe solide à aligner », reprend Lopez. Comme le FLHV. « On est prêt, on va jouer. Millas aussi, je pense qu’on va avoir un match agréable », conclut Massotte. Comme une promesse. L.M.

04.04.2013

FLHV-Millas : forcer le barrage

millas,comité pays catalan,poule honneur,barrage,flhv,us millas,côte vermeille,finale,barrages,championnat de france,ffrLa commissions des règlements du comité Pays Catalan a finalement rendu son verdict mardi soir concernant la poule Honneur et le barrage opposera bien le FLHV à Millas. Comme le veut le règlement cette année, le deuxième de poule, donc le Foyer, accueille le troisième, Millas. Alcover étant indisponible, c'est à la Plaine de jeu, et dès dimanche (15h), que les deux formations se disputeront le billet pour rejoindre la Côte Vermeille en finale et, surtout, pour se qualifier en barrages du championnat de France.

18.03.2013

Le FLHV renversant

Mené 0 à 15, le FLHV a renversé la vapeur pour battre Millas (16-15).

millas, US Millas, FLHV, Pellissier, Billes, PechAnimés d'un sentiment de revanche, les Millassois ont failli réussir leur déplacement à Perpignan. Leur entame est parfaite. L'occupation du terrain, les avancées du pack, permettent de placer le demi d’ouverture en position idéale pour mettre son équipe en tête grâce à une pénalité dans le premier quart d'heure de jeu. Le défi physique est intense, les packs s'affrontent, ce sont les locaux qui dominent mais ne concrétisent pas. Sur un dégagement de Pélissier envoyant loin le ballon en coin pour Billes qui perfore la défense adverse, l'ailier Pech récupère le cuir et file dans l’en-but (0-8, 21°). Douze minutes plus tard, Pelissier remet ça, sur une hésitation de la défense adverse, il saisit la balle, évite le « sandwich » et pose le ballon entre les poteaux, se permettant de transformer l’essai (0-15, 33°). Mais peu à peu, le pack du F.L.H.V. prend le dessus et concrétise par Macary (7-15, 38°) juste avant les citrons.

La légère domination du Foyer en début de deuxième mi-temps est stérile jusqu’à ce que Xancho ne passe deux pénalités (13-15, 60°). Puis le jeu devient haché, brouillon même. Et Xancho, réaliste, offre la pénalité libératrice au FLHV (16-15, 72°).

20.02.2013

Millas panse ses plaies

L'USM a payé un lourd tribut, dimanche, lors de sa victoire contre le FLHV en Honneur (22-15).

millas,usm,flhv,sébastien lopez,fred munoz,vincent roitg,guenoun,yoan amrani,romain noguéra,pelissier,billes,pechMillas s'est relancé en dominant le FLHV.

Battu en ouverture de la deuxième phase à Pollestres-Ponteilla (21-11), l'US Millas a bien réagi le week-end dernier contre le FLHV à Roquefort (22-15). " Le match a été un peu particulier ", explique Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas avec Fred Munoz. " Il y avait un arbitre jeune (NDLR M. Moureau des Midi-Pyrénées), pas mauvais mais qui a voulu se protéger en mettant deux rouges d'entrée sur une petite bagarre. Après, on a fait un très bon match devant. Derrière, ça a été plus compliqué ". Il faut dire que les coups durs s'enchaînent pour la formation millassoise. Déjà privée de son demi d'ouverture titulaire Romain Noguéra, l'USM a perdu son remplaçant Yoan Amrani... dimanche matin lors du réveil musculaire précédant la réception du Foyer. Et la série noire s'est poursuivie pendant la rencontre. Le centre Guenoun s'est fait exclure puis Pelissier a dû quitter ses partenaires, touché au mollet, alors qu'il occupe le poste d'arrière en l'absence de Billès, lui aussi blessé. " Il faut faire le dos rond ", reprend Lopez. " Entre les blessés et les suspendus, c'est très difficile derrière ". Vincent Roitg (32 ans), homonyme du flanker argelésien et 3/4 centre de l'USM l'an dernier, est sorti de sa retraite pour prendre l'ouverture, avec succès, contre le FLHV. Initialement prévu pour jouer vingt minutes, Roitg a finalement disputé la rencontre en entier. Pech, de retour de blessure, a forcé pour tenir sa place. Et alors que Fred Munoz s'est déjà réinstallé à la mêlée, Sébastien Lopez songe à son tour à rechausser les crampons devant la cascade de blessures qui touche les coéquipiers de Lionel Rodriguez. " On va voir comment faire une ligne de 3/4 pour le match contre la Côte (dimanche 15h à Millas) ", poursuit Lopez, qui espère pouvoir aligner Billès, Pelissier et Pech, tous les trois incertains. " Mais ce match va nous permettre de nous étalonner, voir si on peut tenir contre une équipe comme la Côte. Et puis on ne veut pas perdre à Millas. C'est un objectif pour nous ". Que l'USM, qui vise une place de barragiste en Honneur, devra tenir avec un effectif amoindri... Millas s'est relancé en dominant le FLHV.

18.02.2013

Millas tire les marrons du feu

Millas s'impose face au FLHV au terme d'un match marqué par quatre cartons rouges.
millas,usm,flhv,guenoun,pelissier,desfachelle,benhamou,manya,humbertLe millassois Fred Munoz à la baguette.


Après la défaite face au RSPP la semaine dernière, l'effectif Millassois avait la ferme intention de renouer avec le succès surtout à domicile. Pourtant les choses ne se passèrent pas comme dans les scénarios, d’entrée de jeu, un petit décrassage hormonal, entraîna un carton rouge de chaque côté. Même si la victoire a été longue à se dessiner, les locaux étaient les premiers à se mettre en évidence. Pelissier, claquait le drop (3°)et inaugurait le score (3-0). Tout de suite les locaux prirent le jeu à leur compte, tandis que plusieurs fautes faisaient avorter les actions du Foyer permettant de nouveau à Pelissier d’enquiller 3 pénalités successives (12-0). Les Millassois reprenaient leur marche en avant permettant à Guenoun d’aller « en dame » (17-0). Il faudra attendre la 38° pour que le FLHV inscrive ses premiers points avant la mi-temps (17-3).

Contrairement aux idées reçues, après un deuxième décrassage viril laissant deux autres joueurs sur la touche avec un carton rouge. Le second acte fût bien négocié par les visiteurs puisque Desfachelle profita d’un mauvais rebond pour la défense Millassoise pour prendre le cuir et aplatir  transformé par Manya (17-10). La réponse ne se fit pas attendre, une relance de Munoz, Millas jouant les ballons portés et avec une cocotte bien négociée, permit aux Millassois de clôturer en masse (22-10). Millas maintenait sa domination mais le FLHV, moissonnait en touche, jouait les ballons, mais toujours un grain de sable, empêchait le score d’évoluer. Lors d’une incursion dans le camp local, Benhamou, s’échappait en solo, perçant la défense adverse, plongea à l’essai (22-15).

Au coup de sifflet final, victoire pour Millas, le FLHV restant à quai, mais les deux équipes ratent le coche au vu du nombre de cartons distribués.

24.12.2012

Le FLHV passe en force contre Millas

En manque d'éléments expérimentés, Millas s'est logiquement incliné sur le terrain d'un FLHV accrocheur et volontaire hier (29-10)

millas, USM, FLHV,Les "rouge et noir" du FLHV ont dominé le combat des avants hier à Alcover Photo G.M.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point, dit la Fable. Hier, Millas l'a appris à ses dépens. Auteurs d'un démarrage canon, les coéquipiers de Fred Munoz, qui a rechaussé les crampons hier devant la cascade de blessures qui touche son équipe, ont réussi vingt premières minutes de très bonne facture. Derrière une bonne combinaison en touche, Munoz, justement, trouve Amrani qui décale Pelissier pour un essai d'école. L'ailier transforme lui-même sa réalisation et Millas semble sur de bons rails quand Pelissier, toujours lui, porte la marque à 10-0 sur pénalité (17e). Sauf que sur l'action précédente, Amrani, le demi d'ouverture de l'USM, a dû quitter ses partenaires suite à un claquage. "On a déjà pas mal de blessés et perdre Amrani, qui s'était préparé pour ce match, ça fait beaucoup", pestait Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas, après la rencontre. "On était venu faire le dos rond. On est tombé sur une équipe du Foyer intéressante, qui nous a posé des problèmes en touche". Un FLHV qui, après une entame délicate, s'est ressaisi sous l'impulsion, notamment, de son ailier perforateur Benhamou qui inscrit le premier essai de son équipe suite à un cafouillage de la défense visiteuse (5-10, 22e). La puissance et l'expérience du pack perpignanais font la différence par la suite. Le capitaine du FLHV Monteil signe un doublé plein d'opportunisme (25e, 76e) alors que les buteurs locaux, pourtant pas dans un grand jour, se chargent de faire gonfler le score. Trop tendre en conquête et privé de ballon, Millas n'avait pas, hier, les armes pour rivaliser.