17.02.2014

Il faut compter avec Millas

HONNEUR. Les Millassois n’ont jamais été inquiétés hier à Elne.

millas, USM, David Gener, fabien Conilh, billes, forcadell, amrani, tourek, sanz► Billes à la relance et c’est Millas qui s’impose. Michel Clementz

Millas ne peut plus avancer masqué. David Gener le président et Fabien Conilh, le coentraîneur, ont beau répéter à l’envi qu’ils ne sont que des outsiders dans cette poule, le net succès d’hier à Elne (0-26), balaye forcément ce paravent de ce trop plein de modestie.

Aujourd’hui leader, l’USM peut se montrer gourmande. Et songer au titre. « Non, non, nous ne visons rien du tout. Seulement la victoire dans le prochain match, sourit Fabien Conilh qui admet néanmoins que les Millassois ambitionnaient les quatre points à Elne. A l’arrivée, le bonus, c’est la cerise sur le gâteau ». Auteur de quatre essais en terre hostile, les Millassois ont bénéficié de l’apathie illibérienne, incapable de rivaliser. Pour preuve, seule une incursion dans les 22 mètres visiteurs, peu avant la pause, fera parcourir le frisson dans le dernier quarteron des supporters « jaune et bleu ». « Le résultat est logique », admettra fataliste, Lilian Raynal, le co entraîneur illibérien.

Passé un quart d’heure plutôt équilibré, c’est Millas qui prend les commandes grâce à Forcadel, qui intercepte sur le bord de ligne et cinquante mètres plus loin, s’en va planter son nez dans le gazon (0-7, 14). Un essai qui valide les initiatives millassoises, bien plus tranchantes. En face, la JSI se montre trop stérile. Privée de munitions. Et Amrani, fraîchement entré en jeu, transperce le rideau défensif pour donner un peu plus de marge aux Millassois (0-14, 51).

Des « noir et rouge » qui enfoncent un peu plus les locaux sur une relance dérobée par Tourek qui s’affale à son tour dans l’en-but (0-21, 62). Déjà lesté du bonus, l’USM parachèvera son implacable succès par Sans sur son aile (0-26, 78). Pour la JSI, il reste cinq matches pour redresser la barre. Mais pour en club en reconstruction, être invité à la table des grands est déjà une victoire. A.H.

04.11.2013

Millas dans la confusion

La rencontre a parfois exhibé sa part sombre.
millas,pia,sans,pelissier,snaoui,amrani,benhamou,forcadell,toussaint du wast,match,rugbyLamine Tourek charge pour l'US Millas.

L’essentiel Millas a signé un succès logique qui  a scotché Pia sur sa pelouse. La partie peut se résumer ainsi des points et des poings. Il y eut donc un match pendant quarante minutes, dominé par des Millassois, prêt à trouver la moindre faille, alors disciplinés (4 pénalités et 2 essais avant la pause) face à des Pianencs jouant un jeu haché et entaché de maladresses qui permis à JB Pelissier, tel un métronome d’enquiller les pénalités. Tandis que le pack d’avant martela la ligne verte pour permettre à Snaoui de plonger en terre promise et faire la différence, ainsi que Forcadell, servi sur un plateau par Sans déborda la défense adverse pour aplatir en coin. Juste après les marrons, il faudra attendre la 47° pour qu’Arasa déflore le score pour les pianencs, 3 mn plus tard, c’est Toussaint du Wast, après avoir ouvert une brèche dans la défense Millassoise, trouve le chemin de l’essai (50°, 8-24). Et puis il y eut cette fin de période suite à l’exclusion d’Amrani, entamée par une «générale» et émaillée d’accrochages jusqu’au bout, entraînant de nouveaux échanges d’amabilités entre plusieurs joueurs, et entre supporters dans les tribunes. Une vraie bouillie de rugby. L’arbitre ne perdit pas le fil de l’histoire et sut remettre les deux équipes dans le match, permettant à Benhamou (excellent), feintant et débordant les Millassois, de concrétiser un essai apaisant ( (15-27), certes, mais c’était sans compter sur la botte secrète de Millas, en la personne de Pellissier qui s’offrit un joli cadrage pour réussir un drop dans la dernière minute (15-30). Entre bonbons et marrons, dommage pour le rugby, mais le succès Millassois ne souffre aucune contestation.millas, pia, sans, pelissier, snaoui, amrani, benhamou, forcadell, toussaint du wast, match, rugby

20.05.2012

Millas (B) défie le tenant du titre

C’est un sacré défi qui attend la réserve de Millas cet après-midi (14 h) à Port-la-Nouvelle. Les jeunes millassois y affrontent Gruissan, qui a remporté le titre la saison dernière. Une équipe expérimentée, aguerrie et qui aura probablement à cœur de passer ce tour pour tenter de conserver le planxot : « D’après ce qu’on nous a dit, c’et complet, fort devant et bon derrière, mais on ne les connaît pas plus que ça », souligne Marc Adroguer, co-entraîneur de l’USM. « De toute façon, on jouera comme d’habitude, on va s’amuser et vu qu’on est légers devant, on essaiera d’envoyer les ballons derrière pour jouer et leur poser des problèmes ».

La réserve millassoise pourra également s’appuyer sur deux renforts de choix puisque Fabien Salvat, « qui n’avait pas fait les dix matches avec la une », et Romain Noguera seront dans le groupe. Au contraire de Mary, André et Torres, blessés. Forcadell et Berdaguer sont, eux, pour l’instant incertains. L.M.

27.11.2011

Les joueurs du comité du Pays Catalan s'échauffent au stade Roquefort

millas,comité,pays catalan,andré,campa,forcadell,ribes romarin pech,billes,aouissi,louis sagauLes joueurs sélectionnés sont issus des équipes de rugby à XV du département.

Le premier entraînement des joueurs sélectionnés pour le challenge des comités s'est déroulé mercredi au stade Roger Roquefort. La séance s'est déroulée en présence de Louis Sagau, président de la sélection des moins de 26 ans du comité du Pays Catalan, qui affronte aujourd'hui le comité du Béarn à Lons (Béarn).

13 clubs

Les joueurs sélectionnés appartiennent aux clubs de Bombas, Baby Nyn's, Vinça, Villelongue, La Têt, Tautavel-Vingrau, Latour Saint-Cyprien, Salanque Côte Radieuse, Le Boulou, Rivesaltes, Pia, EscBacAsp et Millas qui apporte le plus fort contingent : André, A. Campa, C. Campa, Forcadell, Ribes, Romarin, Pech, Billes, J Aouissi.